Comparatif des meilleures enceintes bibliothèque (2020)

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
19 novembre 2020 à 11h02
0

La paire d'enceintes au format dit « bibliothèque » représente le meilleur compromis pour profiter de la musique en stéréo. Bases de la haute-fidélité, ces enceintes occupent peu d'espace pour une mise en place simplifiée. D'où leur nom bibliothèque indiquant la possibilité de les poser simplement sur des étagères entre livre et bibelots. Elles mesurent en général la hauteur d'un grand livre, soit une trentaine de centimètres. Bien sûr, il en existe de plus conséquentes qui nécessiteront plus d'espace pour s'exprimer. Il est alors possible de les poser sur un meuble ou sur des pieds supports dédiés. Mais dans ce cas, n'oubliez pas qu'elles occuperont autant de place que des enceintes colonnes posées au sol. L'enceinte bibliothèque est donc compacte.

Choix de la rédac

Studio Lab SLB 102N

Choix de la rédac

  • Woofer de 16 cm
  • Discrètes
  • Tarif accessible
Rapport qualité / prix

Elipson Prestige Facet 6B

Rapport qualité / prix

  • Fabrication soignée
  • Linéarité
  • Rapport qualités/prix
Top du top

Atohm GT1-HD

Top du top

  • Précision des timbres
  • Scène sonore
  • Haut-parleurs haut de gamme

Elle est équipée le plus souvent de deux haut-parleurs : un pour le grave/médium et un pour l'aigu. Cela lui permet de couvrir une large bande de fréquences en mettant simplement de côté le registre infra-grave. Les enceintes bibliothèques sont petites, mais largement suffisantes pour reproduire la musique en haute-fidélité. Nous vous proposons de découvrir ou de redécouvrir six paires de bibliothèques emblématiques de 250 à 2500 € la paire.

1. Studio Lab SLB 102N

Studio Lab SLB 102N Choix de la rédac
  • Woofer de 16 cm
  • Discrètes
  • Tarif accessible
Pour s'initier à la Hifi sans se ruiner

Pour qui veut se constituer un petit système hifi avec un budget minimal, les Studio Lab SLB 102N devraient être tout en haut de la liste. Ces enceintes au tarif très accessible sont équipées d'un woofer de 16 cm permettant de reproduire le grave avec aisance. Elles restent discrètes en version noire comme en finition noyer foncé. Les SLB 102N s'accommoderont de tout amplificateur de qualité, même d'un modèle vintage si vous en avez un sous la main.

Pour s'initier à la Hifi sans se ruiner

Pour qui veut se constituer un petit système hifi avec un budget minimal, les Studio Lab SLB 102N devraient être tout en haut de la liste. Ces enceintes au tarif très accessible sont équipées d'un woofer de 16 cm permettant de reproduire le grave avec aisance. Elles restent discrètes en version noire comme en finition noyer foncé. Les SLB 102N s'accommoderont de tout amplificateur de qualité, même d'un modèle vintage si vous en avez un sous la main.

La société française Studio Lab perpétue ce modèle depuis plus de 18 ans. C'est déjà une référence en soi. La version 102N est une évolution de l'original, avec une finition améliorée plus au goût du jour et de nouveaux composants de qualité.

Noir ou noyer

L'enceinte SLB 102N est très bon marché. Cela ne l'empêche pas de bénéficier d'une présentation de qualité. Son coffret est disponible avec deux finitions au choix : soit une peinture noir matte unie, soit un placage noyer foncé.

Ses haut-parleurs sont protégés par une grille amovible en tissu noir. À l'arrière, on remarque des borniers de qualité acceptant des fiches bananes. Ces enceintes restent au final très discrètes, faciles à intégrer dans tous les intérieurs.

Woofer de 16 cm

Dans cette gamme tarifaire, nous sommes plutôt habitués à trouver des woofers de 10 cm de diamètre. Studio Lab a mis le paquet avec un haut-parleur pour le médium/grave de 16 cm, une taille très correcte pour explorer le grave.

