🚀 LES BONS PLANS DE NOËL ! 🚀 LES BONS PLANS DE NOËL !

Mais où est donc caché Do Kwon, responsable désigné du crash crypto de mai ?

21 septembre 2022 à 12h55
12
Do Kwon

Do Kwon, créateur de deux cryptomonnaies dont l'effondrement a créé un crash dans le secteur, est aujourd'hui activement recherché par les autorités sud-coréennes.

Bien qu'il se défende de toute malice,et prétende ne pas être en cavale, nul ne sait où il se trouve et il ne compte pour l'instant pas se rendre aux autorités. Ces dernières ont demandé à Interpol de se saisir de l'affaire.

Qui est Do Kwon ?

Do Kwon, avant d'être en cavale et recherché par les autorités de son pays, était un entrepreneur sud-coréen ayant créé, en 2018, deux cryptomonnaies : Terra et Luna. Deux succès rapides, qui lui ont rapidement valu une réputation de visionnaire, et une véritable fan base, les « Lunatics ». Sa réputation n'était d'ailleurs pas uniquement centrée sur les investisseurs privés, puisque de véritables financiers institutionnels de la Silicon Valley ont également travaillé avec Luna, son entreprise.

Cependant, en mai dernier, sa décision de vendre rapidement une grosse quantité de sa propre monnaie a entraîné une baisse rapide et considérable de la valeur de celle-ci. La valeur du Terra a ainsi été divisée par 10. Et ce crash ne s'est pas fait seul, puisqu'il a déclenché une crise de confiance dans les cryptos, et même les coins les plus connus et réputés ont vu leur valeur plonger. De près de 40 000 dollars à ce moment, la valeur du bitcoin, par exemple, est repassée sous la barre des 20 000 dollars et reste aujourd'hui encore en dessous.

Il n'est donc pas exagéré de dire qu'il a littéralement fait perdre des centaines de milliards de dollars, à des particuliers comme à de grands groupes d'investissements. Reste à savoir si c'était illégal.

Accusé de fraude et de délit d'initié

Si fuite ne veut pas dire culpabilité, elle pose cependant des questions. D'ailleurs, l'homme d'affaires conteste être en fuite, même si personne ne sait où il se trouve et qu'il refuse de se rendre aux convocations des autorités de son pays, qui ont émis un mandat d'arrêt à son encontre. Mais pour quel motif ? Car il ne s'agit tristement pas du premier entrepreneur ayant perdu de considérables sommes d'argent ne lui appartenaient pas.

Pour Do Kwon, l'enjeu désormais est de convaincre que ce qu'il proposait était un pari risqué, mais potentiellement extrêmement rentable. De leur côté, les inspecteurs sud-coréens l'accusent, en compagnie de cinq autres personnes, d'avoir délibérément fait la promotion de cette monnaie en connaissant parfaitement sa valeur réelle, et surtout, sa fragilité. Et le fait que le fugitif ait fait fermer ses bureaux en Corée du Sud une semaine avant le crash ne joue clairement pas en sa faveur.

