Tronsmart Force 2 vs. JBL Flip 5 : duel de décibels au bord de la piscine

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
22 mars 2021 à 12h03
1
Tronsmart Force 2 vs. JBL Flip 5 © Tronsmart
© Nerces

Il y a quelques mois, nous testions la Flip 5 Eco Edition , la version « écolo » d’un des modèles les plus populaires de chez JBL, la Flip 5. Nous l’opposons aujourd’hui à un produit concurrent, en apparence très proche, mais sensiblement moins cher, la Tronsmart Force 2. Quelle sera la meilleure enceinte waterproof ?

Tronsmart Force 2
  • Design bien pensé, entrée aux.
  • Autonomie exceptionnelle
  • Certification IPX7 (étanchéité)
  • Bonne puissance pour la taille
  • Basses en retrait / qui saturent
  • Faible image stéréophonique
  • Position des contrôles à revoir

Peu connue en Europe et à fortiori en France, Tronsmart est une marque qui bat pavillon chinois depuis sa fondation, en 2013, à Shenzhen. D’abord limitée aux solutions USB type hub et chargeurs, elle s’est développée de manière régulière se tournant rapidement vers l'audio avec des casques, des intras et, bien sûr, des enceintes Bluetooth comme cette Force 2 qui nous intéresse aujourd’hui. Compte tenu de la proximité évidente qui existe entre la Force 2 et la Flip 5, nous avons opté non pas pour un test « unique », mais pour un duel : sur certains critères que nous jugeons fondamentaux, nous comparons les deux produits, avant de conclure.

Tronsmart Force 2 © Nerces
Une finition exemplaire © Nerces

Fiche technique de la Tronsmart Force 2

À la manière de JBL ou Ultimate Ears, Tronsmart dispose d’une large gamme d’enceintes Bluetooth dont la Force 2 n’est « que » le fer-de-lance. Depuis les toutes petites Element Splash jusqu’aux plus grosses Element Soundpulse, il y a largement de quoi se faire plaisir même si Tronsmart ne dispose d’aucun modèle « maousse » à mettre en face des Hyperboom et autres PartyBox.

La Tronsmart Force 2 vs. la JBL Flip 5 c’est :

  • Haut-parleurs : deux, « petits » vs. un, 44 x 80 mm
  • Puissance : 30 Watts vs. 20 W
  • Réponse en fréquence : 60 Hz – 20 kHz vs. 65 Hz – 20 kHz
  • Connectivité : Bluetooth 5.0 vs. Bluetooth 4.2
  • Autonomie : 15 heures vs. 12 h
  • Temps de charge : 3,5 heures vs. 2,5 h
  • Certification : IPX7 vs. IPX7
  • Dimensions : 193 x 72 x 64 millimètres vs. 181 x 69 x 74 mm
  • Poids : 627 grammes vs. 540 g
  • Prix et disponibilité : déjà disponibles à 59,99 euros vs. 99,99 euros

Comme vous pouvez vous en rendre compte, les Force 2 et Flip 5 boxent exactement dans la même catégorie avec des dimensions, une réponse en fréquence et une puissance finalement assez similaires. Sur le papier, Tronsmart prend toutefois le dessus grâce à un tarif plus agressif et une meilleure autonomie tandis que JBL met l’accent sur une charge plus rapide – logique – et un poids inférieur. Le match peut débuter !

Tronsmart Force 2 © Nerces
La Force 2 est un petit peu moins compacte que la Flip 5 © Nerces

Format et design : avantage JBL Flip 5

Au premier coup d’œil posé sur l’une puis sur l’autre de nos enceintes, la proximité est évidente : JBL et Tronsmart ont opté pour un format tout en longueur. La Force 2 est un peu plus volumineuse que sa concurrente, mais les deux gardent un aspect très compact qui permet de les poser à peu près n’importe où, de les glisser dans n’importe quel sac. Leur position préférentielle est à l’horizontal, mais il est à noter qu’elles peuvent toutes deux être placées à la verticale sans que cela ne pose le moindre problème de stabilité.

Bien sûr, l’aspect esthétique des choses est extrêmement subjectif, mais on retient surtout la grande proximité entre nos deux cobayes. Le corps de chaque enceinte est recouvert d’un revêtement « grille » sobre et élégant. Petit avantage technique pour JBL cependant qui se montre un peu plus ouvert d’esprit. Alors que Tronsmart ne propose qu’une robe noire, JBL offre deux coloris sur la Flip 5 Eco Edition et pas moins de onze pour la Flip 5 « classique » : noir, blanc, gris, rouge, jaune, bleu, vert, sable, sarcelle et même squad, une version « camouflage ».

