Grindr : les propriétaires chinois mettent l'app en vente sous pression des USA

Mathieu Grumiaux Contributeur
29 mars 2019 à 21h18
0
Grindr

La société chinoise Kunlun est forcée par le gouvernement américain à vendre l'application de rencontre LGBTQ+ . Celui-ci y voit un risque majeur pour la sécurité nationale.

Le groupe Kunlun va devoir se séparer de Grindr. Propriétaire depuis 2016 de la très populaire application de dating pour gays, bis, trans et queers, elle doit aujourd'hui procéder à sa revente sous la pression du gouvernement américain.

Kunlun perd l'application la plus populaire de dating LGBTQ+

Cette décision est un coup dur pour Kunlun qui doit se séparer d'une application très populaire, avec 4,2 millions d'utilisateurs actifs au sein de la communauté LGBTQ+. En août dernier, le propriétaire de Grindr songeait d'ailleurs à lancer sa société en Bourse pour accélérer son développement.

C'est le Comité pour l'investissement étranger aux États-Unis (CFIUS), composé d'une dizaine d'agences fédérales, qui force la main de Kunlun. Cet organisme a pour mission de se pencher sur les acquisitions de sociétés américaines par des puissances étrangères.

Les États-Unis s'inquiètent de la gestion des données personnelles en plein conflit économique avec la Chine

Selon Reuters, le CFIUS a fait savoir au propriétaire de Grindr que sa prise de contrôle constituait un risque pour la sécurité nationale et le groupe chinois n'a d'autre choix que de procéder à la vente de ses parts. Comme la loi le lui permet, le CFIUS n'a donné aucune raison pour justifier sa décision.

Les États-Unis, en pleine guerre commerciale avec la Chine, seraient particulièrement attentifs à la collecte et l'utilisation des données effectuée par ces applications, ce qui expliquerait sa décision. Le comité a déjà bloqué l'acquisition par des sociétés chinoises de la société américaine de transfert d'argent MoneyGram International Inc. et de la société de marketing mobile AppLovin.

Le gouvernement Trump s'inquiète notamment de l'obligation imposée par une loi de 2017 à certains services de stocker certaines des données des utilisateurs sur des serveurs chinois.

Grindr avait d'ailleurs déjà été épinglé sur ce sujet précis. En avril 2018, l'application avait été accusée de partager, sans chiffrement, les données personnelles de ses utilisateurs, dont leur statut sérologique. Grindr avait modifié ses pratiques immédiatement après cette découverte.

À télécharger :
Grindr sur Android | Grindr sur iOS

6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix menace les partages de compte entre amis
La filière éolienne française se porte bien et continue de créer des emplois
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Vers des batteries lithium-CO2 rechargeables ?
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
La bande annonce de Star Wars, l'ascension de Skywalker, est là !
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top