L'Histoire de la Demoscene

01 juin 2000 à 00h17
0

Introduction

00044646-photo-demoscene-union-demo.jpg
La pire chose pour un demomaker , quelque soit son niveau, c'est de devoir définir ce qu'est une démo. Néanmoins, certains diront que c'est un programme qui contient des effets et de la musique, quelque chose qui se rapprocherait d'un clip vidéo et les plus pertinents répondront que c'est la version démo d'un jeu qui ne verra jamais le jour.
Pourtant il en parle, il en fait jour et nuit, il participe à des compétitions (Démo "Party"), se déplace d'un pays à un autre, sans parvenir à la définir...
Je vais cependant essayer de vous aidez à comprendre ce qu'est la démo, de vous y donner goût, et qui sait, peut être de vous introduire dans ce fabuleux monde qui reste quasiment européen (enfin quelque chose qui ne vient pas d'outre Atlantique !).

Les fondements viennent du coté obscur

Tout commença, il y a longtemps, dans un univers lointain, très lointain.

Cet univers, "Comput" était composé de plusieurs planètes dont certaines étaient habitées, et d'autres restées désertes. Les deux plus puissantes étaient celle de "Crak" peuplée de personnes s'amusant à déplomber les programmes des habitants de la planète adverse: "Develop". Ces deux populations se livraient une véritable guerre, chacun essayant de prouver à l'autre sa suprématie.

Les premières personnes à faire des demos n'étaient donc pas des "demomakers" comme on pourrait le penser mais les habitants de Crak, les "crackers". Ces pirates galaxiquement connus passaient leur temps et consacraient toute leur intelligence à "déplomber" les divers systèmes de protection mis au point par les habitants de la planète "Develop", les "éditeurs" ou "développeurs", qui tentaient justement de contrer le piratage qui sévissait à cette époque dans cet univers.

Très vite la population de Crak a augmenté, puisque le cracking devenait une mode et un jeu : "toi tu plombes" et "moi je déplombe".
A ce petit jeux là, les plombeurs(sociétés d'édition de logiciels et de jeux) ont bien vite perdu du terrain puisqu'ils investissaient beaucoup dans le développement des protections, alors qu'en face, l'opération de "déplombage" ne se chiffrait qu'en heures de sommeil.

Devant l'augmentation de la population des habitants de la planète Crak, certains se sont dit qu'il fallait innover pour se démarquer des autres...
C'est ainsi qu'apparurent les intros qui débutaient le chargement des logiciels pirates. Ces animations permettaient aux déplombeurs(pirates) de se faire connaître du monde. Tout ceci se faisait bien sûr anonymement, ou plutôt sans dévoiler aucune véritable identité, les Crackers utilisant des Pseudonymes (NickName) qui les identifiaient sans risquer de se faire capturer par les agents de la planète "APP" (Agence pour la Protection des Programmes).

C'est ainsi que certains ambitieux se mirent à privilégier la partie de l'intro à celle du crackage pur. Ils continuaient de cracker, cependant imperceptiblement une nouvelle forme de compétition se mit en place, elle se déplaça du cracking vers les petites intros.
En effet, déplomber tel ou tel programme provenant de "Develop" n'était plus un exploit pour personne alors que la réalisation d'une belle intro, était bien plus difficile et stimulait bien plus les innovateurs.
C'est ainsi que tous ces programmeurs ont peu à peu fait appel à l'aide des habitants de "Graphik", la planète de la crème des dessinateurs et des graphistes de toute la galaxie, et successivement aux habitants de "Musik" les meilleurs musiciens de l'univers "Comput".

0073000000044647-photo-demoscene-clic.jpg
Ainsi naquirent des groupes de demomakers.

De fil en aiguille, ces groupes ont découvert une nouvelle vocation, plus créatrice, et plus légale. D'autant plus qu'à cette époque, les agents de l'APP démantelaient de plus en plus de groupes sur la planète "Crak".

Tout était prêt pour la conquête d'une nouvelle planète encore inhabitée "Demos" (prononcer le s à la fin pour le nom de la planète), possédant la même ambition de compétition que sur "Crak", mais sous une forme plus légale et plus créatrice.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
Projet Nightingale : la collecte de données médicales par Google passe mal

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top