Pictoscanner : une seconde vie est possible

Marc Mitrani
Expert Smarpthone
03 décembre 2019 à 11h00
0
PictoScanner pour film négatif 35mm et diapositives.jpg

On est tous tombé en fouillant dans le domicile de nos parents ou grands-parents sur un carton à chaussures bourré de vieux négatifs et de photos défraîchies. Oubliés depuis des années, ces témoignages d'un temps passé peuvent connaître une seconde jeunesse et ravir les souvenirs familiaux. Comment ? Grâce à PictoScanner, petit appareil futé créé par Simon Lautrop.

Au décès de sa mère, ce suédois, professionnel de la photo, s'est retrouvé propriétaire de cartons remplis de négatifs. Afin de les partager avec le reste de sa famille, il a entrepris de les numériser en utilisant son équipement pro. Pendant qu'il traitait ces centaines d'images, Il s'est demandé s'il serait possible de créer un scanner à négatifs à un prix abordable.

PictoScanner est fait en carton et s'assemble en quelques secondes. Il reprend à son compte le concept de la vénérable table lumineuse bien connue des photographes argentique. Le négatif prend place à la base de l'appareil afin d'être rétroéclairé par une lumière blanche uniforme (prévoir deux piles de type AA). Seuls les films 35 mm sont nativement pris en charge. Si votre négatif est plus étroit, vous devrez tâtonner un peu afin de l'ajuster correctement dans le passe-films. Nous avons tenté l'opération et elle n'est guère complexe. Enfin, la partie supérieure de PictoScanner héberge le smartphone sur lequel on aura préalablement installé l'application compagnon (Android ou iOS).

Acheter le Pictoscanner

Le smartphone fait le boulot.

On l'a compris, la capture de l'image et l'inversion des couleurs s'effectuent à l'aide de l'appareil photo dorsal du smartphone. L'app compagnon donne accès à quelques réglages et outils, applicables après la prise de vue. L'app dispose d'un quarantaine de filtres afin d'améliorer le rendu de l'image ainsi produite. On pourra même lui adjoindre des autocollants, un cadre, du texte ou un effet de vignettage. La modification manuelle des principaux paramètres est aussi proposée. On pourra ainsi ajuster à volonté l'exposition, le contraste, la saturation la netteté ou la température de l'image.



pictoscanner1.jpg
pictoscanner3.jpg

La qualité de la numérisation dépend bien entendu de celle de l'appareil photo du smartphone utilisé. Sans surprise, nous avons obtenu les meilleurs résultats avec un modèle haut de gamme comme le P30 Pro de Huawei, le Note 10+ de Samsung ou encore l'iPhone 11 Pro Max d'Apple.

L'application de capture est un poil plus sophistiquée dans sa version Android puisqu'elle permet d'ajuster la température lumineuse avant la prise de vue. Dommage en revanche qu'elle ne reconnaisse que l'objectif principal du module photo, les autres ne pouvant pas être exploités directement (tant sous Android qu'iOS). Pour cela, il faudra passer par le mode photographique traditionnel du smartphone, puis inverser manuellement les couleurs dans un éditeur photographique.
On pourra aussi utiliser l'une des nombreuses app de numérisation de négatifs proposées sur Play Store ou iOS Store.

Malgré son concept un peu rustique, PictoScanner fait le boulot, et plutôt bien compte tenu de son prix. On le conseillera essentiellement pour la numérisation occasionnelle de négatifs... ou pour faire un cadeau original !


Ou alors...

Si les pros utilisent des scanners de négatifs depuis un sacré bout de temps, ceux destinés au grand public sont beaucoup plus rares. Si le côté rustique du PictoScanner vous déplaît, le Digital Film Scanner de Kodak devrait vous convenir. Entièrement autonomie, il dispose de son propre écran et stocke les images qu'il numérise sur une carte SD. Bien sûr, il n'est pas aussi bon marché que son concurrent et il faudra débourser 170 € afin de l'acquérir sur Amazon.

Retrouvez notre sélection du calendrier de l'Avent

Cette année, Clubic vous a concocté un calendrier de l'Avent pas vraiment comme les autres. Vous y trouverez 25 produits originaux et pas toujours très connus, mais qui devraient satisfaire le geek qui sommeille en vous ! Tous sont passés entre nos mains et si nous vous les conseillons c'est que nous les avons aimés !

  • Le Lab de Polaroid Originals offre à l'analogique une revanche étonnante sur le tout-puissant numérique.
  • Un Rubik's Cube capable de se résoudre (presque) tout seul : ça vous tente? Alors jetez un oeil sur le Super Cube de Giiker.
Modifié le 05/12/2019 à 18h21
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
Des ingénieurs tentent de battre le record de vitesse terrestre avec un véhicule zéro émission
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Linky : un bug à plus de 14 000 euros pour un habitant de Quimper
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top