FTX : Samuel Bankman-Fried devrait plaider... non coupable

Samir Rahmoune
Publié le 02 janvier 2023 à 13h15
© Reuters
© Reuters

Samuel Bankman-Fried doit se présenter devant le juge pour être jugé dans l'affaire FTX.

La première audience est programmée pour ce mardi 3 janvier, devant la cour de justice de Manhattan.

L'ancien patron de FTX devrait plaider non coupable

Quelle version des faits va donc pouvoir nous donner Samuel Bankman-Fried (SBF) pour expliquer le désastre incroyable que fut FTX ? Jadis numéro 2 des exchange de cryptos, la plateforme a soudainement fait faillite le 11 novembre dernier emportant avec elle les milliards de dollars des comptes de ses clients.

Et si depuis une petite partie semble refaire surface, comme les 3,5 milliards d'actifs saisis par les autorités des Bahamas, beaucoup de questions restent en suspens. En tous cas, l'ancien milliardaire va donner ses premières réponses demain lors d'une audience à New-York.

Et selon Reuters, SBF campe sur ses positions de novembre, quand il expliquait avoir fraudé à l'insu de son plein gré. En effet, il devrait plaider non coupable devant le juge Lewis Kaplan. Pour rappel, il est accusé d'avoir utilisé l'argent de ses clients pour financer son fonds d'investissement Alameda Research, acquérir de l'immobilier et effectuer des dons de campagne.

SBF pourra changer d'avis

Rien n'a filtré sur la défense que son équipe d'avocat et lui veulent mettre en place. Pour rappel, SBF a accepté son extradition vers les États-Unis en décembre dernier alors qu'il était réfugié aux Bahamas, et vit depuis en liberté surveillée grâce à une caution pharaonique de 250 millions de dollars.

L'investigation a de son côté avancé sur le dossier et dispose d'éléments obtenus auprès de deux de ses anciens collègues, Gary Wang et Caroline Ellison, qui ont tous deux plaidé coupables et collaborent maintenant avec l'enquête. Et pour ces derniers, aucun doute, l'équipe dirigeante de FTX est coupable de fraude.

Si Samuel Bankman-Fried plaide non coupable ce mardi, il ne sera pas obligé de garder cette position tout le long du procès. Le système judiciaire américain lui permet en effet de changer son plaidoyer en cours de procès, et d'éventuellement plaider coupable plus tard.

Source : Reuters

Samir Rahmoune
Par Samir Rahmoune

Journaliste tech, spécialisé dans l'impact des hautes technologies sur les relations internationales. Je suis passionné par toutes les nouveautés dans le domaine (Blockchain, IA, quantique...), les questions énergétiques, et l'astronomie. Souvent un pied en Asie, et toujours prêt à enfiler les gants.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
norwy

Le culot et l’obstination des crypto-trafiquants n’a pas de limite !

C’est à ça qu’on reconnait un plan complètement foireux doublé d’une arnaque parce ce que ne sera jamais de la faute de ceux qui vous conseilleront très très fortement de le faire :

  • « Pas de sécurité ? C’est la faute des plateformes ! »
  • « Une pyramide de Ponzi ? C’est pareil pour les banques aussi ! »
  • « Des milliards de dollars détournés ? Il y en a plus sur les vraies monnaies ! »
  • « Un système opaque ? Non, la blockchain c’est fiable à 1000% ! »
  • etc. etc. etc.

Et pendant tout ce temps, tous ceux qui ont été assez naïfs pour y mettre leur vrai argent se sont fait pigeonné par tout ce qu’il y a de pire comme raclures.

A la fin, il reste quoi de positif ? Des crypto-excuses !

ccvman

C’est fou, plus c’est gros et moins on risque. Je pense à ceux qui ont volé de la nourriture dans des magasins pour se nourrir car ils n’ont pas les moyens et qui aujourd’hui sont en prison. Lui, il a trafiqué, il a utilisé l’argent comme ci c’était le sien, il a vécu la belle vie et il ressort libre et ose plaider non coupable, svp, mettez lui 100 ans + 40 ans pour l’audace

GCN01

Exact, il a dit qu’il lui reste 100 000 USD sur le compte et il paie une caution de 250 millions :sunglasses:.

lefranstalige

@GCN01 Il y a eu une garantie de 250mio$ déposée mais qui n’a pas été payée.

lefranstalige

Tout autant PRO-Bitcoin que je suis, j’espère qui ne s’en tirera pas. Ici, ce ne sont pas les cryptos qu’on juge mais le vol et la fraude.

Ce qu’FTX a fait aurait pu être fait par une société d’investissement qui n’a rien à voir avec les cryptos.

toast

Il n’a pas encore été jugé, comment peux-tu dire qu’il ressort libre ?

GCN01

Merci pour l’info, je ne savais pas.

gekola

Je comprends pas, une caution c’est de l’argent donné temporairement et restitué sous conditions non ?
Donc, si je comprends bien, c’est payé/versé. Il y a un autre article de Clubic qui indiquait comment il avait pu récolté cette argent.

Je connais pas le système au USA, mais en France si la personne a un non lieu ou est relaxée alors la caution peut être restituée (donc si tu es condamné tu peux dire adieu à l’argent).

lefranstalige

Je ne connais pas le système de caution ni chez nous, ni aux US. Mais pour le cas de SBF, c’est une garantie de payement de caution au cas où il se fait la malle. Une partie de la caution est la maison de ses parents chez qui il est assigné à résidence.

Roster1

c’est qui il travaillait dans une banque ??