Mais si personne n'a vu Do Kwon depuis lors, celui-ci ne se fait pas discret pour autant. Notamment sur Twitter, où il plaide constamment sa cause et explique qu'il n'est pas en fuite. Confiant, il avait même tenté de relancer son entreprise quelques semaines après le crash, mais avait reculé devant la grogne des investisseurs.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
13
cid1
Il avait besoin d’une grosse somme, et ce faisant, il a mis pas mal de monde dans la merde.<br /> Pour l’instant, il doit être caché dans un « kwoin » quelque part. ^^
fg03
Trop drôle ! Le gars invente 2 crypto qu’il nomme Terra et Luna et ca en fait un génie. C’est d’inspiration Pokemon ? lol<br /> Il devrait essayer les noms de crypto Riri, Fifi et Loulou aussi… c’est le triplet magique !<br /> Sinon mon fils de 6 mois qui ne parle que par le haut ou le bas me propose « Prout » et « Rot » comme nom de crypto… je crois que je vais aller le faire tester HPI, c’est un crypto master en puissance
pecore
On a beau dire que les cryptomonnaies ne sont plus utilisées uniquement par les mafieux et les malfrats, cela ne veux pas dire qu’elles ne sont plus utilisées du tout par ces gens là, notamment pour le blanchiment.<br /> Parmi les personnes qui ont perdu des millions/milliards lors du crash, il doit y en avoir quelques uns qui serviraient bien une petite salade de ses propres phalanges à Do Kwon et cela juste en guise de hors d’œuvre.<br /> A mon avis, il a tout intérêt à rester caché.
Proutie66
Ce type est un héros. Il a mis un coup d’arret à la folie de la crypto.
Popoulo
« Mais où est donc caché Do Kwon » : Sous le radier d’un immeuble de 45 étages ?
Mayonnez
Des monnaies dont la valeur varie d’un facteur de 10 ou plus juste parce que quelqu’un vend quelques unités… ce ne sont pas des « monnaies » et elles doivent être purement et simplement interdites.<br /> « fait la promotion de cette monnaie en connaissant parfaitement sa valeur réelle »<br /> Les cryptos n’ont aucune valeur réelle, ce n’est que du virtuel, quand les gens vont-ils enfin le comprendre ?<br /> Va-t-il falloir attendre que le BTC tombe à 10 000 ou moins et que des milliers de petits investisseurs crédules perdent d’énormes sommes d’argent « bien réel » celui-là au profit de baleines qui achètent/revendent et contrôlent les cours à leur profit ?<br /> M. D.
Francis7
C’est déjà risqué de s’assoir à une table de poker au Casino alors aller jouer aux crypto…!<br /> Ha si, cela peut être une idée de bousiller tout le système pour récupérer l’argent. Pour l’anecdote, j’avais involontairement rendu une table de poker impraticable parce que mon verre de bière s’était renversé et s’était cassé dessus.<br /> On a tous repris nos jetons ; on m’a invité à une autre table pour la roulette mais j’avais tellement honte, j’étais tellement désolé que j’ai préféré partir rentrer chez moi, avec tous mes jetons échangés.<br /> J’aurais préféré gagner encore plus.
yam421
Il se cache en Italie sous le nom Ponzi.
norwy
L’article mentionne des centaines de milliards de pertes, ce ne serait pas des centaines de millions plutôt ?<br /> Le gars est un nuisible comme la plupart des crypto-entrepreneurs qui se cachent derrière leur amateurisme, leur naïveté et leur volonté de changer le monde pour s’excuser d’avoir emmener une partie de l’économie dans le mur…
Palou
yam421:<br /> Il se cache en Italie sous le nom Ponzi.<br /> et on lui a fait des chaussures en béton sur-mesure
eFBe
Je me souviendrai toujours, avec une certaine malice il est vrai, d’un collègue qui voulait m’entrainer dans sa folie des cryptos, me vantant une semaine avant tous les bénéfices de ce système et qui pleurait toutes les larmes de son corps le jour suivant ce « crash ».<br /> J’avoue, c’était assez comique à voir
Roster1
Clubic parle uniquement des mauvaise nouvelle en crypto, c’est nul
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

La fibre à moins de 20€ ? C'est possible avec cette offre de Noël !
Cette entreprise relance le Minitel pour le connecter à Internet
Idée cadeau pour Noël : le jeu PS5 Returnal actuellement à -63% chez Amazon
Comment Proton entend déjouer la cybercensure russe grâce à son VPN
Peu de cartes, retards sur les custom : vers un lancement difficile pour les Radeon RX 7900 ?
Google Chromecast : un cadeau de Noël vraiment pas cher !
Condamnés par les smartphones ? Nikon et Panasonic arrêtent les compacts numériques
La souris gaming Razer DeathAdder Essential chute à 20€ pour Noël
Qu'est-ce que Starshield, le nouveau projet de SpaceX et d'Elon Musk ?
Ce pack Samsung Galaxy S22 + écouteurs Galaxy Buds2 perd 410 € !
Haut de page