Pour l'UFC-Que Choisir, le gouvernement a abandonné son ambition de rendre la fibre accessible à tous d'ici 2025

Stéphane Ficca
Par Stéphane Ficca, Spécialiste hardware & gaming.
Publié le 06 juin 2024 à 16h37
Le gouvernement a-t-il tiré un trait sur le Plan France Très Haut Débit ? © Maximumm / Shutterstock
Le gouvernement a-t-il tiré un trait sur le Plan France Très Haut Débit ? © Maximumm / Shutterstock

Lancé il y a un peu plus de 10 ans, le Plan France Très Haut Débit (ou PFTHD) visait une connexion Internet en fibre optique pour tous les Français d'ici la fin de l'année 2025. Ambitieux, peut-être un peu trop d'ailleurs…

Voilà quelques années déjà que de nombreux logements en France ont accès à la sacro-sainte fibre optique. À vous les joies du très haut débit, des téléchargements éclair, de l'offre Netflix 4K, du jeu en ligne sans le moindre lag… Toutefois, si beaucoup d'internautes sont raccordables, la fibre a parfois bien du mal à trouver son chemin.

Des efforts remarquables…

C'est en effet ce que relève le magazine Que Choisir, qui revenait notamment l'an dernier sur une situation pour le moins déplorable de certains consommateurs demandant un raccordement à la fibre. Entre malfaçons, débranchements, dégradations et autres écrasements de ligne, les problèmes sont nombreux.

Aujourd'hui, le constat ne serait pas plus brillant, et quand bien même l'année 2023 s'annonçait encourageante, le gouvernement n'aurait pas pris la moindre mesure pour remédier à la situation. Les pouvoirs publics ont bien, pour la énième fois, négocié des engagements avec les opérateurs pour améliorer la qualité des raccordements, mais les litiges restent nombreux.

 Des réductions budgetaires qui ne vont pas dans le sens d'un déploiement de la fibre partout et pour tous © Proxima Studio / Shutterstock
Des réductions budgetaires qui ne vont pas dans le sens d'un déploiement de la fibre partout et pour tous © Proxima Studio / Shutterstock

… mais encore de sérieuses lacunes

À cela plusieurs raisons possibles, à commencer par la réduction de la part du gouvernement de plus de 150 millions d’euros concernant le budget de l’État destiné au déploiement de la fibre. Récemment, dans l'Essonne, les opérateurs s'unissaient pour améliorer la qualité de service.

« Le nombre de litiges liés au raccordement à la fibre, signalés à l’UFC-Que Choisir, a augmenté de pas moins de 64 % en 2023 par rapport à l’année précédente », indique Marie-Amandine Stévenin. La présidente de l'association de consommateurs pointe également du doigt « un accord douteux avec Orange qui réduit les objectifs de couverture dans les zones où l’opérateur s’était engagé à déployer la fibre pour 100 % des logements. »

Avec un rythme de déploiement, visant à rendre les logements éligibles à la fibre, qui ralentit de manière alarmante, le gouvernement a-t-il perdu son ambition de garantir à chaque Français un accès à la fibre avant la fin de l'année prochaine ? « J’espère sincèrement que non », conclut Marie-Amandine Stévenin, tout en l'appelant à prendre les mesures nécessaires.

A découvrir
Box Internet Fibre et ADSL : le comparatif des meilleures offres de juin 2024

29 mars 2024 à 16h09

Comparatifs services

Source : Que Choisir

Par Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming

Fervent amateur de jeux vidéo et de high-tech, spécialisé en Mega Man 2 et autres joyeusetés vidéoludiques ancestrales.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
MHC

Parfois, il faut savoir raison garder. Fibrer le chalet de haute montagne ou encore la maison à la campagne isolée à 10km de tout et faire dépenser 100.000 euros à un opérateur pour fibrer … un abonné, il ne faut pas pousser surtout quand les offres satellite comme Starlink existent.

zoup01

Pour l’habitat isolé, le fil de cuivre est déjà en place, il suffit juste de le remplacer, cela ne doit pas couter une blinde…
C’est quand même bien au gouvernement d’assurer ce droit quand il dématérialise certaines démarches obligatoires ( impôts…)
C’est juste une question d’équité entre citoyens, le droit à l’eau courante, l’électricité et le téléphone ( fibre ou cuivre)…le truc à Musk n’est pas une solution équitable sauf à considérer les habitants en zone peu dense comme des citoyens de seconde zone.