Sa membrane en papier enduit lui permet d'offrir rigidité et vitesse. L'enceinte descend à 57 Hz, aidée par un évent bass reflex placé en face arrière. L'aigu est confiée à un tweeter de 25 cm à dôme textile.

La base d'un petit système stéréo

La SLB 102N présente une sensibilité de 88 dB et une impédance de 8 ohms, des chiffres tout à fait classiques lui permettant un usage universel. À ce sujet, elle accepte 80 Watts RMS pour un mariage avec à peu près n'importe quel amplificateur intégré autour de 50-60 Watts de puissance.

Le filtrage passif des haut-parleurs a été étudié pour offrir une large scène sonore. La transition entre le médium et l'aigu a particulièrement été travaillée pour éviter toute rupture audible. Quant au grave, il est rapide et dynamique, même s'il ne descend pas très bas. Un caisson de basse en renfort pourra répondre à ce manque.

2. Elipson Prestige Facet 6B

Elipson Prestige Facet 6B Rapport qualité / prix
  • Fabrication soignée
  • Linéarité
  • Rapport qualités/prix
Une enceinte sérieuse pour la Hifi et le home cinema

La Prestige Facet 6B est une enceinte bien née. Malgré son prix plancher, Elipson a réussi à la truffer d'astuces de construction pour lui offrir une restitution sonore sans faille. Elle est un peu limitée dans le bas grave, ce qui suffira à certains, mais créera un manque chez d'autres. Heureusement, la gamme Facet est constituée de multiples modèles au format colonne, bibliothèque et centrale. Deux caissons de basse Facet sont également disponibles. Il y a tout ce qu'il faut pour créer un ensemble home cinema cohérent.

Une enceinte sérieuse pour la Hifi et le home cinema

La Prestige Facet 6B est une enceinte bien née. Malgré son prix plancher, Elipson a réussi à la truffer d'astuces de construction pour lui offrir une restitution sonore sans faille. Elle est un peu limitée dans le bas grave, ce qui suffira à certains, mais créera un manque chez d'autres. Heureusement, la gamme Facet est constituée de multiples modèles au format colonne, bibliothèque et centrale. Deux caissons de basse Facet sont également disponibles. Il y a tout ce qu'il faut pour créer un ensemble home cinema cohérent.

La gamme Facet d'Elipson porte bien son nom. Esthétiquement parlant, de multiples petites facettes entourent les haut-parleurs. Cette caractéristique, ainsi que d'autres astuces de construction, participent grandement au résultat auditif de qualité des Prestige Facet 6B.

Finition laquée

Les Elipson Facet 6B sont des enceintes de taille compacte avec moins de 30 centimètres de hauteur. Elles sont disponibles en blanc laqué ou en noir laqué en ce qui concerne la façade, le reste du coffret étant recouvert de vinyl. Celui-ci sera blanc, noir ou imitation noyer. Aucune grille n'est livrée : le but est de montrer les haut-parleurs et les facettes qui les entourent.

Ces facettes ont surtout un rôle technique. Elles cassent l'effet baffle lorsque les ondes rebondissent sur la façade. Elles sont en gomme synthétique rigide, sous la forme d'une couronne entourant le woofer comme le tweeter.

Deux voies bass reflex

Les Facet 6B sont des enceintes deux voies reposant sur un woofer de 14 cm de diamètre. Là encore, Elipson cherche à contrôler la diffusion en ayant remplacé le cache noyau central par une ogive. Celle-ci a pour but d'éliminer les turbulences et de faire reculer la distorsion.

Le haut-parleur d'aigu de 25 mm fait appel à un dôme en tissu souple. Il prend place au centre d'une petite amorce de pavillon en métal, toujours dans le but de contrôler la directivité. Le filtre passif équipé de composants audiophiles permet le bi-câblage, c'est-à-dire l'amplification séparée des deux haut-parleurs.

Fabrication sans faille

Pour renforcer la rigidité de la Facet 6B, Elipson a soigné la construction. La façade est constituée d'un sandwich de deux matériaux différents pour une forte inertie. Quant à l'intérieur, des renforts prennent appui sur les différentes faces.

