Le marché des dérivés en crypto-monnaies atteint le volume d’échange de la Bourse de New York

20 avril 2021 à 14h00
8
Crypto

D’après une étude conduite par le centre CyLab, le marché des produits dérivés en crypto-monnaies est en plein essor ces dernières années.

Récemment, ces produits dérivés ont même atteint un volume de 100 milliards de dollars en une journée, soit autant que le volume quotidien de la Bourse de New York.

Un volume d’échange de 100 milliards de dollars

Selon une étude inédite menée par des chercheurs du centre CyLab de l’université Carnegie Mellon, le volume des transactions sur le marché des dérivés en crypto-monnaies est 5 fois supérieur à celui du marché au comptant.

Ainsi, les chercheurs ont effectué une analyse complète de BitMEX, un échange de produits dérivés lancé initialement en 2014. En effectuant des analyses sur les données disponibles, les chercheurs ont été en mesure de produire une étude analytique sur ce phénomène.

En complément de leur étude, les chercheurs ont même construit et publié un site web public qui fournit des données sur BitMEX et offre un accès en temps réel à leur plateforme d’analyse pour d’autres chercheurs, économistes et parties intéressés.

Liquidation massive

« Les marchés dérivés sont importants, car leur comportement influence la dynamique des prix des crypto-monnaies elles-mêmes » explique Nicolas Christin, coauteur de l’étude du CyLab.

M. Christin décrit cette situation comme étant un peu le problème de la poule et de l’œuf. Les gens pourraient utiliser les marchés dérivés pour se couvrir contre certains mouvements de prix, dit-il, mais à leur tour, les marchés dérivés à fort effet de levier peuvent créer des cycles d’instabilité. La volatilité des prix des crypto-monnaies entraîne alors plus de liquidations sur les marchés dérivés, ce qui entraîne une volatilité des prix.

Cela dit, les données de marché disponibles montrent que BitMEX représente une part relativement mineure du total des liquidations. Sur les quelques 1,34 milliard de dollars de liquidations durant les 24 dernières heures, seuls 24,5 millions de dollars ont eu lieu sur l’exchange BitMEX, soit environ 1,8 % du total.

Ces marchés deviennent de plus en plus courants, que cela nous plaise ou non, d’après Christin : « Même si vous n’êtes pas personnellement intéressé par les crypto-monnaies, il est possible que votre conseiller financier ou une entreprise qui gère votre épargne en votre nom le soit bientôt. »

