G9 : le compact pro que les photographes attendaient

Par
Le 20 août 2007
 0
Lorsque l'on veut voyager léger, quoi de mieux qu'un compact ? Même les photographes les mieux équipés en reflex et en objectifs ne peuvent manquer de trouver juste cette proposition. Seulement voilà, rares sont les compacts à même de remplacer un reflex.

00fa000000568787-photo-canon-powershot-g9.jpg
00fa000000568788-photo-canon-powershot-g9.jpg

00fa000000568789-photo-canon-powershot-g9.jpg
00fa000000568790-photo-canon-powershot-g9.jpg

106,4 x 71,9 x 42,5 mm pour 320 grammes


Les compacts pro - c'est-à-dire bien construits, dotés des principaux réglages avancés et dont la fiche technique ne cède pas aux sirènes du marketing -, se comptent en effet sur les doigts d'une main (Ricoh GR Digital, Nikon P5000 et... ?) . Ces appareils sont même trop souvent synonymes de déception, comme le PowerShot G7 de Canon qui avait fait l'impasse sur l'enregistrement en Raw (c'est-à-dire la possibilité d'enregistrer des fichiers bruts et riches en informations, parfaits pour la retouche) provoquant ainsi la colère des photographes.

Le PowerShot G9 qui lui succède ne renouvelle donc pas l'erreur. Cet appareil enregistre en Raw, en Raw + JPeg ou seulement en JPeg pour les prises de vue « de tous les jours ». Equipé des modes manuel et priorité, indispensable pour gérer soi-même l'exposition, le G9 intègre également toutes les fonctions attendues telles que Bracketing d'exposition, mise au point manuelle, réglage de la sensibilité (via une touche dédiée), modes personnalisables... et d'autres fonctions moins habituelles telles qu'un filtre gris neutre et un bracketing de mise au point. L'ergonomie a encore été affinée par rapport au précédent modèle, avec une poignée plus large, une zone d'appui pour le pouce plus marquée, un revêtement texturé et l'intégration d'une bague d'objectif aluminium. Cet appareil bénéficie enfin d'un système de stabilisation optique à même de réduire l'importance des vibrations infligées par le photographe à l'appareil, et de diminuer ainsi les flous de bougé.

Voici ses principales spécifications :
  • Capteur : CCD 1/1,7" de 12,1 millions de pixels
  • Zoom : 6 x équivalent à un 35 - 210 mm f/2,8-f/4,8
  • Écran : LCD de 3" de 230 000 pixels
  • Mise au point minimale : jusqu'à 1 cm
  • Sensibilité : de 80 à 1 600 Iso
  • Vitesse d'obturation : de 15 à 1/2 500 secondes
  • Support d'enregistrement : cartes SD / SDHC / MMC / MMCplus / HC MMCplus
  • Alimentation : batterie Ion Lithium
  • Vidéo : Avi Motion Jpeg avec son en 1 024 x 768 à 15 i/s, 640 x 480 et 320 x 240 à 30 ou 15 i/s et 160 x 120 à 15 i/s
Le PowerShot sera proposé à 579 euros, soit un tarif équivalent à celui d'un reflex de catégorie débutant, cette proximité de prix n'étant pour simplifier le choix ! On note pour finir que les performances du PowerShot G9 peuvent être accrues au moyen de nombreux accessoires parmi lesquels le transmetteur Canon Speedlite ST-E2 pour multiflash sans fil, des convertisseurs, des flashs externes (220 EX, 430 EX et 580 EX II) et enfin un caisson étanche jusqu'à 40 mètres.
Modifié le 18/09/2018 à 15h10
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top