La sensibilité affichée à 90 dB est plutôt bonne. Avec 70 Watts de tenue en puissance, c'est une enceinte qui n'est pas exigeante et qui se satisfera même d'amplificateurs délivrant moins de 50 Watts par exemple.

3. Dynaudio Emit M20

Dynaudio Emit M20 Entrée de gamme
  • Qualité de fabrication
  • Tenue en puissance
  • Restitution haut de gamme
S'il ne devait en rester qu'une

Les Emit M20 sont l'illustration parfaite de l'esprit Dynaudio. Même en entrée de gamme on retrouve les haut-parleurs aux technologies qui font le succès de la marque. Derrière un design très classique, elles délivrent un son ample avec une excellente tenue dans le grave grâce au woofer de 17 cm. Pour les faire chanter, de la puissance sera nécessaire. Ainsi, elles seront à l'aise autant en Hifi qu'en home cinema accompagnées des autres modèles de la gamme. Au prix auquel les Emit M20 sont proposées, vous ne pouvez pas vous tromper.

S'il ne devait en rester qu'une

Les Emit M20 sont l'illustration parfaite de l'esprit Dynaudio. Même en entrée de gamme on retrouve les haut-parleurs aux technologies qui font le succès de la marque. Derrière un design très classique, elles délivrent un son ample avec une excellente tenue dans le grave grâce au woofer de 17 cm. Pour les faire chanter, de la puissance sera nécessaire. Ainsi, elles seront à l'aise autant en Hifi qu'en home cinema accompagnées des autres modèles de la gamme. Au prix auquel les Emit M20 sont proposées, vous ne pouvez pas vous tromper.

La qualité Dynaudio, ça se paye. Ou pas tant que ça finalement. Spécialiste depuis plus de quarante ans des enceintes pour la Hifi comme pour les studios d'enregistrement, le fabricant danois a toujours su proposer son savoir-faire au plus grand nombre grâce à une entrée de gamme très qualitative.

Une finition classique

Chez Dynaudio, la série Emit se compose de quelques enceintes à la présentation basique. L'essentiel, c'est le son. La construction du coffret est sérieuse avec une façade et des parois épaisses. Cela se vérifie sur la balance avec 7,5 kg par enceinte.

Seules deux couleurs sont disponibles : le blanc et le noir satiné. Pour un placage bois, il faudra se tourner vers les gammes supérieures. Les grilles sont fournies, elles sont maintenues par des ergots.

Un woofer de 17 cm emblématique

À l'arrière le bornier est à connexion simple : pas de bi-câblage possible, comme toujours dans l'entrée et le milieu de gamme Dynaudio. Il est de qualité pour une connexion sûre, tout en acceptant les fiches bananes. Juste au-dessus se trouve l'évent bass-reflex.

Le woofer mesure 17 cm, une dimension standard chez Dynaudio. Il est équipé d'une membrane dite MSP, ou « polymère chargé de silicate de magnésium » en français. Un savant mélange offrant rapidité et exploration des basses fréquences.

Une enceinte qui aime les Watts

Le tweeter de 28 mm est un peu plus large que ceux des enceintes concurrentes à ce tarif pour reproduire tout le spectre de l'aigu sans effort. Cela lui offre également une meilleure tenue en puissance. L'Emit M20 accepte effectivement jusqu'à 150 Watts RMS.

Sa sensibilité est en revanche faible à 86 dB. Il ne faudra donc pas hésiter à la bousculer un peu avec un amplificateur de puissance confortable, au moins égal à sa puissance admissible. C'est ainsi que vous tirerez le meilleur de cette enceinte et de son grave de qualité dans un si petit volume.

4. Dali Opticon 2

Dali Opticon 2 Polyvalente
  • Tenue en puissance
  • Pour de grandes pièces
  • Jolie finition
La plus punchy

En utilisant des haut-parleurs de grand diamètre, Dali a créé des enceintes auxquelles rien ne fait peur. Totalement tout terrain, elles sont à l'aise en stéréo comme en home cinéma. D'autres Opticon viendront la compléter pour créer des systèmes tonitruants en 5.1 ou plus. Côté HiFi, elles n'abdiquent jamais en délivrant un gros son bien charnu, même à fort volume. Ce ne sont pas les plus fidèles, mais quand on souhaite juste profiter de la musique sans se poser de question, qui plus est dans de grandes pièces, les Opticon 2 répondent présentes.

