Facebook ouvre un programme de bug bounty pour son Libra

28 août 2019 à 11h00
2
Libra

L'organisation à l'origine de la future cryptomonnaie souhaite s'assurer que les données de ses utilisateurs soit parfaitement sécurisées dans la blockchain, avant son lancement prévu en 2020.

Libra, la cryptomonnaie développée par Facebook en association avec plusieurs grands noms de la tech mondiale ne sera pas lancée avant 2020 mais les travaux ont déjà commencés pour proposer la devise dans les délais.

Jusqu'à 10 000 $ de récompense pour les bugs les plus critiques

L'association Libra vient d'annoncer le Libra Bug Bounty, un programme de recherche de bugs proposé aux chercheurs en sécurité autour du monde. Elle présente son initiative comme un « effort majeur pour renforcer la sécurité de notre blockchain ».

Les experts auront la charge de repérer les trous de sécurité présents et pourront toucher jusqu'à 10 000 $ de récompense, en fonction de l'importance des bugs découverts sur la fiabilité du système actuellement en développement.

Pour l'heure, le code est dans une version préliminaire et Libra insiste sur cet aspect pour amener les membres du programme à se concentrer sur les problèmes de sécurité les plus importants et ne pas se focaliser sur les erreurs de conception, tout à fait normales en cours de développement.


Encore de longs mois de travail avant un lancement mondial en 2020

Le bug bounty prendra plusieurs mois et l'association Libra est déterminée à prendre son temps afin de lancer un système parfaitement sécurisé. Ce qui est le minimum au vu des ambitions de Facebook d'accueillir les fonds de dizaines de millions d'utilisateurs autour du globe.

« Nous savons qu'il nous faudra une communauté mondiale pour lancer une cryptomonnaie mondiale, et nous sommes déterminés à prendre le temps de bien faire les choses », ajoute Michael Engle, responsable de l'écosystème des développeurs pour Libra.


Facebook est désormais un habitué de ce type de programme. Le réseau social a lancé un premier bug bounty quelques semaines après le début du scandale Cambridge Analytica et en a récemment ouvert un autre, cette fois pour Instagram.

Source : Engadget
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
GRITI
Personnellement, si je trouvais THE bug…j’hésiterai à me le garder pour l’exploiter une fois Libra mis en route
BetaGamma
Ces bugs la sont by design et réservés à la NSA !
hellovm
J’ai trouvé une fail un jour dans fb, au lieu de me payer ils m’ont menacés de mort …
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

🔥Vente privée Free mobile : forfait 100 Go à 9,99€ par mois avec 1 smartphone Nokia 3.2 offert !
🔥 Vente flash Amazon : Webcam Aukey 1080p FHD à 21,07€ au lieu de 30,99€
Pour les JO de 2020, Toyota proposera (aussi) sa gamme complète de véhicules électriques
Canon met à jour ses appareils APS-C avec le 90D et M6 Mark II
Et voici les premières photos volées du Google Pixel 4
🔥 Imprimante laser Lexmark MB2236ADW à moins de 50€ chez Cdiscount
Salesforce : le groupe enchaîne les rachats et s'offre ClickSoftware pour 1,35 milliard de dollars
🔥 Aspirateur robot Xiaomi Roborock S50 V2 à 308,99€ + 16,95€ offerts au lieu de 423€ chez Rakuten
Encoche et quadruple module photo : le design du Huawei Mate 30 Pro dévoilé par erreur
🔥 Smart TV Samsung 43
Haut de page