Bbox Miami : le décodeur Android TV accessible à (presque) tous le 23 mars

23 mars 2015 à 12h28
0
La Bbox Miami est finalement accessible à (presque) tous depuis ce lundi 23 mars. Bouygues Telecom l'a révélé sur Twitter au lendemain de la présentation de la Freebox mini 4K, qui a cristallisé l'attention ces deux dernières semaines.

Mise à jour : Finalement les clients FTTH existants ne peuvent pas migrer. L'actualité a été modifiée en conséquence.

0190000007880985-photo-packshot-bbox-miami-de-bouygues-telecom.jpg

Bouygues Telecom a présenté son décodeur Android TV Bbox Miami en juin 2014. Il n'a commencé à la commercialiser que sept mois plus tard, fin janvier, mais seulement auprès de ses clients existants (y compris de ses clients mobiles), et seulement en ADSL ou VDSL.

Les nouveaux clients peuvent souscrire à l'offre Bbox Miami, facturée 26 euros/mois, depuis le 23 mars. C'est ce qu'on a appris dans un tweet adressé par l'opérateur à un confrère. Ils peuvent le faire indifféremment en ligne, par téléphone ou en boutique, comme nous l'avait alors confirmé le service de presse. Tous ? Presque : la Bbox Miami n'est disponible ni par le biais du câble, ni en zone non dégroupée.

Pire, c'est une nouvelle douche froide pour quelques dizaines de milliers de clients FTTH : Bouygues Telecom nous avait confirmé que les clients existants pourraient migrer à partir du 23 mars, c'est finalement impossible. Ils doivent résilier et re-souscrire, ce qui entraine des démarches et une période de déconnexion (mais ni frais, ni perte de numéro de téléphone fixe, selon les communicants de l'opérateur, dont on prend désormais les informations avec des pincettes). C'est une entorse supplémentaire au leitmotiv « #NosClientsDabord », dont Bouygues Telecom se vante pourtant beaucoup, puisque les clients FTTH n'ont découvert qu'au lancement de la Bbox Miami pour les clients ADSL qu'ils ne seraient servis que dans un second temps, et désormais qu'ils seraient finalement moins bien servis que de nouveaux clients. Un peu plus tôt les clients FTTH à 400 Mb/s avaient appris qu'ils ne pourraient passer à 1 Gb/s sans résilier et re-souscrire.

Un représentant de l'opérateur avait parlé fin janvier d'un délai de « quelques semaines », et une source nous avait précisé « la fin du mois de mars ». Les décodeurs Android TV de deux FAI arrivent donc sur le marché à peu près au même moment, ce qui pourrait donner une impulsion au développement d'applications Android spécifiquement conçues pour la télévision. Notons que celui de Bouygues Telecom repose encore sur la déclinaison TV d'Android 4.2, autrefois baptisée Google TV, et qu'elle ne sera mise à jour vers Android 5.0 Lollipop, c'est-à-dire vers la nouvelle plateforme Android TV, que prochainement.

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Apple annonce les iPhone 11 et iPhone 11 Pro : de nouveaux modèles en panne d’inspiration
Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Apple Watch Series 5 : la montre connectée se dote d’un écran always-on
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Les ventes d’appareils photo atteignent un niveau historiquement bas
Un ordinateur vendu sur cinq est un PC gamer
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Uber s'enfonce (un peu plus) dans l'incertitude et licencie plus de 400 employés
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top