La plus punchy

En utilisant des haut-parleurs de grand diamètre, Dali a créé des enceintes auxquelles rien ne fait peur. Totalement tout terrain, elles sont à l'aise en stéréo comme en home cinéma. D'autres Opticon viendront la compléter pour créer des systèmes tonitruants en 5.1 ou plus. Côté HiFi, elles n'abdiquent jamais en délivrant un gros son bien charnu, même à fort volume. Ce ne sont pas les plus fidèles, mais quand on souhaite juste profiter de la musique sans se poser de question, qui plus est dans de grandes pièces, les Opticon 2 répondent présentes.

Le danois Dali fait partie des hyper actifs dans le monde de l'enceinte avec de multiples gammes destinées à tous les usages et à tous les budgets. Mais s'il y a bien une gamme qui fait le succès et la renommée de la marque actuellement, c'est la série Opticon dont est issue cette enceinte bibliothèque

Une enceinte qui en impose

Avec un coffret de 35 cm de haut, l'Opticon 2 commence à titiller le monde des grosses enceintes au format bibliothèque. Dali a tout simplement laissé le volume nécessaire au haut-parleur de médium/grave afin qu'il puisse s'exprimer.

L'Opticon 2 est disponible dans les trois finitions les plus classiques actuellement : blanche, noire ou noyer. Dans ce dernier cas, la façade est noire. Les grilles de protection aimantées sont fournies. À l'arrière un simple bornier équipé de prises de qualité est accompagné de l'évent bass-reflex.

Grand woofer, grand tweeter

Afin de réduire au maximum les perturbations internes, Dali a placé l'évent aligné avec l'arrière du woofer. Celui-ci mesure 16,5 cm pour pouvoir reproduire correctement les basses. Sa membrane, dérivée de la série Epicon supérieure, est chargée en fibre de bois pour une meilleure inertie. Elle arbore une couleur marron caractéristique de la marque.

Le grand tweeter de 28 mm est spécifique à L'Opticon 2. En effet, le modèle inférieur possède un woofer plus petit, mais aussi un tweeter plus petit. Ici, il bénéficie d'un moteur dit SMC (Soft Magnetic Compound), c'est-à-dire un alliage magnétique moins conducteur que les ferrites habituelles, ceci dans le but de réduire la distorsion induite.

Idéale pour les grands espaces

Dali annonce une sensibilité assez moyenne à 87 dB. Mais la tenue en puissance est quant à elle importante en pointant à 150 Watts. La bande passante s'arrête assez vite dans le bas grave à 57 Hz. Selon vos goûts, un caisson de basse pourra venir les supporter dans ce domaine.

L'ensemble fait des Opticon 2 des enceintes délivrant un son puissant et dynamique exempt de distorsion. Avec une tenue en puissance confortable, il est possible d'atteindre des niveaux sonores importants et de couvrir des pièces de grande taille sans problème.

5. Monitor Audio Studio

Monitor Audio Studio L'original
  • Tweeter à ruban
  • Style original
  • Descente dans le grave
Une enceinte autant technique que déco

Beaucoup d'enceintes du catalogue Monitor Audio bénéficient d'une excellente réputation qui n'est pas usurpée. L'enceinte Studio reprend le meilleur de la marque dans une configuration originale. Avec ses petits haut-parleurs, elle sait descendre bas en fréquence tandis que son tweeter à ruban lui permet de monter très haut. Son style la destine à être mise en avant. Et ce sera encore plus vrai si vous acquérez leurs pieds supports en métal terminés par des pointes anti-vibratoires.

Une enceinte autant technique que déco

Beaucoup d'enceintes du catalogue Monitor Audio bénéficient d'une excellente réputation qui n'est pas usurpée. L'enceinte Studio reprend le meilleur de la marque dans une configuration originale. Avec ses petits haut-parleurs, elle sait descendre bas en fréquence tandis que son tweeter à ruban lui permet de monter très haut. Son style la destine à être mise en avant. Et ce sera encore plus vrai si vous acquérez leurs pieds supports en métal terminés par des pointes anti-vibratoires.