JBL poursuit son avantage côté contrôles. Les deux appareils disposent d’un bouton de mise sous tension et d’un dédié à l’appairage Bluetooth. Sur la Flip 5, ils sont placés à l’arrière dans la partie basse. Le placement est identique sur la Force 2, mais c’est aussi à cet endroit que Tronsmart a installé les boutons de volume, pas très accessible. JBL a opté pour une position plus « sur le dessus » et ajoute un bouton de lecture ainsi que le contrôle du mode party. On ne va pas dire que ça révolutionne l’usage de l’enceinte, mais ce sont deux petits plus bien pratiques.

Tronsmart Force 2 © Nerces
Appuyer trois bonnes secondes pour mettre sous tension © Nerces

Connectivité et ouverture : avantage Tronsmart Force 2

Une fois le bouton de mise sous tension enclenché, les deux enceintes se placent automatiquement en recherche d’hôte. Il reste possible d’activer manuellement l’appairage Bluetooth avec le bouton que nous avons évoqué précédemment. À ce petit jeu, pas vraiment de différence dans la mesure où les choses vont aussi vite sur la Force 2 que sur la Flip 5. Il n’y a aucune difficulté à trouver le signal et à connecter l’enceinte. On notera tout de même un petit plus, tout théorique cependant, puisque la Force 2 est compatible Bluetooth 5.0.

« Tout théorique » car comme les spécialistes le savent le passage à la norme 5.0 n’a rien de décisif pour l’utilisateur final. Disons simplement que c’est un gage d’ouverture vers l’avenir. Puisque nous parlons d’ouverture, il est justement bon de souligner le point nettement positif de la Force 2. En effet, alors que JBL a décidé de retirer les entrées auxiliaires de toutes ses petites enceintes, Tronsmart reste fidèle à cette prise jack 3,5 mm. Elle n’intéressera évidemment pas tous les utilisateurs, mais peut se révéler tellement pratique.

Mieux, Tronsmart a le bon goût de livrer le petit câble auxiliaire qui va bien : c’est une attention suffisamment rare pour être soulignée. Précisons par ailleurs que nos deux fabricants ont bien sûr tourné le dos à l’USB-A : les prises de recharge de nos deux concurrentes sont effectivement en USB-C. Sur la JBL, elle est directement accessible alors que chez Tronsmart, elle est protégée par un imposant cache sur lequel nous reviendrons. Une subtilité toutefois, si le port est USB-C, le câble de recharge se termine toujours par ce bon vieux port USB-A, davantage universel.

Tronsmart Force 2 © Nerces
Une construction très similaire © Nerces

Portabilité et résistance : match nul

Nous venons d’évoquer la présence d’un imposant cache sur l’arrière de la Force 2. Il s’agit pour Tronsmart de protéger efficacement la connectique d’une enceinte sinon parfaitement étanche. Sans que cela soit une réelle épreuve, il faut y mettre un peu du sien pour défaire ce cache qui reste de toute façon accroché sur sa partie gauche. Nous avons peut-être tort de nous inquiéter, mais il est vrai que le port USB-C « à l’air libre » de la Flip 5 est moins rassurant surtout pour une enceinte que JBL annonce étanche.

À ce niveau, les deux fabricants font d’ailleurs jeu égal : ils évoquent une certification IPX7 qui confirme une protection contre les projections d’eau et une immersion temporaire jusqu’à 1 mètre et durant un maximum de 30 minutes. Nous avons fait le test, les enceintes fonctionnent encore très bien même après une chute dans une piscine peu profonde… On évitera le bassin olympique pour faire trempette ! La certification IPX7 ne précise en revanche rien sur les poussières et là, c’est une vraie déception même si JBL et Tronsmart font de même. En effet, JBL distribue par ailleurs ses Clip 4 qui ont le bon goût d’être IP67 avec, donc, une protection dite « totale » contre les poussières.

L’égalité parfaite se poursuit côté portabilité. Nous l’avons dit, la Flip 5 est plus légère que la Force 2 (d’environ 80 grammes), mais ce n’est pas suffisant pour changer la donne : il reste préférable de glisser l’enceinte dans un petit sac pour la transporter. De plus, la Flip 5 et la Force 2 disposent de cette petite dragonne bien pratique pour se rassurer quand on tient l’enceinte en main. Il est amusant de noter qu’elle est positionnée au même endroit et qu’elle est de la même longueur : un défaut à ce niveau puisque, dans les deux cas, la dragonne est trop étroite pour y glisser une grosse main. Dommage.

