Les baladeurs Mp3 contre les MiniDisc

Vincent RAMARQUES
11 mai 2000 à 14h13
0
00043910-photo-minidisc-contre-baladeur-mp3.jpg
Aujourd'hui le Walkman, qui est apparu il y a quelques dizaines d'années, commence peu à peu à disparaître pour laisser la place aux nouveaux produits audio portables, qui offrent un encombrement bien moindre et un son de bien meilleur qualité. Dans ces nouveaux produits audio portables deux grands types de produits prétendants à remplacer le bon vieux Walkman font beaucoup parler d'eux depuis quelques temps: le MiniDisc lecteur/enregistreur (qui a été mis au point par Sony en 1992) et le baladeur Mp3 (qui a fait ses premières apparitions en 1998). Cependant le choix entre ces deux produits est loin d'être simple, l'acheteur cherchant à investir dans l'un de ces deux produits se retrouve bien souvent dans une situation de choix loin d'être évidente, surtout que l'achat d'un de ces produits n'est pas investissement mineur (entre 1900 et 2300 francs). C'est pourquoi nous avons décidé de faire un comparatif entre ces deux types de produits, pour cela nous avons eu recours aux deux produits (un dans chaque catégorie) les plus en vogue en ce moment, à savoir le MiniDisc MZ-55 de chez Sony et le baladeur Mp3 Rio 500 de chez Diamond-Multimedia. Place maintenant au comparatif.

Deux technologies de compression pas si différente que ça:



Avant de passer à la comparaison a proprement parlé des deux produits procédons à un petit rappel sur les normes de compressions auxquels font appels les Baladeurs MP3 et les MiniDisc.

Comme son nom l'indique le baladeur Mp3 fait appel à la norme de compression baptisée Mpeg Audio Layer 3 (bien connue des Internautes) pour stocker les données audio. Le MiniDisc fait lui appel à une norme de compression nommée ATRAC (pour Adaptative TRansform Acoustic Coding) mise au point par Sony. Il existe vraiment de différence entre ces deux normes puisqu'elles fonctionnent sur le même principe à savoir: supprimer les fréquences inaudibles par l'oreille humaine afin de réduire la taille liée au stockage des données audio.
Au niveau des différences on remarque surtout que la compression ATRAC et donc le MiniDisc code les données audio à l'aide d'un bitrate de 285Ko/sec, alors que pour le Mp3 on utilise généralement un bitrate de 128Ko voir 160Ko/sec pour stocker les données dans une qualité proche de celle du CD. Etant donné que plus le bitrates est élevé moins la destruction de fréquences est effective, on pourrait croire que le MiniDisc propose une meilleure restitution du son mais il n'en n'est rien et la qualité d'un fichier Mp3 est vraiment très proche de celle d'une piste audio ATRAC sur MiniDisc, la différence entre ces deux formats est quasiment inaudible.

Présentation des deux produits:



00043901-photo-diamond-rio-500.jpg
Nous allons ici vous présenter rapidement les deux produits, tous les détails notamment ceux concernant les défauts et les qualités des deux produits seront énoncées dans la partie comparaison.
Le Rio 500 de Diamond-Multimedia est un baladeur Mp3 dit de deuxième génération, il est très petit et très léger. Il possède un écran LCD retro éclairé et il est équipé de 64 Mo de mémoire vive qui est destinée à stocker les fichiers Mp3. Coté batterie le Rio 500 fonctionne à l'aide d'une simple pile LR6. Le baladeur est fourni avec un CD sur lequel se trouve les logiciels nécessaires pour exploiter le baladeur, une paire d'écouteur de type oreillette, d'un câble de connexion USB pour relier le baladeur à l'ordinateur et d'une pile LR6 Duracell. D'un point de vu physique le design du Rio 500 n'est pas mauvais, mais son aspect plastique laisse présager une mauvaise solidité du produit.

00043902-photo-minidisc-sony-mz-r55.jpg
Le MiniDisc lecteur/enregistreur de Sony, le MZ-R55 est lui aussi assez petit et léger, il possède un écran LCD plus petit que celui du Rio 500 mais aussi trois connecteurs (une entrée Digitale ou analogique, une entrée micro et une sortie ligne) à ce propos sachez qu'un câble destiné à la connexion optique est livré avec le produit.
Contrairement au Rio 500, le MiniDisc de Sony fonctionne à l'aide d'une batterie fournie avec le MiniDisc, le chargeur nécessaire pour recharger cette batterie est également livrée. Coté écouteur, le MiniDisc de Sony est livré avec une paire d'oreillette relié à une mini télécommande, toute la connectique au niveau des écouteurs et de la télécommande est en or afin de réduire les parasites sonores relatif à cette même connectique. A part cela le design métallique donne au Sony MZ-R55 un aspect sérieux et moderne.

Les présentations étant faites passons donc à la comparaison des deux produits.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top