Les autorités s’inquiètent des piratages visant les avions

12 octobre 2015 à 17h08
0
L'agence européenne chargée de la sécurité à bord des avions s'inquiète des possibilités de pirater les systèmes informatiques embarqués. L'autorité a fait appel à un hacker, qui est parvenu à pénétrer plusieurs systèmes de communication.

L'Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) insiste sur le manque de sécurité sur certains équipements embarqués dans les avions. Selon son directeur, Patrick Ky, des hackers pourraient facilement prendre le contrôle de plusieurs systèmes, en particulier lorsque les engins se trouvent encore au sol.

Le responsable appuie ses craintes par une expérience menée avec un hacker. Ce dernier serait parvenu à pénétrer en quelques minutes un réseau baptisé Acars (Aircraft Communication Addressing and Reporting System). Ce dernier sert aux compagnies aériennes à s'envoyer des messages automatiques entre les avions et le sol. Ces données communiquent des informations sur l'état de l'avion et ses éventuelles avaries sur ses installations critiques.

Le risque en termes de sécurité est avéré, selon les dires du responsable. Il convient toutefois de préciser que le système en cause n'est pas connecté avec les dispositifs contrôlant les avions. Il n'est donc pas question de prendre la main à distance sur un engin volant.

0258000007524949-photo-avion1.jpg

Suite à ces révélations, l'AESA s'inquiète de la multiplication des systèmes de communication entre les avions mais également les satellites ou les installations présentes au sol. Cet accroissement pourrait tout aussi ajouter de nouveaux risques de piratages. C'est pourquoi l'organisme milite pour que les autorités américaines et européennes se rapprochent autour d'un projet commun d'analyse de données du trafic aérien.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top