Contre les déserts numériques, le Canada investira 600 millions dans l'Internet par satellite

Nathan Le Gohlisse Contributeur
04 août 2019 à 17h05
0
Canada.jpg
© Hermes Rivera / Unsplash

À l'aide de satellites en orbite basse, Telesat, opérateur canadien et concurrent de SpaceX sur les technologies de télécommunication, souhaite mettre fin aux déserts numériques. Un projet avalisé cette semaine par le gouvernement fédéral de Justin Trudeau.

L'accord, annoncé par l'opérateur ce 24 juillet, prévoit l'investissement par le gouvernement, et sur 10 ans, de quelque 600 millions de dollars canadiens dans une flotte de satellites. 85 millions de dollars supplémentaires doivent en outre être investis dans l'ouverture de 500 nouveaux postes, la recherche et développement, ainsi que la promotion des filières scientifiques, technologiques, mathématiques et d'ingénierie (STEM education), note Engadget.

Quand l'Internet haut-débit n'est pas un luxe

Dans un communiqué suivant l'annonce de Telesat, Navdeep Bains (ministre canadien de l'innovation) a soutenu que l'accès à l'Internet haut-débit n'était pas un luxe et que tous les Canadiens devraient pouvoir y avoir accès, qu'importe où ils vivent.

« Les annonces d'aujourd'hui nous donnent un aperçu de ce à quoi ressemblera la connectivité future des communautés rurales et éloignées. Elles permettront également que les entreprises canadiennes innovantes, comme Télésat et ses partenaires, restent des leaders mondiaux et créent des emplois hautement qualifiés au Canada », a-t-il notamment expliqué.

Des débits proches de ceux de la fibre partout au Canada d'ici fin 2022

Prévu pour être 35 fois plus proche de la Terre que les satellites traditionnels, le réseau LEO (low-earth-orbit) de Telesat devrait permettre des débits équivalents à ceux de la fibre n'importe où sur Terre (Telesat prévoit à ce propos des débits minimums de 50 Mbps descendants et 10 Mbps montants), grâce à une constellation qui comportera jusqu'à 292 satellites. L'opérateur canadien a annoncé qu'il prévoyait une mise en service de sa connexion par satellites d'ici la fin d'année 2022.

Pour y parvenir, des accords ont été signés en janvier avec Blue Origin, l'entreprise spatiale de Jeff Bezos (le patron d'Amazon), afin de déployer les satellites. Un contrat avec Loon (filiale d'Alphabet, la maison mère de Google) a également été conclu, cette fois pour permettre la mise en réseau. Airbus, Leonardo et le français Thales se font par ailleurs concurrence pour participer au projet et contribuer à mettre en orbite la constellation de satellites de Telesat. Le montant de cet autre contrat est d'ores et déjà estimé à près de 3 milliards de dollars.


Les « blackout zones » canadiennes bientôt connectées

Comme le note Engadget, le gouvernement canadien avait investi 500 millions de dollars pour tenter de câbler quelque 300 communautés rurales et fournir une connexion Internet stable aux nombreuses « blackout zones » recensées sur le territoire canadien. Une entreprise qui a rapidement tourné au fiasco, soulignant par la même occasion les inégalités d'accès au réseau entre les villes et les campagnes (96 % des résidents de zones urbaines profitent ainsi de débits de 100 Mbps minimums).

L'alternative proposée par Telesat pourrait donc apporter une réponse probante à cette problématique... tout en générant d'importantes retombées économiques. 1,2 milliards de dollars de revenus sont en effet attendus au cours des 10 prochaines années.

Source : Engadget
13 réponses
9 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix menace les partages de compte entre amis
La filière éolienne française se porte bien et continue de créer des emplois
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Vers des batteries lithium-CO2 rechargeables ?
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
La bande annonce de Star Wars, l'ascension de Skywalker, est là !
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top