Freebox mini 4K vs Bbox Miami, le match des box Android

11 mars 2015 à 12h32
0
Free a annoncé hier sa nouvelle box, la Freebox mini 4K, qui doit remplacer les Freebox Crystal pour assurer l'offre d'entrée de gamme de l'opérateur. Une box fonctionnant grâce à Android, comme la Bbox Miami.

Free avait annoncé une « surprise » lundi matin aux rédactions : ce fut effectivement le cas. Car à peu près personne n'avait senti venir l'arrivée d'une box Android chez Free. Pourtant, c'est bel et bien un boîtier fonctionnant grâce à l'OS de Google qu'a présenté ce matin Xavier Niel.

Avec un tarif à 29,99 euros et une box sous Android TV, la Freebox mini 4K se positionne directement face à la Bbox Miami de Bouygues Telecom. Pour ce faire, Free a épuré son offre Revolution.

01F4000007946043-photo-freebox-mini-4k.jpg


Freebox mini 4K, une mini-Revolution

Face à la récente Bbox Miami, la Freebox Crystal ne tenait plus vraiment la route. Il fallait donc à Free renouveler son offre. L'opérateur a donc pris sa Revolution, et l'a transformée pour en faire une offre plus abordable et faire face à celle de Bouygues Telecom.

On retrouve donc deux boîtiers qui, dans l'esprit, ressemblent aux Server et au Player de l'offre Revolution. C'est d'ailleurs ces mêmes dénominations qui sont retenues ici. L'écran OLED tactile sur le Server est reconduit, et la connectique des deux boîtiers est similaire à celle de la Revolution.

Mais le design by Stark est absent de cette Freebox mini 4K, dont le boîtier Player est bien plus petit que celui de la Revolution.

Et ce n'est pas l'économie de place qui est la plus importante : en privant sa Freboox mini 4K de lecteur Blu-ray, de disque dur, des boîtiers CPL ou des manettes de jeu, Free avance que le matériel contenu dans la Freebox mini 4K coûte 300 euros de moins que celui de la Revolution, malgré la présence d'un module femtocell.

Free réalise d'autres économies et supprimant les appels vers mobiles, ou encore en esquivant la redevance pour copie privée, puisque la Freebox mini 4K ne possède pas de disque dur.

L'opérateur parvient ainsi à proposer un tarif inférieur de près de 8 euros par rapport à l'offre Revolution (29,99 euros contre 37,98), tout en incluant la mise à disposition de la boucle locale et la partie TV. Finalement, Free revient à des prestations qui sont semblables à celles d'il y a quelques années. Et se positionne face à la Bbox Miami.

La Freebox mini 4K face à la Bbox Miami de Bouygues

Pour comparer ces deux offres, il convient de parler fonctionnalités, composants, hardware. Mais il faut aussi évoquer les tarifs, les frais de résiliation ou de mise à disposition du matériel. Voici donc un tableau récapitulant les différences entre ces deux offres.

07948987-photo-presse-papiers-2.jpg

Si la Freebox mini 4K est plus attrayante du point de vue du hardware, notamment via l'intégration du module femtocell ou la prise en charge de la fibre, elle perd le match du tarif. Rappelons toutefois que les 25,99 euros demandés par Bouygues pour sa Miami concernent uniquement les abonnés raccordés au réseau en propre de l'opérateur, soit environ 12 millions de foyers. Pour les autres, les tarifs est plus élevé de 8 euros.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être
En France, une campagne est lancée contre la
Sony donne le prix de ses écrans 16k : ils coûteront plusieurs millions de dollars
Airbnb : la mairie de Paris envisage d'interdire purement et simplement les locations
Huawei Mate 30 Pro : un smartphone d’exception… auquel la France n’aura droit que
La quantité d'énergie produite par les énergies renouvelables a quadruplé en une décennie
Le stade de Miami pourrait être rebaptisé BangBros Center... du nom du site pornographique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top