Les clés pour préserver son anonymat sur Internet

le mercredi 08 août 2012

Les fonctions de sécurité de Firefox

Tous les navigateurs proposent des options pour minimiser les traces que l'on peut laisser sur Internet et naviguer de façon anonyme. Tous sans exception proposent en effet la possibilité d'effacer son historique, de naviguer en privé, d'empêcher le pistage des sites Web, etc. Ils permettent tous également d'installer un proxy, ou des extensions de sécurité pour modifier son adresse IP, bloquer les publicités, les cookies, etc. Mais peut-on avoir confiance dans des navigateurs qui appartiennent à des sociétés participant activement à la collecte des données personnelles ? Chrome (Google), Internet Explorer (Microsoft), Safari (Apple) ou encore dans une moindre mesure Opera (Opera Software) ont tous en commun d'être gérés par des entreprises motivées par... la rentabilité.

A l'heure où les données personnelles se monnaient à prix d'or, nous avons pris le parti de privilégier un navigateur « open source », en l'occurrence Firefox. Contrairement à ses concurrents précités, il n'a, à priori, aucun intérêt commercial à exploiter les données personnelles de ses utilisateurs. Pour fournir certains services comme Firefox Sync, Mozilla déclare toutefois devoir récolter de plus en plus d'informations sur ses utilisateurs comme nous le précisions il y a quelques mois ici. Bien sûr, ce n'est pas l'unique navigateur open source, mais la richesse de son écosystème n'a pas d'équivalent. Il possède en effet un large éventail d'outils et d'extensions permettant de sécuriser vos connexions. Présentation...

0258000005328050-photo-ff-addon.jpg


Naviguer en mode privé

Qu'il s'agisse de Chrome, Internet Explorer, Safari, Opera ou Firefox, vous pouvez lancer une navigation en mode privée. Sur Firefox, il suffit de cliquer sur « Outils » puis « Commencer la navigation privée ». Mais attention, contrairement à ce que l'on pourrait croire, cette fonction n'a pas pour but de vous rendre anonyme, mais d'empêcher le navigateur d'enregistrer les pages visitées et les mots de passe, et de désactiver l'autocomplétion (réutilisation des informations enregistrées lorsque vous remplissez un formulaire).

Cette fonction est donc utile lorsque vous partagez un ordinateur avec d'autres personnes et que vous ne souhaitez pas qu'elles puissent connaitre votre activité en ligne, mais cela s'arrête là. Comme cela est précisé dans la FAQ de Firefox, votre employeur ou votre FAI peut toujours voir les pages que vous visitez et votre adresse IP.

0258000005320028-photo-navigateur-02.jpg


Les précautions de base

Le navigateur de la fondation Mozilla propose un éventail d'outils permettant de limiter les traces que vous laissez sur Internet. Comme avec tous les navigateurs, il est possible de supprimer les cookies, le cache, l'historique de navigation, de téléchargements et des formulaires. Bref, vous pouvez faire table rase de votre activité en ligne. En contrepartie, vous ne bénéficiez plus de certaines fonctionnalités bien pratiques : enregistrement des mots de passe, l'autocomplétion des formulaires en ligne, les pop-up dynamiques des précédentes requêtes effectuées, etc. Pour optimiser le nettoyage du cache de l'ordinateur et du navigateur, il est recommandé d'utiliser également un outil tel que CleanUP!.

012c000005320030-photo-navigateur-03.jpg


En cliquant sur « Outils/Options » puis sur l'onglet « Vie privée », vous accédez à des réglages permettant d'automatiser, par exemple, la navigation privée, ou encore la suppression de l'historique à chaque fois que vous fermez le navigateur. Autre possibilité (très vite copiée par les autres navigateurs) en cochant la première case : empêcher les sites Web de vous pister, c'est-à-dire de géolocaliser automatiquement votre ordinateur afin de vous proposer des services de proximité.

L'onglet « Sécurité » dans le même menu permet quant à lui de bloquer les sites qui tentent d'installer des modules complémentaires et malveillants. Si vous partagez un ordinateur avec plusieurs personnes, il est possible de débloquer l'enregistrement automatique des mots de passe (activé par défaut) en décochant la case « Enregistrer les mots de passe ». Ces premières fonctions basiques permettent de contrôler et limiter les informations pouvant être enregistrées à la fois par le navigateur et les sites Web.

000000fa05320032-photo-navigateur-04.jpg
000000fa05320034-photo-navigateur-04-1.jpg




Installer un proxy

L'une des solutions pour se connecter anonymement à Internet est de passer par un serveur proxy anonyme (ou serveur mandataire). Un proxy est un ordinateur qui sert d'intermédiaire entre votre navigateur et Internet. Concrètement, vous vous connectez au proxy, qui se connecte aux sites Web à votre place, et vous renvoie les pages. Vous devenez donc invisible pour les sites qui voient uniquement l'adresse IP du proxy. En fonction du proxy, ces allers/retours peuvent générer des lenteurs. A contrario, il peut aussi accélérer la navigation sur les sites les plus visités qu'il mémorise dans son cache. Mais cette méthode d'anonymisation n'est pas infaillible : les données ne sont pas cryptées et le trafic reste entièrement visible par votre FAI (fournisseur d'accès à Internet).

Installer un serveur de proxy dans votre navigateur n'est pas anodin. Il convient de s'assurer de sa fiabilité, car non seulement il voit passer tout votre trafic, mais il peut être malveillant et servir à des réseaux de botnets ! Même, si à priori, un proxy ne peut pas voir les données lorsque vous vous connectez à des sites sécurisés (https), la prudence est de mise. Il existe des proxys publics gratuits (non contrôlés et souvent très lents) ou privés payants (sécurisés et plus rapides) listés sur des services tels que « Hide My Ass ». Rendez-vous ici puis cliquez sur l'onglet « IP : Port Proxies ». Dans la liste qui s'affiche, copiez/collez l'adresse IP de l'un des proxys et le port de communication associé.

0258000005320036-photo-navigateur-05.jpg


Dans Firefox, cliquez ensuite dans le menu « Outils/options » puis sur l'onglet « Réseau ». Sélectionnez l'onglet « Réseau » puis cliquez sur le premier bouton « Paramètres ». Cochez la case « Configuration manuelle du proxy » puis collez l'adresse IP d'un proxy en cochant la case « Utiliser ce serveur proxy pour tous les protocoles » puis indiquez le port de connexion.

012c000005320038-photo-navigateur-06.jpg


A noter que certains proxys ne fonctionnent pas ou se révèlent vraiment trop lents. Dans ce cas, il faut recommencer l'opération autant de fois que nécessaire. Pensez enfin à vérifier que votre adresse IP a bel et bien été modifiée en utilisant un site tel que http://www.mon-ip.com/, par exemple. Cette méthode peut être utilisée, entre autres, pour contourner les filtrages de de certains sites Web américains (App Store US, Pandora,YouTube, etc.). Dans ce cas de figure, il convient donc de choisir un serveur de proxy situé aux États-Unis.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top