🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Qu'est-ce que Taproot, la mise à jour Bitcoin (BTC) déployée dans quatre jours ?

10 novembre 2021 à 17h05
11
Bitcoin

Événement majeur dans l’univers de la technologie blockchain , Bitcoin va changer grâce à la mise à niveau Taproot. Cette soft fork devrait permettre d'utiliser des smart contracts ou d'abaisser les frais de transaction sur la plus célèbre des cryptomonnaies.

Bitcoin vient de casser son ATH avec un record à plus de 68 000 dollars US et ne semble pas vouloir céder sa place de leader si facilement. Dans 550 blocs, le 14 novembre 2021, Bitcoin adoptera la mise à niveau Schnorr/Taproot. Celle-ci va changer l’algorithme de signature numérique (Schnorr), entériner Taproot, un système d'arbres syntaxiques abstraits merkélisés (MAST) et enfin admettre Tapscript pour définir la sémantique des scripts employés.

Pourquoi une mise à niveau de Bitcoin et pourquoi celle-ci est-elle si importante ?

Avant d’aller plus loin, il est important de considérer que Bitcoin n’a pas connu de changement majeur depuis 2017 et l’amélioration du Segregated Witness, communément appelé SegWit. Cette mise à niveau, controversée, avait provoqué un hard fork (un schisme) et la création de Bitcoin Cash (BCH).

En octobre, Bitcoin atteint le record de règlements quotidiens avec des transactions on-chain pour une valeur équivalente à 31 milliards de dollars US. En d’autres termes, le réseau de paiements décentralisés Bitcoin réalise des performances exceptionnelles dignes des institutionnels.

Si Bitcoin est incontestablement à la tête de l’industrie concernée, les acteurs s’activent pour permettre à la cryptomonnaie de rester compétitive et donc, en quelque sorte, de répondre à l'Ethereum’s London Fork du mois d'août.

Taproots © Taproots.watch
Compte à rebours de la mise à niveau Taproot © Hampus Sjöberg

Quelles sont les modifications apportées par Taproot ?

Pour accroître sa compétitivité, les transactions Bitcoin requièrent une meilleure scalabilité. Celle-ci repose sur deux facteurs anticipés début 2018 par Grégory Maxwell - développeur reconnu dans l’univers des cryptos - dans l’ébauche de la mise à niveau Taproot. Il présentait un intérêt pour les scripts PubKeys merkelisés (par exemple, MAST) motivé par deux domaines principaux : l'efficacité et la confidentialité.

De là, nous arrivons à un aboutissement matérialisé par une mise à niveau très attendue. Celle-ci doit permettre, selon certains analystes, d’augmenter les capacités des smart contracts présents sur Bitcoin depuis 2012, d’abaisser les frais de transaction multi-signatures, d'améliorer les fonctionnalités des portefeuilles et enfin, d'accroître les perspectives des protocoles de paiement de deuxième couche, comme le réseau Lightning.

Selon d’autres analystes, les bénéfices de Taproot sont partiels et correspondent davantage aux contrats autonomes. Le fait d’éviter de révéler l'entièreté du script offre sous certaines conditions le double avantage d’abaisser les frais de transaction et d'accroître la confidentialité. Cela bénéficierait entre autres aux protocoles de paiement de deuxième couche comme le réseau Lightning, un avantage de plus pour l’adoption des bitcoins.

S’il y a bien évidemment une plus-value mercantile en vue de l’adoption de Bitcoin par l’écosystème de la DéFi, Taproot n’apporterait pas toutes les fonctionnalités qu'espèrent les plus ambitieux. En cause, les transactions traditionnelles ne seraient pas impactées de manière positive. Au contraire, la création d’un nouveau type d’adresse faciliterait l’analyse de chaîne en diminuant l’efficience de la confidentialité antérieure. Plus encore, l’encodage en 32 octets rend les transactions plus lourdes malgré l’avantage accordé par l’algorithme de signature Schnorr.

Comment une telle mise à niveau est-elle amorcée dans un univers décentralisé ?