Chez Monitor Audio, nous aurions pu retenir les Bronze, Silver ou Gold, soit quelques-unes des différentes séries de la marque comprenant des modèles au format bibliothèque. Mais c'est la Studio que nous avons choisi par ses caractéristiques sortant de l'ordinaire pour qui veut explorer d'autres pistes.

Un modèle à part

L'anglais Monitor Audio est un adepte des tweeters à ruban. On retrouve cette technologie à partir du milieu de gamme et au-dessus. La Studio est justement concernée. Le tweeter utilisé ici développe une surface d'émission huit fois supérieure à celle d'un tweeter à dôme classique.

Cela permet de couvrir plus efficacement le registre aigu, mais surtout avec une signature sonore un peu différente. Qui peut plaire, ou pas. Quoi qu'il en soit, la Studio est un exercice de style, un modèle à part qui n'a pas son pendant en colonne ou en voie centrale.

Membrane sandwich

Le tweeter est spécial, les woofer tout autant. Pour commencer, ils présentent un petit diamètre de 10 centimètres seulement. Mais ils sont deux, ce qui compense. Leur membrane à l'aspect métallique est constituée d'un sandwich de céramique et d'aluminium reposant sur une structure en nid d'abeille.

Côté rigidité, on n'est pas en reste avec une tige de métal venant prendre appui entre le moteur de chaque woofer et la face arrière de l'enceinte. Deux évents bass reflex ont été convoqués pour permettre au grave de s'exprimer.

Un style technique

La Monitor Audio Studio est un objet déco à elle seule. Elle est disponible en blanc, gris ou noir, sans grille pour venir cacher la façade. La Studio montre tout. Une petite grille vient protéger le tweeter à ruban, un élément toujours très fragile. Assez profonde avec 36 cm, il faudra lui ménager de la place, ou passer sur des pieds dédiés.

La Studio dispose d'un rendement moyennement faible à 86 dB. La puissance admissible est confortable à 100 Watts. L'association des deux petits woofers en bass reflex avec une caisse hyper rigide lui permet de descendre à 48 Hz. On pourra donc se passer de caisson de basse.

6. Atohm GT1-HD

Atohm GT1-HD Top du top
  • Précision des timbres
  • Scène sonore
  • Haut-parleurs haut de gamme
La reference haute-fidélité des enceintes compactes

Avec le GT1-HD, Atohm a réussi à créer des enceintes compactes aux performances de premier ordre. La taille de la scène sonore qu'elles reproduisent dépasse les limites de ce que savent faire habituellement les enceintes bibliothèque. Il faudra juste accepter son style un peu spécial. Le seul cache fourni recouvre uniquement la membrane du woofer, le reste de la technique demeurant visible. Heureusement, avec quatre coloris, vous devriez trouver celui qui s'adapte le mieux à votre décoration : blanc, noir, bois de rose ou noyer foncé style wengé.

La reference haute-fidélité des enceintes compactes

Avec le GT1-HD, Atohm a réussi à créer des enceintes compactes aux performances de premier ordre. La taille de la scène sonore qu'elles reproduisent dépasse les limites de ce que savent faire habituellement les enceintes bibliothèque. Il faudra juste accepter son style un peu spécial. Le seul cache fourni recouvre uniquement la membrane du woofer, le reste de la technique demeurant visible. Heureusement, avec quatre coloris, vous devriez trouver celui qui s'adapte le mieux à votre décoration : blanc, noir, bois de rose ou noyer foncé style wengé.

Atohm est autant un fabricant d'enceintes que de haut-parleurs. La marque maîtrise ainsi la chaîne de bout en bout. À ce propos, ses haut-parleurs sont utilisés par d'autres fabricants. Avec la GT1-HD, vous allez pouvoir profiter d'une restitution de haute qualité au format bibliothèque.

GT, une série haut de gamme

Atohm propose très peu d'enceintes à son catalogue : deux gammes, des modèles muraux et deux caissons. La série GT représente le haut de gamme et au sein de cette offre, les GT1-HD en sont les seules compactes. Elles utilisent les meilleurs haut-parleurs conçus par Atohm.

