Slack s'offre un nouveau logo et fait son autocritique de l'ancien

18 janvier 2019 à 08h00
1
slack logo 2019.jpg

L'application Slack, qui devrait faire son entrée sur le marché boursier en 2019, s'offre une nouvelle identité visuelle en redessinant son logo.

Slack l'affirme, avoir un nouveau logo, cela ne revient pas à « changer pour changer ». Les équipes de l'application américaine de chat en groupe n'étaient clairement pas satisfaites du précédent logo, qui avait, avant tout, été créé pour contribuer au lancement de la société. Le changement était donc « inévitable ».

Nouvelle forme et moins de couleurs

Le précédent logo Slack comportait 11 couleurs différentes. Et la superposition de ce dernier sur un fond autre qu'un fond blanc donnait des résultats « terribles », selon les dires de la plate-forme. Ainsi, Slack avait développé différentes versions de son logo, mais celles-ci avaient l'air trop éloignées les unes des autres et cela n'avait contribué à renforcer ni sa notoriété, ni la visibilité générale de la marque.

slack avant.png
Le logo Slack avant 2019

Le nouveau logo, lui, utilise une palette plus légère de couleurs. Slack a voulu s'assurer que celui-ci conserve tout de même « l'esprit de l'original ». Cette version 2019 du logo « peut évoluer facilement et mieux fonctionner dans de nombreux autres endroits », précise l'équipe de l'appli.

slack après.png
Le logo Slack en 2019

Dans les prochains mois, Slack promet d'aligner tous les autres éléments visuels de son service autour de son nouveau logo.

Que pensez-vous de celui-ci ? Le trouvez-vous plus subtil et agréable que le précédent ?

À télécharger :
Slack pour Windows

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

AMD dément à demi-mot la faible production des Radeon VII
Tesla lance une station de recharge pour ses véhicules qui se branche sur une prise
🔥  Les promos B&YOU continuent sur les Forfaits 40 Go à 9,99€ et 60 Go à 14,99€
Vers un Google Pixel 4 sans encoche, complètement borderless
Niantic, éditeur de Pokémon Go, est désormais valorisé à 4 milliards de dollars
Informatique quantique : un essor contrarié par la difficulté à se procurer les matériaux
Quand Trump inspire Netflix, ça donne
Grand débat national : le site Web est en ligne depuis le 15 janvier
Fortnite : des millions de comptes potentiellement exposés par une faille
Les USA envisagent une inculpation pénale de Huawei, pour vol de secrets commerciaux
Haut de page