Bidouille

Si le fil de cuivre est déjà en place et que l’habitation est au milieu de nulle part, est ce que c’est rentable de tirer une fibre pour remplacer le câble cuivre. Et dans ce cas, qui doit payer l’installation de cette fibre pour une seule maison?

Remy_Dailleurs

la couverture est de 85% des logements, et non 15% des français ne vivent pas dans un refuge de montagne, ni dans un phare en Bretagne…il y a aussi des trous dans les villes moyennes…sans compter les logements éligibles d après l ARCEP mais non raccordables d après les opérateurs par ce que le PBO est saturé…( parfois depuis plus d un an )

Laurent_SFN

Le chalet de haute montagne c’est peut être un exemple extrême et je ne suis pas certain que le cuivre monte jusque là…

J’ai un exemple d’habitat isolé. Ancien hameau rattaché à la commune voisine, mais à pas moins de 1600 mètres à vol d’oiseau des autres habitation s. Déclaré « raccordable » sur la carte officielle de l’arcep (pastille verte) mais adresse introuvable en passant par degrouptest et les principaux opérateurs.

chicour

Il faut offrir une solution payable par l’utilisateur et pas le contribuable.
S’il ne veut pas payer alors il opte pour la 4g ou une solution satellite
C’est aussi une question de bon sens . Si je veux trouver plus de travail je vis près d’une Ville, si j’ai des problèmes de santé pareil. Si le besoin d’une connexion de fou est indispensable alors tu adaptes ton habitat

anpiau

On a pas décider de supprimer le cuivre, et c’est ce qui va se passer en 2030. Bref, on veut nous vendre des voitures électriques mais on n’arrive pas a juste déployer la fibre. (Si tout le monde branche sa voiture électrique sur le réseau c’est sur et certains que les câbles ne sont pas dimensionnés pour …) Et ce que tu dis n’est pas forcément vrai… des fois ils vont plus vite a fibrer la campagne que les villes :rofl: Ca fais un an que j’ai Starlink, parce qu’ils ont pas posé mon point de raccordement (ils ont déclarés qu’il avait été posé, pour leurs stats) et je suis pas une maison isolé dans la montagne.

anpiau

Et quand ils ont déployer le cuivre, ils ont fait la même chose… ils ont pensé a la rentabilité ? Les gens seraient resté sans téléphone et au pigeon voyageur si on vous écoute…

Les installations cuivre vont etre arretés.
Et la solution satellitaire n’est pas une solution souveraine.

La 4g Mdr dans les zones où la fibre n’est pas déployée tout le monde utilise la 4g donc le débit est éclaté… quand ca capte…

Gandalf67

Qui y croyait? Tout simplement irréaliste d’un point de vue financier pou les endroits isolés…

Core-ias

Combien de fois j’ai entendu :

" La fibre passe devant chez moi mais je suis pas encore éligible. "

On ne remplace pas. On fait passer, parfois il faut élaguer ou creuser pour agrandir le trou d’où demande à la mairie ou préfecture ou région etc… etc…

Parfois il ne trouve même pas de main d’œuvre dans la zone, surtout sur des compétences biens spécifiques.

Si avant il y avait des coupures quand un poids lourd passe et arrache la ligne sans faire exprès :sweat_smile: il y a fort à parier que la fibre en aérien aura le même problème.