Tronsmart Force 2 © Nerces
Une histoire de dragonnes... © Nerces

Autonomie et recharge : avantage Tronsmart Force 2

D’un côté, nous avons Tronsmart qui annonce la présence d’une batterie de 2 500 mAh dans son enceinte et, de l’autre nous avons JBL qui évoque 4 800 mAh et l’emporte donc théoriquement haut la main. On sait cependant qu’il y a différentes manières de présenter ce genre de chiffres et on se fiera plutôt à nos tests de « durée ». Premier contact, les deux constructeurs avancent des chiffres que nous avons globalement été en mesure de vérifier : pour ce faire, nous avons procédé à une écoute « non-stop » avec le volume réglé à environ 50%.

Sur sa Flip 5, JBL évoque le chiffre de 12 heures en nets progrès par rapport à sa génération précédente et nous sommes ravis d’avoir même dépassé cette valeur. L’enceinte a tenu le coup pendant environ 12 h 30 mn avant de déclarer forfait. Une belle performance, mais en réalité pas si remarquable. En effet et alors que Tronsmart parle lui de 15 heures pour sa Force 2, nous avons littéralement pulvérisé cette valeur. Nous avons ainsi été en mesure de procéder à une écoute sur un tout petit peu plus de 22 heures ! Pour enfoncer encore un peu plus le clou, notons que les 50% de volume produisent un son plus puissant sur la Force 2 que sur le Flip 5.

Rien à redire, Tronsmart semble remporter cette manche sans difficulté. Pourquoi « semble » me direz-vous ? Tout simplement parce qu’au-delà de l’autonomie sur une charge, il faut tenir compte du temps de recharge et là, les choses sont moins roses pour la Force 2. Une fois à bout de souffle, il lui faut effectivement 4 h 10 mn pour retrouver les 100% de batterie alors que la Flip 5 revient à son plein potentiel en moins de 2 h 30 mn. Certains feront remarquer fort justement qu’au final, la Force 2 reste plus efficace. C’est un fait et c’est pourquoi elle empoche ce point.

Tronsmart Force 2 © Tronsmart
© Tronsmart

Restitution audio : avantage JBL Flip 5

Jusqu’à présent, nous nous sommes plutôt focalisés sur la richesse « fonctionnelle » de chacune de nos deux enceintes. Il est plus que temps de vérifier leurs aptitudes audios. Rappelons-nous ce que nous écrivions à propos de la Flip 5 l’an dernier : « En dehors d’une faiblesse dans les aigus les plus extrêmes, nous avons apprécié le rendu globalement équilibré et le soin tout particulier accordé aux médiums, aux voix ». Des propos que nous maintenons évidemment aujourd’hui et qui collent plutôt pas mal à la Force 2 également.

Officiellement, elle est capable de descendre plus bas dans les graves encore que les 5 Hz de différence soient difficilement perceptibles. De plus, malgré cette différence théorique, la Flip 5 est en réalité plus efficace la faute au traitement du son de la Force 2. En effet, à faible volume (moins de 30%), les basses ont tendance à complètement s’effacer et, forcément, le rendu s’en ressent. Au contraire, au-delà de 80%, Tronsmart ne parvient pas à canaliser les basses et une tendance à la saturation est vite perceptible. Sans point de comparaison direct, on peut éventuellement passer à côté de ce double défaut, mais alors que nous avions la Flip 5 à proximité, il « sautait aux oreilles ».

Tronsmart Force 2 © Nerces
Les boutons de la JBL sont bien plus accessibles... et plus agréables aussi © Nerces

C’est d’autant plus dommage que pour le reste, la Force 2 fait du bon travail et n’a pas grand-chose à envier à la Flip 5. Le son est équilibré, les voix profitent d’une belle présence et les aigus se comportent bien. Les 10 Watts de puissance supplémentaires avancés sur la fiche technique se retrouvent à l’usage et la Force 2 a l’avantage de gérer l’AAC en plus du SBC de la Flip 5. Hélas, la promesse d’un son stéréo de la part de Tronsmart est exagérée : il y a certes deux haut-parleurs sur sa Force 2, mais on peine à discerner le moindre effet de spatialisation. Plus gênant, le son semble même encore plus directionnel que sur la Flip 5, avec une certaine « perte » si on n’est pas en face de l’enceinte.

