La France se convertit doucement à la fibre et à la 5G, en consommant toujours plus de données

Corentin Béchade
Publié le 31 mai 2024 à 07h48
Les débits augmentent en France, tout comme la consommation © rafapress / Shutterstock
Les débits augmentent en France, tout comme la consommation © rafapress / Shutterstock

L’autorité de régulations des télécoms (Arcep) a publié son bilan annuel du marché des télécommunications pour l’année 2023. Résultat, beaucoup de fibre et de 5G, sans surprises.

Les Françaises et les Français consomment toujours plus de données. D’après l’observatoire des marchés des télécoms 2023 publié par l’Arcep, la consommation moyenne de données mobiles tourne autour de 14,3 Go de données par carte SIM et par mois, une hausse de 18 % en un an.

Merci la 5G

Cette augmentation a évidemment à voir avec la démocratisation lente de la 5G dans l’hexagone et la France d’outre-mer. Comme le remarque l’Arcep, la dernière génération de très haut débit mobile compte 14 millions de cartes SIM actives sur son réseau, soit 17 % du parc total. Une hausse de 6 points par rapport à la même période l’année dernière. Bien évidemment, la 4G continue de dominer avec 72,6 millions de cartes SIM actives en France (87 % du parc), relayant les abonnements 3G aux oubliettes.

Quand on zoome sur le parc des cartes actives en 4G (qui comprend aussi les abonnements 5G), on remarque d’ailleurs que cette catégorie a tendance à utiliser légèrement plus de données que le reste avec 15,5 Go de données mobiles consommées par mois.

66% des abonnements fixes sont en fibre

Mais le réseau mobile n’est pas le seul à goûter au plaisir des téléchargements à toute vitesse. Les abonnements très haut débit (THD), qu’ils soient en cuivre ou en fibre, sont également en hausse sur l’année 2023. En tout, on compte 24,2 millions d’abonnements THD en France, soit tout de même 75 % des abonnements Internet du pays. C’est pas moins de 2,7 millions d’abonnements supplémentaires qui ont été souscrits sur cette catégorie en 2023. Les chiffres sont un peu moins fulgurants qu’entre 2020 et 2021 (+3,7 millions) ou 2021 et 2022 (+3,1 millions), mais témoignent quand même d’une conversion croissante du pays aux joies du très haut débit.

Sans surprise, le gros de cette croissance vient tout de même du déploiement de la fibre qui représente à elle seule 66 % des abonnements Internet souscrits en France, soit 21,4 millions de connexions dans le pays. Une croissance de 3,3 millions d’abonnements en un an, dans la droite lignée de ce que l’on voit depuis deux ans.

La fibre vient d’ailleurs surtout remplacer les abonnements haut ou très haut débit du réseau cuivre puisque le déploiement de cette technologie dans les endroits les plus complexes (zones rurales notamment) continue de patiner avec Orange qui se rebelle face à l’Arcep et aux annonces du gouvernement.

A découvrir
Box Internet Fibre et ADSL : le comparatif des meilleures offres de juin 2024

29 mars 2024 à 16h09

Comparatifs services

Source : Arcep

Par Corentin Béchade

Journaliste depuis quasiment 10 ans, j’ai écumé le secteur de la tech et du numérique depuis mes tout premiers chapôs. Bidouilleur (beaucoup), libriste (un peu), j’ai développé une spécialisation sur les thèmes de l’écologie et du numérique ainsi que sur la protection de la vie privée. Le week-end je torture des Raspberry Pi à grands coups de commandes 'sudo' pour me détendre.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
ayaredone

Je suis passé en 5G récemment et je ne vois pas la différence :man_shrugging:

Je ne doute pas de l’intérêt que cela peut avoir pour des applications industrielles et professionnelles mais pour le particulier qui surf sur son téléphone pour l’instant c’est intérêt 0 :sweat_smile:

Je crois que comme souvent c’est du marketing. Comme les SSD avec un débit en benchmark hallucinant mais dans la vraie vie : temps gagné en chargement de Windows ou de jeux : 0,1 seconde :man_facepalming:

Loposo

Cte Sim 5g ne signifie pas être forcément en 5g, si il y a pas d’antenne, comme certaines zone rurales,…
et en 2021 les débit mesuré montrait un faible gain 5g
Fin 2021

jean-le-petit

Merci de passer en 5G pour me libérer de la bande-passante sur ma 4G :wink:

Fafesty

Bonjour,
Je pense qu’il doit y avoir une petite erreur car en début d’article je comprend que la 5G représente 17% du parc et la 4G 87% du parc, soit un total à 104% pour la 4G plus la 5G…
Est ce qu’il faut le comprendre 17% du parc est compatible 5G et 87% est compatible 4G et donc les 17% 5G sont inclus dans les 87% 4G ?

Edit modo : @Fafesty j’ai contacté le rédacteur de l’article pour explication

epi2mais

Pendant ce temps en Corée ils prévoient de passer à la 6G d’ici 2028…
Au Japon ils ont présenté un téléphone 6G 100Gbps (???)
Et en Chine, le premier satellite 6G expérimental a été mis en orbite au début de l’année…

Si les gens savaient à quel point on est devancé technologiquement…

Joeee

Parei, je fais le même constat que toi. Avec la 4G, j’ai peu de latence pour surf et en plus en partage de connexion avec mon laptop, je peux regarder des vidéos sans problème en 720p (pas essayé plus, pas l’utilité) donc avec une qualité top. Je ne vois pas trop ce que je peux avoir mieux.

Par contre @ayaredone, je ne partage pas ton avis au sujet du SSD.
Je ne sais pas pour Windows, mais en tout cas, j’ai pu récussité des vieux PC, notamment des CPU comme i3 de 5ème génération et j’ai ajouté un SSD.

Les PC sont super véloce avec un Linux, une Debian 12 avec le bureau Gnome. Je l’ai mis pour mes parents, c’est nickel. Et dire que le bureau Gnome n’est pas des plus légers des bureau mais c’est très confortable à l’usage.
J’ai des PC plus vieux, il faudra que je teste mais avec un bureau plus léger, comme XFCE par exemple.
Le SSD a un gros intéret au contraire selon moi, et pas que pour les benchmark mais à l’usage

Werehog

Najat en PLS ! :joy:

tux.le.vrai

et bien remet un HDD à la place de ton SSD, et tu vas voir que c’est pas 0.1 secondes !

barret2222

Pour information on est pas encore passé en 5G STANDALONE , donc oui on ne voit pas la différence, on a des latences digne de l’adsl ou de la 4G. Ceux qui disent l’utilisation industrielle… médical enfin tout le blabla marketing utilisé pour nous vendre la 5G, tout cela n’est même pas encore actif… c’est n’imp.

Loposo

HS:
je pense qu’il parle des écarts entre des ssd sata et M2 par exemple, les bench montre des gros écarts, mais en utilisation reel, il y avait eu un test sur la chaine linuxtech, certains avaient trouvé les sata plus rapide, en gros, on est sûr des tout petits écarts