Fibre optique : 600 000 abonnés de plus au 1er trimestre, le FttH est désormais le roi du très haut débit

05 juin 2020 à 12h37
0
Fibre optique ©Pixabay
© Pixabay

L'ARCEP a publié, jeudi, les derniers chiffres du marché de l'Internet fixe pour le premier trimestre 2020. Et ces derniers confirment la tendance dégagée en 2019 : la fibre a la cote.

La fibre optique avait connu une fin d'année record en 2019, avec 705 000 nouveaux abonnements signés au dernier trimestre. En publiant les résultats de son suivi du marché des services fixes à haut et très haut débit, jeudi 4 juin, l'Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (ARCEP) a confirmé l'adoption certaine et progressive du FttH, et ce malgré les premiers effets de la crise sanitaire et du confinement, notamment au mois de mars.

Près de 8 millions d'abonnés fibre en France

Sur les trois premiers mois de l'année 2020, le nombre d'abonnements à très haut débit (qui rassemble les clients dont le débit maximum descendant est supérieur ou égal à 30 Mbit/s) a progressé de 605 000, une solide croissance portée exclusivement par la fibre optique de bout en bout, ce qui témoigne un peu plus de l'essor de la technologie. Le haut débit, de son côté, continue de reculer, avec 460 000 abonnements au premier trimestre.

Au 31 mars 2020, la France compte 7,7 millions d'abonnés FttH, ce qui constitue une majorité des abonnements de très haut débit (64%). Notons d'ailleurs que 4 Français sur 10 disposent d'un accès internet à très haut débit. C'est 6% de plus par rapport à l'année dernière.

Au total, la France compte 29,9 millions d'abonnés à haut et très haut débit. Sur un an, cela représente une augmentation de 2,2%, avec 145 000 nouveaux abonnés au premier trimestre. La crise du coronavirus n'a donc pas eu, à première vue, d'effet néfaste sur la conversion au FttH, ni sur l'accès à Internet en général.

L'ARCEP veille au déploiement de la fibre dans les zones moins denses

La crise sanitaire n'a pas eu non plus d'effet négatif particulier sur le déploiement des technologies de très haut débit. C'est davantage sur les résultats du second trimestre que les effets devraient être visibles et quantifiés. 1,2 million de foyers supplémentaires ont été rendus raccordables à la fibre optique au cours du premier trimestre 2020.

Près de 20 millions de locaux (19,6 millions très exactement) sont aujourd'hui éligibles à une offre FttH. C'est 35% de plus qu'en 2019 à la même époque. La zone AMII (Appel à manifestation d'intention d'investissement, qui concerne les zones moyennement denses) a bien été bien lotie, avec 700 000 locaux éligibles supplémentaires sur les trois premiers mois de 2020. Même chose pour les zones rurales placées en Réseau d'Initiative Publique (RIP), avec 360 000 foyers supplémentaires raccordés.

L'ARCEP a rappelé être attentive au déploiement FttH dans la zone AMII et aux moyens apportés par Orange et SFR, qui sont les deux opérateurs qui financent la fibre optique dans les zones moyennement denses. « 63 % des locaux des communes sur lesquelles Orange s’est engagé et 68 % de ceux dans les communes sur lesquelles SFR s’est engagé ont été rendus raccordables », note l'autorité, qui incite les deux entreprises à maintenir leurs efforts.

Source : ARCEP

Modifié le 05/06/2020 à 12h54
17
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
scroll top