Avant de conclure, un mot sur l’environnement logiciel qui accompagne nos deux prétendantes… ou plutôt pour évoquer la tristesse de cet écosystème. Chez JBL, nous avons bien une petite application, mais elle se contente d’afficher le niveau de batterie, de mettre à jour le micrologiciel et d’activer les modes party / stéréo. C’est un peu léger, nous aurions bien aimé quelques outils d’égalisation ou autres… mais cela reste mieux que Tronsmart pour lequel nous cherchons toujours la moindre application compatible avec la Force 2. Dommage.

Tronsmart Force 2 © Tronsmart
Une petite préférence pour la JBL Flip 5, mais la Force 2 ne démérite pas © Tronsmart

Tronsmart Force 2 vs. JBL Flip 5 : l'avis de Clubic

Sur le papier, le match ne pouvait aboutir qu’à un résultat sans appel : la Force 2 est plus puissante, plus autonome et nettement moins chère que la Flip 5. Hélas pour Tronsmart, les choses ne se limitent pas à une fiche technique et dans les faits, il y a bel et bien match.

Côté design, nous avons une préférence pour la JBL, un peu plus petite et dotée de boutons plus nombreux, mieux placés. Côté autonomie, c’est la Force 2 qui l’emporte assez nettement et le modèle de Tronsmart s’offre un second point avec sa connectivité plus complète : merci pour cette entrée auxiliaire ! Reste que la question audio est à nos yeux ce qu'il y a de plus important sur une enceinte.

Là, JBL l’emporte grâce, notamment, à une meilleure gestion des graves. Tronsmart pêche à faible et fort volume avec, selon le cas, un manque de présence ou une tendance à la saturation. Si, de fait, nous avons une préférence pour la JBL, l’achat de la Force 2 peut encore se justifier : il faut simplement comprendre que si l’enceinte est 40% moins chère que la Flip 5 ce n’est pas le fruit du hasard.

Tronsmart Force 2

7

La Force 2 est une enceinte Bluetooth de qualité eu égard à son petit prix. Elle dispose d'une bonne réserve de puissance, est bien étanche et tient très, très longtemps avec une seule charge. En contrepartie, la qualité de rendu est inégale et la stéréophonie pourtant promise n'est pas au rendez-vous.

Les plus

  • Design bien pensé, entrée aux.
  • Autonomie exceptionnelle
  • Certification IPX7 (étanchéité)
  • Bonne puissance pour la taille

Les moins

  • Basses en retrait / qui saturent
  • Faible image stéréophonique
  • Position des contrôles à revoir

JBL Flip 5 Eco Edition

8

La Flip 5 Eco Edition est une très bonne enceinte nomade capable de produire un son puissant tout en gardant une remarquable robustesse. JBL surfe-t-il simplement sur la vague écolo du moment ? Reste que l’orientation « verte » du produit avec utilisation de matière recyclées est intéressante… si on met de côté la question de la batterie, mais on ne peut imputer les maux du Lithium-Ion à JBL… pas entièrement en tout cas.

Les plus

  • Bonne réserve de puissance
  • Son « festif » globalement équilibré
  • Certification IPX7 (étanchéité)
  • Compacte et robuste
  • Usage de matériaux recyclés
  • Autonomie très correcte
  • Recharge assez rapide (USB-C)

Les moins

  • Pas de port jack 3,5 mm
  • Pas de kit mains-libres
  • Codec SBC seulement
  • Son qui manque de précision à fort volume
Modifié le 25/03/2021 à 14h21
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Les téléviseurs Panasonic accueillent (enfin) Disney+
BenQ dévoile deux vidéoprojecteurs portables Android TV au look rétro
Xiaomi Mi Smart Projector 2 : Un vidéoprojecteur portable et abordable compatible Dolby Atmos
PlayStation dévoile un coloris noir pour son casque sans-fil Pulse 3D
Ecouteurs Marshall Minor III et Motif ANC : du rock dans les traces des Airpods et Airpods Pro
Déçu de l'absence des AirPods 3 lors de la keynote hier ? Apple pourrait nous préparer une surprise
EOS R3 : Canon annonce son appareil photo hybride le plus abouti
Hisense OLED, Mini-LED, QLED, LaserTV : des nouveautés comme s'il en pleuvait
La barre de son Sonos Beam passe à la Gen 2 et supporte le Dolby Atmos
Logitech G dévoile son casque sans-fil le plus léger à ce jour, le G435
Haut de page