A l'image de BlaBlaCar, partager un avion est légal

17 mars 2016 à 15h05
0
Au lieu de partager une voiture, pourquoi ne pas faire du co-avionnage. L'idée n'est pas neuve mais devait bénéficier de règles plus claires pour pouvoir se développer librement. A ce titre, l'Agence Européenne de la Sécurité Aérienne pose les jalons d'une nouvelle réglementation en la matière.

Concrètement, l'Europe soumet à plusieurs conditions l'autorisation de vols « partagés » :
  • Un pilote privé peut proposer des vols à condition qu'il propose aux passagers de partager ses frais. Il ne doit donc pas être en mesure de réaliser de bénéfices grâce à cette activité.
  • Un tel vol n'est pas considéré comme un transport public. Cette activité ne peut donc pas être considérée comme une activité commerciale, ni soumise aux règles référentes.
  • Aucun certificat de transporteur aérien ou de licence commerciale ne sont nécessaires pour les plateformes de mise en relation.

Selon les plateformes de mise en relation comme Wingly, cet éclaircissement pour la législation française est bienvenu. En Europe, plusieurs pays ont déjà validé cette approche. C'est notamment le cas de l'Allemagne, la République Tchèque, la Grande-Bretagne ou bien encore de la Suisse.

02BC000008384572-photo-avion-tourisme.jpg

A lire également

Téléchargez
BlablaCar pour iOS
BlaBlaCar pour Android
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Tesla Cybertruck : quelle est la répartition mondiale des précommandes ?
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top