Apple s'attaque aux applis curieuses de votre géolocalisation

09 mai 2018 à 16h46
0
L'entrée en vigueur prochaine du RGPD (Règlement général sur la protection des données) est sans doute passée par là : Apple s'est mis à retirer de son App Store les applications qui recueillent la géolocalisation des utilisateurs et la transmettent sans leur consentement aux annonceurs.

Des applications comme Le Figaro, Marmiton ou encore Vie de Merde ont soudain été retirées de l'App Store, parce qu'elles transmettaient automatiquement la géolocalisation de leurs utilisateurs à une régie publicitaire et ce, sans le consentement des intéressés.



Codes « espions » : l'indulgence d'Apple prend fin



Recueillir sans leur consentement la géolocalisation des utilisateurs pour revendre ces informations à des régies publicitaires : la pratique, bien qu'interdite par le règlement d'Apple, non seulement existe, mais fait aussi preuve d'une extraordinaire vitalité. Fin octobre 2015, à travers un article publié dans la revue Technology Science, une équipe de chercheurs révélait que parmi les 110 applications iOS les plus populaires, 47 % revendaient les données de géolocalisation des utilisateurs à des régies publicitaires. Et la pratique n'a pas cessé depuis. Apple a donc pris le problème à bras le corps, en commençant à enlever de l'App Store les applications qui y ont recours.

C'est ainsi que dans la nuit du 25 au 26 avril 2018, Le Figaro a vu son application retirée de la boutique d'applications d'Apple. Quelques heures après avoir délesté son app' du code « espion », Le Figaro a pu réintégrer l'App Store. Marmiton et Vie de Merde, deux autres applications partenaires de la même régie publicitaire, ont eu moins de chance : leurs applications restent indisponibles sur l'App Store au moment de l'écriture de cet article.




Teemo : des pratiques longtemps tolérées mais effectivement interdites



À l'origine du code « espion » que les éditeurs de ces applications ont accepté d'insérer, contre rémunération, se trouve la start-up française Teemo. Son métier : recueillir la géolocalisation des utilisateurs via des publications partenaires et afficher ensuite aux utilisateurs les publicités des points de vente se trouvant à proximité. Teemo compte parmi ses clients des marques comme Carrefour, McDonald's, Kusmi Tea, Brico Dépôt, Leader Price, Toys"R"Us, Intersport, Système U ou encore Vivarte. Un client passant fréquemment avec son smartphone devant un magasin Carrefour va par exemple voir des publicités de Carrefour la prochaine fois qu'il utilisera l'application Le Figaro, Marmiton ou Vie de Merde. Comme le révèle BuzzFeed, Teemo rémunère les éditeurs d'applications 4 dollars américains pour chaque tranche de 1.000 utilisateurs mensuels actifs. « Vous en avez un million, c'est 4.000 dollars. Direct dans votre poche », écrivait un commercial de Teemo à un client potentiel dans un mail obtenu par BuzzFeed.

Seul problème : « la transmission de ces données à des tierces parties » se faisait « sans le consentement des utilisateurs et à des fins inappropriées », a fait savoir Apple dans un message aux éditeurs de ces applications, en rappelant que ces pratiques étaient interdites par son règlement. En conséquence, les modérateurs de l'App Store ont temporairement retiré les applications contrevenant à cette clause, en attendant que leurs éditeurs se mettent en conformité.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top