Covid-19 : en Italie, l'impression 3D au secours des médecins

17 mars 2020 à 16h05
0
Italie coronavirus
© Isinnova

L'hôpital de Brescia, dans le nord de l'Italie, a reçu un nouveau soutien précieux. La start-up italienne Isinnova lui a proposé ses services d'impression 3D, fabriquant des vannes respiratoires dont l'établissement commençait à manquer.

L'enseigne a affirmé avoir réalisé une centaine de ces valves en 24 heures, pour un coût inférieur à un euro. Des chiffres encourageants pour la production de ces valves, qui doivent être remplacées toutes les 8 heures.


Un prototype réalisé en trois heures

Cristian Fracassi, un ingénieur italien de 36 ans et fondateur d'Isinnova, a déclaré à Reuters avoir eu connaissance de la situation de l'hôpital par le bouche-à-oreille : « On nous a dit que l'hôpital cherchait désespérément plus de valves. Elles sont appelées vannes Venturi et sont impossibles à trouver pour le moment, la production ne parvenant pas à répondre à la demande ». Ces vannes, qui prennent le nom d'un physicien du XVIIIe siècle, servent à relier les masques à oxygène aux respirateurs utilisés par les patients souffrant de complications respiratoires.

Le Covid-19 entraînant de tels troubles, les hôpitaux italiens - dont le pays est actuellement le plus touché par l'épidémie en Europe - peinent à se réapprovisionner. L'hôpital de Brescia compte ainsi à lui seul 250 patients en soins intensifs. Cristian Fracassi et l'un de ses ingénieurs mécaniciens, Alessandro Romaioli, ont donc d'abord demandé à voir l'une de ces valves. Trois heures plus tard, rapporte BBC News, les deux hommes sont revenus à l'hôpital avec un prototype. Alessandro Romaioli a déclaré : « Ils l'ont testé sur un patient et ils nous ont dit que cela fonctionnait bien. Nous avons donc couru de nouveau à notre bureau et nous avons commencé à imprimer de nouvelles valves ».


Une centaine de valves en 24 heures

L'impression de ces valves, qui mesurent une dizaine de centimètres de haut pour un diamètre d'environ 3 centimètres, est relativement complexe. Cristian Fracassi a expliqué que « la valve a des trous et des tubes très fins, inférieurs à 0,8 cm - il n'est pas facile d'imprimer ces pièces ». Ajoutant  : « De plus, vous devez veiller à ne pas (contaminer) le produit - il doit vraiment être fabriqué de manière clinique ». L'impression d'une valve prend environ une heure, et Isinnova ne dispose que de six imprimantes 3D.

En 24 heures, et à travers une coopération avec une autre entreprise baptisée Lonati, une centaine de nouvelles valves a pu être produite par impression 3D. Après l'hôpital de Brescia, un second établissement a contacté les deux entreprises, demandant davantage de valves. Cristian Fracassi a ainsi affirmé : « Nous n'avons pas dormi depuis deux jours. Nous essayons de sauver des vies ».

Peut-être d'autres hôpitaux vont-ils solliciter leur aide, la Lombardie - où se trouve Brescia - étant la région d'Italie la plus touchée par l'épidémie. Isinnova a accepté de fournir gratuitement ces valves, dont le coût de production est inférieur à un euro. En revanche, la société s'est jusque-là refusée à en diffuser publiquement la conception.

Source : BBC
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Après Apple, Samsung songe à ne plus fournir de chargeur avec ses smartphones
scroll top