Wingman force feedback mouse

0
00044050-photo-wingman-force-feedback-mouse.jpg
Après les manettes à retour de force et les volants à retour de force, on pensait en avoir fini avec le désir des constructeurs d’accessoires de Jeux Vidéo de nous donner des sensations physiques.

Logitech joue les précurseurs (on imagine qu’il va être suivi) en proposant une souris à retour de force.

Je vous vois déjà en train d’imaginer un moteur qui freine la bille à l’intérieur de votre souris… Il n’en est rien !

Description de la souris

La « Wingman Force Feedback Mouse » se compose d’un socle et d’une souris (qui ressemble à tout ce qui se fait de plus classique en la matière).

La souris est liée au socle par une tige qui permet d’une part de capter les déplacements de la souris et d’autre par de vous transmettre les vibrations.
La liaison entre le socle et la souris se fait grâce à un léger jeu qui permet le glissement (les surfaces de contact étant en plastique lisse).

Le socle est relié à l’unité centrale par une cable USB. Mais bizarrement, une alimentation supplémentaire a été rajoutée (malgré l’alimentation 12V disponible sur le port USB). Surtout que cette alimentation passe par un adaptateur 220V/120V.

Deux leds indiquent si le retour de force est supporté dans l’environnement dans lequel vous êtes. Par ailleurs, la Wingman force feedback mouse cohabite parfaitement avec la souris standard.

La Wingman force feedback mouse est fournie avec 3 jeux : Railway Tycoon II, Gruntz et Heavy Gear II.

Les sensations de base

00044051-photo-wingman-force-demo-touchpad.jpg
La Wingman force feedback mouse est livrée avec toute une série de programmes démontrant les possibilités du retour de force. Cela va de la sensation des contours, des textures à celle de l’effort.
Un de ceux-ci permet de contrôler une raquette sur laquelle rebondi une balle, c’est basique mais c’est certainement cette démo qui permet de ressentir le plus fortement les possibilités de la Wingman force feedback mouse.
En faisant varier la gravité, la dureté la raquette, etc., on ressent extrèmement bien la masse de la balle.

D’autre utilitaire permettent de ressentir les texture et les contours :
Les sensations de butée sur un contour sont extrêmement bien rendues.

Les sensation dans les jeux

Trois jeux sont livrés avec la souris: Gruntz, Heavy Gear II et Railway Tycoon II. Gruntz est un jeu de réflexion stratégie (du type Warcraft, Starcaft et autres) et Railway Tycoon II un jeu de gestion (type Simcity) dans lequel vous devez créer des lignes de chemin de fer.
Qu’en est-il des sensation ressenties avec cette souris ?

Que cela soit dans un jeu ou dans l’autre, la souris réagit par une secousse lorsque l’on passe sur un objet qui permet une action ou bien s’affole lorsque l’on attends un point important dans le jeu.
Les menus sont également réactif et vous ressentez des « pas » lorsque vous traversez une zone de menu.

A aucun moment, on ne ressent vraiment une sensation liée à ce qui se passe à l’écran contrairement à ce qui se passait avec les mini utilitaires de demonstration.

Les sensation dans l’environnement Windows

012C000000044049-photo-wingman-force-demo-puzzle.jpg
Cette souris n’est pas uniquement un accessoire de joueur, elle peut être activée dans un traitement de texte, un logiciel de retouche ou pour surfer sur Internet.

Lors du passage sur un menu, un bouton ou un lien hypertexte, on ressent une légère secousse et ceci quelques soit le logiciel ou la page Web.
Par ailleurs, si le logiciel a été adapté pour fonctionner avec la Wingman force feedback mouse, les sensations peuvent être plus poussées :
  • Sensation des contours d’une image sur une page Web
  • Sensation des variation de textures dans un logiciel de retouche d’image


Conclusion

Quand on teste cette souris avec les utilitaires de démonstration, on se rends compte des possibilités importante qu’elle permet (les sensations sont vraiment très réalistes).
Par contre, la déception est grande lorsqu’on utilise cette souris dans un jeu. Les jeu fournis (qui sont sensés en exploiter les possibilités) n’exploitent rien du tout et l’effet devient rapidement énervant ce qui est d’autant plus étonnant que Logitech classe lui même cette accessoire dans les périphériques de jeu.
Le problème vient du fait que malgrè les remarquables atouts que proposent cet accessoire, son utilisation est très peu suivi du coté des developpeurs.
Pour ce qui est de l'utilsation de la Wingman force feedback mouse dans un environnement Internet grâce à la technologie "FEEL It the Web" de Immersion, je vois mal les développeurs de sites Web déja confrontés aux imcompatibilités entre les navigateurs passer du temps a implémenter des sensations sur leur site (a part peut être un type de site bien ciblé ...).

On peut également regretter l’absence de molette pour un accessoire de ce prix : Plus de 450 F.

Pour terminer, quelques temps après sa sortie, on remarque que cette souris est très peu vendue (peu voire aucun revendeur online la proposent) et on en vient à se demander si cette souris n’est pas plutôt une vitrine technologique qu’un réel accessoire de jeu.
Haut de page