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
Sylvio84
Franchement vos articles sur les cryptos, je sais plus quoi en penser.<br /> BitMEX c’était utilisé y’a des années… maintenant tout le monde fait des trades en levier sur d’autres plateformes comme Bybit, Binance future, etc.<br /> En 2017, je voyais tout le monde tradé sur Bitmex, maintenant ce n’est plus du tout le cas.<br /> CF Top Cryptocurrency Derivatives Exchanges Ranked | CoinMarketCap<br /> Bitmex est 9e avec un volume 18x plus faible que Binance Future.
tux.le.vrai
toujours de la promo sur les cryptos…<br /> désolant.
Brobok
Et voila le grand aspirateur des monnaies: demain aucun pays ne pourra avoir une «&nbsp;politique économique&nbsp;» parce que (cf. l’investissement de milliards de tesla) tout ce qui est donné par dans un porte-monnaie sans fond. C’est une catastrophe dont nous ne voyons encore que le prélude. Immaginé un pays décentralisé qui définit les regles de l’économie ? Qui ? Comment ? Quelles regles ? Quelles lois ? Le bitcoin est l’instrument des criminels et de l’anarchie (et par la je ne veux pas dire les libertaires, qui respectent leurs prochain).
lefranstalige
[mode sarcastique] C’est vrai ça, Clubic - site d’actualité informatique - ne devrait pas relayer l’actualité d’une révolution informatique qui est en marche parce que certains n’ont toujours pas compris ce qui est en train de se passer. [/mode sarcastique]
Blackalf
Charte de la communauté Clubic Débat sur l'actu<br /> Charte de la communauté Clubic <br /> Cette charte propose quelques règles de conduite qui favoriseront des échanges respectueux et constructifs entre membres de la communauté. Merci à tous et à toutes de faire votre maximum pour respecter ces consignes. N’hésitez pas à solliciter l’aide des modérateurs si vous estimez que des discussions dépassent les limites fixées par cette charte. <br /> 1. Participez aux discussions <br /> Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l’intéressent, et à f…<br /> 3. Échangez vos idées<br /> Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.<br /> 6. Publiez des messages utiles<br /> Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d’humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.
carinae
[mode ironique] sans vouloir être vexant arrête un peu de te la jouer. Ta révolution commence à dater (2009 pour les bitcoins) et pour l’instant on a toujours rien de probant. Que la monnaie physique disparaisse pourquoi pas … que le système financier disparaisse et tu seras peut-être le premier a pleurer toutes les larmes de ton corps…a moins que tu sois divin … personne ne sait réellement vers quoi on tend [mode ironique]<br /> Çes histoires de bitcoin me font vraiment penser à linux qui, il y a 20 ans devait remplacer Windows ( selon certains) et finalement les 2 cohabitent très bien
pecore
«&nbsp;Même si vous n’êtes pas personnellement intéressé par les crypto-monnaies, il est possible que votre conseiller financier ou une entreprise qui gère votre épargne en votre nom le soit bientôt.&nbsp;»<br /> Si mon conseiller financier avait le malheur de me parler de crypto-monnaies, il y aurait 9 chances sur 10 qu’il me perde comme client. Je ne voudrai pas d’une banque qui ferait mumuse avec mon argent pour faire des investissements aussi volatiles.<br /> Et d’accord avec @carinae sur le coté pédant qui commence à bien faire. Que vous soyez convaincu de l’intérêt des cryptos est une chose et vous avez peut être même raison. Mais par pitié cessez de prendre tous ceux qui ne sont pas du même avis pour des idiots, des dinosaures, des trouillards et la plupart du temps pour les trois à la fois. Quoi que vous en pensiez il y a aussi beaucoup de bon sens et de réflexion dans les arguments des crypto-sceptiques, pas juste des peurs irrationnelles et le refus du progrès. Nous sommes tous ici des technophiles qui aiment généralement l’innovation alors le simple fait que nous ne soyons pas tous convaincus par l’intérêt ou même l’innocuité des cryptomonnaies devrait vous faire réfléchir.
lefranstalige
OK avec ça. Mais c’est vraiment lourd quand des gens se plaignent de lire des articles sur les cryptos alors que ça bougent énormément là dedans. Qu’ils arrêtent de lire ces articles si ça ne les intéressent pas plutôt que d’écrire des choses comme: «&nbsp;toujours de la promo sur les cryptos… désolant&nbsp;».<br /> Ensuite, je pense que j’explique pas mal de choses dans mes réponses. Mais je suis moins patient quand je lis des choses comme «&nbsp;ça ne sert à rien&nbsp;», «&nbsp;ce n’est que spéculatif&nbsp;», «&nbsp;c’est pour les criminels&nbsp;», etc. Ce sont des affirmations sans fondement qui montrent la fermeture d’esprit de l’auteur qui a un avis négatif et qui ne veut pas aller plus loin dans son raisonnement. Quand je lis ça, je comprends «&nbsp;je ne comprends pas à quoi ça sert donc ça ne sert à rien&nbsp;»… c’est intellectuellement assez pauvre…<br /> A la limite, celui qui explique être choqué par la consommation électrique liée, je peux comprendre. Mais quand je lis qu’on veut réglementer l’utilisation de l’électricité, j’ai mal à ma liberté et ce genre d’idées me révoltent. Ca ne me révolte pas parce que ça touche aux cryptos, mais parce que je veux plus de liberté, pas plus de restrictions. Si aujourd’hui on décide d’interdire certaines utilisations, où arrêterons-nous? qui décide ce qui est bien ou mal? c’est très dangereux.
pecore
Ce sont de bons arguments mais attention à l’emploi du mot «&nbsp;liberté&nbsp;» qui est très galvaudé en ce moment je trouve. Beaucoup, y compris sur Clubic, l’emploient à tort et à travers et le détournent du sens qu’il devrait avoir selon moi.<br /> Ainsi beaucoup parlent de censure et de «&nbsp;liberté d’expression&nbsp;» alors que ce qu’ils défendent en fait c’est la «&nbsp;liberté de désinformation&nbsp;». Pareillement là ou tu me parles de liberté d’utilisation de l’électricité moi j’entends liberté de gaspiller, liberté de polluer.<br /> En fais tu as probablement mis le doigt sur le nœud du problème : les pro et les anti crypto n’ont peut être pas de la liberté la même définition ou les mêmes attentes, tout simplement.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Qui détient le Bitcoin ? La concentration des actifs pose question
Lancée il y a deux ans, cette jeune plateforme crypto pèse déjà 25 milliards de dollars
200 000 euros pour toucher un cube de tungsten une fois par an ? Les NFT partent en vrille
Seriez-vous prêt à donner vos infos biométriques en échange de cryptos
Crypto wallet : Facebook s'apprête à lancer son portefeuille Novi
Bitcoin : la cryptomonnaie dépasse les 66 000 dollars pour son arrivée à Wall Street
CryptoEats, le UberEats payable en crypto, s'évapore avec près de 500 000 dollars
Tesla a réalisé 1 milliard de dollars de bénéfices rien qu'avec des investissements en bitcoins
Wix permet désormais de créer un site web qui accepte les paiements en crypto
Botnet MyKings : 24,7 millions de dollars et 3 ans plus tard, il est toujours là
Haut de page