Pour l’histoire, Taproot est une petite révolution pour le réseau Bitcoin. Décentralisé, celui-ci demande à son écosystème de trouver un consensus, ce qui peut prendre du temps. Alors que les premières théories émergeaient en 2018, la mise à niveau a été formalisée en 2019, testée pendant de longs mois avant d’être intégrée à l’implémentation en octobre 2020. Le plus long a été de consentir au mode d’activation ou d’expiration de la mise à niveau. Puis, un compromis a débouché sur une implémentation supplémentaire en avril 2021 pour permettre de conclure sur deux périodes de signalement infructueuses et donc de verrouiller la mise à niveau mi-juin.

Un long processus dans lequel nous sommes en droit de nous demander qui tire les ficelles. Si le sens commun veut nous laisser entendre que les développeurs et les mineurs tirent la couverture à eux, toute la valeur de Bitcoin repose sur son utilisation : la bonne vieille loi de l’offre et de la demande. Les utilisateurs, malgré eux, entraînent les parties prenantes à maintenir un produit compétitif dans un univers hyperactif.

Qu'en pense-t-on chez Clubic ?

En conclusion, il est important de se rappeler que la volatilité du marché impressionne. L’industrie des cryptomonnaies rappelle la Bourse d'antan. Des fortunes se font et se défont là où des ingénieurs surqualifiés dans le monde entier bâtissent une alternative financière décentralisée. Si l'alternative Schnorr/Taproot présente de gros avantages, pour certains analystes, celle-ci devrait principalement augmenter la mise à l’échelle par l’adoption de Bitcoin par des intermédiaires. Avant d'investir, il est bon de se souvenir que tout un écosystème, bien connu et peu scrupuleux, vit sur de vieux préceptes.

erratum : Lightɇning, merci

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
11
Nereus
Taproot, Schnorr, Kamoulox ?
Felaz
Aussi
MisterDams
C’est pas faux.<br /> En résumé, ça va être mieux sauf pour ce qui sera moins bien.
Bombing_Basta
«&nbsp;Dans 550 blocs, le 14 novembre 2021, Bitcoin adoptera la mise à niveau Schnorr/Taproot. Celle-ci va changer l’algorithme de signature numérique (Schnorr), entériner Taproot, un système d’arbres syntaxiques abstraits merkélisés (MAST) et enfin admettre Tapscript pour définir la sémantique des scripts employés.&nbsp;»<br /> À vos souhaits…<br /> Et content qu’Angela Merkel ait trouvé une reconversion post présidentielle.
tux.le.vrai
Quand c’est flou, il y a un loup ?
BossRreynolds
le Bitcoin s’appelerra toujours Bitcoin ou Schnorr/Taproot ?
xryl
Au contraire, la création d’un nouveau type d’adresse faciliterait l’analyse de chaîne en diminuant l’efficience de la confidentialité antérieure.<br /> Si ça c’est pas du Gibberish je ne sais pas ce que c’est.
lefranstalige
Bitcoin reste Bitcoin. Ce sont les noms des mise à jours comme “BigSur” chez Apple ou “Vista” chez Microsoft ou alors ce sont les noms des fonctionnalités. Ça fait mal aux oreilles de certains francophiles mais les noms ne sont pas choisis uniquement pour eux.<br /> Par exemple Schnorr est un protocole d’authentification cryptographique qui date de 1989
lefranstalige
Je ne dirais pas que c’est flou mais compliqué. Je ne maîtrise pas le sujet à 100% car il est trop technique pour moi mais je trouve que Clubic - qui est un site fort généraliste - a quand même réussi à vulgariser cette ambitieuse mise à jour très complexe pour un publique qui pour beaucoup est encore au stade de la compréhension de l’utilité de Bitcoin.
DG-Foul
Lightening → Lightning
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le crypto-wallet Exodus se lance dans les paris sportifs
Les fraudes et les vols dans la finance décentralisée ont explosé en 2021
Le Salvador veut construire la première
La Suède demande à l’Europe de bannir le bitcoin au nom du Pacte de Paris pour l’environnement
Le manuscrit du
Secretum : une nouvelle messagerie décentralisée qui supporte le trading in-app
Lydia permet désormais de stocker et trader des crypto-monnaies sur son app
ConstitutionDAO, le collectif de passionnés de crypto qui voulait acheter une (rare) copie de la Constitution américaine
Le Salvador compte plus de crypto-wallets que de comptes bancaires, d'après son président
La plateforme crypto KuCoin investit 100 millions de dollars pour développer le metaverse
Haut de page