L'Histoire de la Demoscene

Par Farok
le 01 juin 2000
 0

Introduction


00044646-photo-demoscene-union-demo.jpg
La pire chose pour un demomaker , quelque soit son niveau, c'est de devoir définir ce qu'est une démo. Néanmoins, certains diront que c'est un programme qui contient des effets et de la musique, quelque chose qui se rapprocherait d'un clip vidéo et les plus pertinents répondront que c'est la version démo d'un jeu qui ne verra jamais le jour.
Pourtant il en parle, il en fait jour et nuit, il participe à des compétitions (Démo "Party"), se déplace d'un pays à un autre, sans parvenir à la définir...
Je vais cependant essayer de vous aidez à comprendre ce qu'est la démo, de vous y donner goût, et qui sait, peut être de vous introduire dans ce fabuleux monde qui reste quasiment européen (enfin quelque chose qui ne vient pas d'outre Atlantique !).

Les fondements viennent du coté obscur


Tout commença, il y a longtemps, dans un univers lointain, très lointain.

Cet univers, "Comput" était composé de plusieurs planètes dont certaines étaient habitées, et d'autres restées désertes. Les deux plus puissantes étaient celle de "Crak" peuplée de personnes s'amusant à déplomber les programmes des habitants de la planète adverse: "Develop". Ces deux populations se livraient une véritable guerre, chacun essayant de prouver à l'autre sa suprématie.

Les premières personnes à faire des demos n'étaient donc pas des "demomakers" comme on pourrait le penser mais les habitants de Crak, les "crackers". Ces pirates galaxiquement connus passaient leur temps et consacraient toute leur intelligence à "déplomber" les divers systèmes de protection mis au point par les habitants de la planète "Develop", les "éditeurs" ou "développeurs", qui tentaient justement de contrer le piratage qui sévissait à cette époque dans cet univers.

Très vite la population de Crak a augmenté, puisque le cracking devenait une mode et un jeu : "toi tu plombes" et "moi je déplombe".
A ce petit jeux là, les plombeurs(sociétés d'édition de logiciels et de jeux) ont bien vite perdu du terrain puisqu'ils investissaient beaucoup dans le développement des protections, alors qu'en face, l'opération de "déplombage" ne se chiffrait qu'en heures de sommeil.

Devant l'augmentation de la population des habitants de la planète Crak, certains se sont dit qu'il fallait innover pour se démarquer des autres...
C'est ainsi qu'apparurent les intros qui débutaient le chargement des logiciels pirates. Ces animations permettaient aux déplombeurs(pirates) de se faire connaître du monde. Tout ceci se faisait bien sûr anonymement, ou plutôt sans dévoiler aucune véritable identité, les Crackers utilisant des Pseudonymes (NickName) qui les identifiaient sans risquer de se faire capturer par les agents de la planète "APP" (Agence pour la Protection des Programmes).

C'est ainsi que certains ambitieux se mirent à privilégier la partie de l'intro à celle du crackage pur. Ils continuaient de cracker, cependant imperceptiblement une nouvelle forme de compétition se mit en place, elle se déplaça du cracking vers les petites intros.
En effet, déplomber tel ou tel programme provenant de "Develop" n'était plus un exploit pour personne alors que la réalisation d'une belle intro, était bien plus difficile et stimulait bien plus les innovateurs.
C'est ainsi que tous ces programmeurs ont peu à peu fait appel à l'aide des habitants de "Graphik", la planète de la crème des dessinateurs et des graphistes de toute la galaxie, et successivement aux habitants de "Musik" les meilleurs musiciens de l'univers "Comput".

0073000000044647-photo-demoscene-clic.jpg
Ainsi naquirent des groupes de demomakers.

De fil en aiguille, ces groupes ont découvert une nouvelle vocation, plus créatrice, et plus légale. D'autant plus qu'à cette époque, les agents de l'APP démantelaient de plus en plus de groupes sur la planète "Crak".

Tout était prêt pour la conquête d'une nouvelle planète encore inhabitée "Demos" (prononcer le s à la fin pour le nom de la planète), possédant la même ambition de compétition que sur "Crak", mais sous une forme plus légale et plus créatrice.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Technologies numériques : l'IUE adopte un plan d'investissement à 9,2 milliards
Comparatif 2019 : Quel est le meilleur chargeur sans fil ?
Des pirates publient les données personnelles de milliers de policiers et d'agents du FBI
XIII, le shooter d'Ubisoft lancé en 2003, se paye un remake !
Oui.sncf marche fort et reste le premier site de e-commerce français
Des chercheurs ont réussi pour la première fois à
Une entreprise récupère les trottinettes de Lime et Bird... pour les leur
Un astronaute devenu différent de son jumeau après un voyage d’un an dans l’espace
Game of Thrones : HBO annonce l'ouverture d'un studio à visiter en 2020 en Irlande du Nord
Microsoft assure que ses data centers utiliseront 60% d'énergie renouvelable d'ici 2020
Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
scroll top