Mozilla collectera davantage de données pour ses services web

16 janvier 2012 à 11h36
0
008C000001649098-photo-mozilla-logo.jpg
Les prochains services web de Mozilla nécessiteront de collecter davantage d'informations personnelles et la fondation explique vouloir repenser la manière dont ces dernières seront protégées.

Parmi les produits actuellement en cours de développement chez Mozilla, nous retrouvons BrowserID, pour la gestion de son identité sur Internet, un système d'exploitation mobile ainsi qu'un kiosque de téléchargement d'applications web. La fondation explique que pour la conception de ces derniers « nous aurons besoin de stocker bien plus de données des utilisateurs que jusqu'à présent. Il est nécessaire d'être très prudent et d'avoir des réflexions (sur le sujet) ».

Mozilla revient sur le mécanisme de chiffrement de l'utilitaire Firefox Sync, lequel permet de synchroniser sur différentes machines ses favoris, son historique de navigation, ainsi que ses mots de passe. Le dispositif de sécurité serait « plus avancé que ceux utilisés par les institutions financières ». En effet, les données envoyées entre un ordinateur et une banque sont sécurisées via une connexion SSL puis déchiffrées sur les serveurs de la banque. A contrario, Avec Firefox Sync, les données ne sont pas lisibles sur les serveurs de Mozilla, « Seul votre logiciel Firefox peut déchiffrer les données. Mozilla ne dispose pas de la clé de déchiffrement ».

Le mécanisme actuel serait cependant trop limité car si les informations sont bel et bien protégées, Mozilla n'est pas en mesure de mettre en place des outils traitant ces dernières afin de répondre à certains besoins attendus par les internautes. « Le simple envoi de rappels des dates d'anniversaire de vos amis nécessite que le service puisse accéder à vos données lorsque vous n'êtes pas connecté », explique ainsi Mozilla.

006E000003729336-photo-firefox-mobile-android-logo.jpg
Une nouvelle équipe chargée de la sécurité des données et baptisée Mozilla Data Safety Team se penchera donc sur la question et la fondation a décidé de revoir son système de chiffrement. L'objectif est d'afficher le plus de transparence possible sur chacune des informations et d'expliquer clairement à l'internaute ce que lui apportera le déchiffrement et le traitement de celles-ci « Si nous pouvons développer des fonctionnalités ne nécessitant pas d'envoyer des informations vers les serveurs ou avec un chiffrement pris en charge directement par l'application, alors nous le ferons », est-il ainsi expliqué. Mozilla promet également de limiter au possible la rétention des données.

Reste à connaître plus précisément les projets qui seront menés à bien sur ces prochains services. L'on imagine par exemple des mécanismes de recommandations au sein du kiosque d'applications web ou la mise en place d'outil interactifs avec ses contacts sur différents réseaux communautaires.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top