KuCoin récupère 84 % des crypto-monnaies volées après un piratage de 280 millions de dollars

12 novembre 2020 à 15h01
4
KuCoin

KuCoin, l’exchange sud-coréen, a récupéré 84 % des fonds dérobés lors du piratage de la plateforme, qui avait abouti au vol de 280 millions de dollars de crypto-monnaies.

C'est le troisième piratage le plus important de l’histoire en termes de valeur dérobée.

235M$ de récupérés

La plateforme KuCoin a été victime, fin septembre, d’un piratage évalué à 280 millions de dollars. Aujourd'hui, Johnny Lyu, co-fondateur et P.-D.G. de Kucoin, a déclaré que 235 millions de dollars de crypto-monnaies, soit 84 % de la somme totale piratée, ont été récupérés notamment grâce au « suivi des fonds, [à] la mise à jour des contrats et [au] recouvrement judiciaire ».

La majorité des fonds volés sur KuCoin étaient des tokens ERC-20 (d’une valeur de 147 millions de dollars), des tokens Stellar (87 millions de dollars) et du Bitcoin (30 millions de dollars).

Selon le P.-D.G. de l’exchange, KuCoin est de nouveau opérationnel, et permet aux clients d'acheter et vendre plus de 176 crypto-monnaies différentes. Johnny Lyu a également déclaré que la totalité des services de la plateforme rouvrirait avant le 22 novembre.

Un piratage suivi de près

Ainsi, le suivi des transactions a permis de geler ou de rendre inutilisable la plupart des actifs dérobés. Il existe en effet aujourd’hui, des outils tels que Chainalysis pour surveiller et tracer efficacement les transactions des pirates qui tentent le plus souvent de convertir les fonds en monnaie fiduciaire. Il a par exemple été possible de suivre l’adresse Ethereum du pirate KuCoin qui a notamment réalisé des douzaines de transactions avec des tokens ERC-20 vers une autre adresse Ethereum ayant un solde de 13,6 millions de dollars.

Par ailleurs, Chainalysis contrôle déjà les potentielles irrégularités de plusieurs plateformes telles que Gemini et Bitstamp. Avec cette surveillance accrue, il devient de plus en plus difficile pour les pirates de convertir et blanchir les fonds volés.

Source : TheBlock

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
k33ple4rn1ng
Les développements dans la cryptosphère avancent vraiment bien, les banques centrales impriment leur monnaie comme jamais, de grands investisseurs et gestionnaires de portefeuilles commencent de plus en plus à investir dans la crypto… c’est bien parti tout ça :-D. Il reste encore un gros travail à faire sur l’UX mais ça viendra. La base technique est déjà solide!!!
Nmut
Je ne suis pas un spécialiste mais les aspects décentralisé, infaillible et irréversible des crypto-monnaies se prennent une méchante baffe là, non?<br /> Edit: Après réflexion, le coté irréversible n’est probablement pas bafoué, la lenteur de validation permet probablement de stopper le consensus à temps. Mais du coup, ça fait ressortir la faiblesse principale: il suffit qu’une majorité de valideurs (quelques grosses fermes) s’entendent et la fiabilité est remise en cause.
Niils
ils ont manqué de ku sur ce coin là !
AhOuais
De quoi faire taire certaines mauvaises langues sur le blanchiment d’argent des crypto ! Eh oui à part certaines vraiment conçues pour ça qui risquent de finir par être interdites (Monéro, Zcash etc), les crypto sont en réalité bien plus traçables que le système bancaire actuel !<br /> Le premier financeur du terrorisme et du blanchiment d’argent c’est le dollar ! Et si c’est possible avec les cryptos c’est surtout dû à des pays qui ne cadrent pas ça juridiquement… Des sortes de paradis fiscaux de crypto. C’est aux états et aux citoyens de faire bouger les choses, pas à la technologie !<br /> @Nmut concernant le coté irréversible il y a en effet quelque chose à creuser. Certains tokens ne sont clairement pas décentralisés, la «&nbsp;fondation&nbsp;» ou la startup derrière a complètement la main dessus. C’est le cas pour AMPL notamment où ici ils ont annulé à la main. Ce n’est pas le cas pour d’autres comme le Bitcoin qui est réellement décentralisé, il faudrait donc regarder tout ça au cas par cas.<br /> Par exemple il est possible d’invalider une transaction ERC20 en demandant une autre sur le même portefeuille avec des sommes impossibles (je crois) : faire en sorte que les 2 transactions sont supérieures à la somme contenue dans le portefeuille. Dans ce cas les 2 sont annulées.<br /> Avec ce genre de manipulations (en effet avant que la première transaction ne soit validée), on peut faire des blocage de ce genre là. Ça protège des piratages massifs mais pas des arnaques ciblées sur certains particuliers à travers du phishing par exemple. Dans le système bancaire actuel on peut annuler un virement jusqu’à 2 mois plus tard il me semble, il y a encore un peu de progrès à faire de ce côté, mais il est clair que les cryptos n’en sont qu’au début avec un avenir très prometteur !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Serious Sam : trois classiques de la franchise débarquent sur Nintendo Switch le 17 novembre
Tesla veut passer du Tegra de NVIDIA à une puce Navi d'AMD pour son ordinateur de bord
Single Day : l'aspirateur Dreame V11, une excellente alternative à Dyson, à prix choc
Il faudra attendre 2030 pour savoir si la lune Europa est luminescente
Nanoleaf lance Essentials, sa nouvelle gamme d'ampoules connectées
4G : 96% du territoire couvert par au moins un opérateur, le succès du New Deal Mobile
Xiaomi, OnePlus, Huawei : les smartphones à prix cassés pour le Single Day
L'iPhone 13 Pro pourrait avoir un écran LTPO pour du 120Hz et une meilleure autonomie
Microsoft ne compte pas révéler les chiffres des ventes de ses Xbox Series X | S
L'administration Trump a-t-elle oublié de bannir TikTok aux États-Unis ?
Haut de page