Les dimensions de ces enceintes sont assez classiques avec tout juste 30 centimètres de hauteur. Le style un peu moins avec son support intégré. En effet, un espace a été aménagé entre le dessous de la GT1-HD et la plaque en bois faisant office de base. Au total, elle pèse 12 kg pièce, ce qui nécessitera un support stable ou des pieds dédiés.

Un woofer de 15cm avec event Bass-reflex

L'ouverture sous l'enceinte permet à l'évent bass-reflex de s'exprimer sans qu'il ne soit visible. Autre avantage : la dispersion des basses fréquences ne dépend pas de la distance entre l'enceinte et le mur arrière, ce qui est souvent le cas avec les enceintes concurrentes.

Le woofer de la GT1-HD est un modèle de 15 cm, une dimension plutôt modeste. Bien construit, il repose sur un saladier ultra rigide et un moteur d'un diamètre important. Pour un contrôle optimal du grave, les parois ne sont pas parallèles afin d'annuler les éventuelles ondes stationnaires. L'ensemble permet à l'enceinte de descendre à 45 Hz.

Un tweeter en dôme de soie

Le tweeter à dôme de 28 mm en soie traitée couvre une large bande de fréquences jusqu'à 30 kHz. Il descend bas également, ce qui facilite son raccord avec le médium/grave joué par le woofer. L'amorce autour de la membrane agit sur le contrôle de la directivité pour recréer une image sonore la plus large possible.

Les GT1-HD acceptent 100 Watts de puissance et même 200 Watts en crête. Avec une sensibilité correcte de 89 dB, elles promettent des niveaux sonores très confortables. C'est surtout la qualité de la restitution de la scène sonore qui fait sortir ces enceintes de l'ordinaire.

Comment choisir la meilleure enceinte bibilothèque ?

Une enceinte bibliothèque doit-elle se poser dans une bibliothèque ?

De par son nom suffisamment évocateur, l'emplacement de l'enceinte dites de « bibliothèque » est tout trouvé. Leur format tourne autour de 30 centimètres de hauteur. Les étagères pourront être déplacées pour ménager la hauteur nécessaire. En marge de la reproduction de la musique, ces enceintes ont surtout été conçues pour se faire oublier.

Ça, c'est pour le côté pratique. Cependant, il faut savoir que les résonances des parois d'une enceinte contribuent à sa dispersion sonore. Lorsque cela est possible, il est donc préférable de laisser les enceintes s'exprimer. Quant à celle équipée d'un évent bass-reflex sur la face arrière, il est obligatoire de les éloigner du mur pour bénéficier d'un rendu de qualité dans le grave.

Les enceintes bibliothèques finissent souvent ailleurs que dans des rayonnages. Une étagère simple est une première alternative. Elle est envisageable lorsque les enceintes sont vraiment compactes et peu profondes. Poser les enceintes sur un meuble, du type placard bas ou enfilade, est finalement la solution la plus simple. Il faudra prendre soin de positionner les enceintes à bonne hauteur, pas trop basses. Pour éviter de faire vibrer le meuble, il existe des supports intermédiaires. On utilisera à minima des petits patins en caoutchouc.

Mais la solution la plus performante est le pied support. Qu'il soit une option spécifique du fabricant ou bien un pied universel, c'est lui qui permet aux enceintes bibliothèques de délivrer le meilleur d'elles-mêmes. Il place l'enceinte à la bonne hauteur, offre toute la respiration nécessaire tout en garantissant un socle optimal anti vibratoire. Seul inconvénient : il occupe une place au sol identique à celle d'une enceinte colonne.

Quel type de haut-parleur pour quel résultat?

Les enceintes bibliothèques fonctionnent typiquement en mode « deux voies ». C'est-à-dire que le spectre sonore est séparé en deux : l'aigu vers le tweeter, le médium/grave vers le woofer. À l'intérieur, un filtre actif s'occupe de diriger les bonnes fréquences vers le bon haut-parleur.

Certaines enceintes sont équipées d'un double bornier. Il est ainsi possible d'amplifier séparément chacun des deux haut-parleurs. Cela demande la présence de quatre canaux d'amplification. Les deux canaux d'un amplificateur stéréo ne sont plus suffisants. Mais gageons que ceux souhaitant se diriger dans cette voie savent ce qu'ils font.

Le tweeter utilisé dans les enceintes bibliothèques prend principalement deux formes. La plus répandue est le dôme, qu'il soit en tissu ou en métal. Il présente un diamètre de 19 ou de 25 mm la plupart du temps. Certains fabricants passent à 28 mm de diamètre pour améliorer la dispersion ainsi que la tenue en puissance. Un haut-parleur de plus grand diamètre accepte souvent plus de Watts, c'est le cas des tweeters.

Certains fabricants font confiance au tweeter à ruban. Ce n'est plus une forme de dôme, mais celle d'une surface émissive carré ou rectangulaire plissée en forme d'accordéon qui va s'occuper des fréquences aigues. La tenue en puissance n'est pas forcément plus importante avec ce type de technologie, mais la dispersion est plus importante afin de recréer une scène sonore la plus large possible.

Les woofers des enceintes bibliothèques démarrent à 10 cm de diamètre. En-dessous, on parlera plutôt d'enceinte satellite. Au plus grand, on ira jusqu'à 18 cm de diamètre environ. Pour avoir encore plus grand, l'enceinte deviendra vraiment imposante : elle rentrera alors dans la catégorie des « monitors ».

Avec un diamètre de 10 à 18 cm, la restitution des basses peut être vite limitée. Les fabricants usent donc de différents stratagèmes pour sortir le plus de grave possible d'une enceinte compacte. Il y a tout d'abord l'évent bass-reflex. Il travaille de concert avec le woofer en laissant s'échapper l'onde arrière pour augmenter le niveau global. D'autres préféreront utiliser deux woofers plus petits, pour gagner en surface émissive sans trop agrandir l'enceinte.

Même s'il est logique que les grands haut-parleurs sont plus performants, tweeter ou woofer, il peut y avoir des exceptions. Faites attention à toutes les caractéristiques de l'enceinte : construction, volume interne, évent ou sans évent, technologie des haut-parleurs, etc.

Une enceinte bibliothèque avec ou sans caisson de basse ?

Une enceinte acoustique s'efforce de reproduire l'ensemble des fréquences présentes dans le signal audio qu'elle reçoit. Celles-ci s'étendent le plus souvent de l'infra-grave à l'extrême-aigu. Pour l'aigu, c'est plutôt facile. Mais pour les basses fréquences, c'est une autre paire de manches.

Pour reproduire ce que l'on appelle communément les basses, il faut bouger de l'air. Plus on descend en fréquence et plus il faut en bouger. Pour y parvenir, un haut-parleur avec une membrane d'une surface conséquente est nécessaire. Et c'est là où se pose le problème des enceintes au format bibliothèque : elles se veulent compactes pour être logeables, la dimension des haut-parleurs qu'elles contiennent est forcément contrainte.

La réponse en fréquence dans les basses des enceintes bibliothèques peut s'arrêter assez tôt. Typiquement entre 50 et 60 Hz. Tout ce qui est en-dessous sera occulté. Selon vos attentes, un manque pourra se faire ressentir. Le caisson de basse séparé permettra de remédier à ce problème.

Il ne doit pas forcément s'installer au milieu des deux enceintes. Il pourra se placer à côté de l'une ou de l'autre pour faciliter le placement. Vous devrez privilégier les amplificateurs hifi disposant d'un filtrage interne pour bien aiguiller les basses fréquences vers le caisson et le reste vers les enceintes sans qu'il ne subsiste de recouvrement entre les deux.

Enfin, il existe des enceintes bibliothèques capables de descendre entre 45 et 50 Hz avec du niveau. Elles peuvent offrir un résultat tout à fait satisfaisant dans le bas grave et vous faire oublier ainsi la nécessité d'un caisson de basse.

Modifié le 26/11/2020 à 15h31
0
0
Partager l'article :

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page