Absence de Raw sur le G7 : Canon s'explique

0
En septembre dernier, Canon a dévoilé le G7, le plus récent modèle issu de la « mythique » série G destinée aux photographes experts et pro (voir cette brève). Bien que restant avancé pour un appareil de type compact, avec un zoom 6 x, un capteur de 10 millions de pixels et ses nombreux réglages externes, le G7 a véritablement déçu les amateurs de cette série. Il lui a été reproché d'avoir cédé aux facilités du grand public en se dotant d'un capteur d'une résolution aussi élevée et d'avoir oublié tout ce qui faisait l'esprit de la série G : l'écran orientable, l'objectif grand-angle et surtout l'enregistrement en Raw, si précieux pour enregistrer des images brutes et riches en détails se prêtant ensuite au mieux au travail de retouche.

Canon, par l'intermédiaire de Chuck Westfall son directeur des relations avec les médias et les clients, vient enfin de s'exprimer sur le sujet dans un entretien accordé à CNET.com. De nombreuses voix s'étaient élevées contre l'absence d'enregistrement Raw, laissant entendre que Canon avait ainsi essayé de préserver ses reflex numériques entrée de gamme d'une concurrence trop directe. Proposé à 549 euros, soit environ 100 euros de moins que l'Eos 350D, le G7 (s'il avait conservé les caractéristiques avancées de ses prédécesseurs) aurait effectivement constitué une alternative sérieuse à ce modèle et au 400D qui vient de lui succéder, diminuant donc potentiellement le nombre d'utilisateurs équipés en optiques Canon et donc ainsi plus ou moins durablement liés à la marque. A ces nombreuses voix, Chuck Westfall répond que « si le G7 avait permis l'enregistrement Raw, le résultat aurait été qu'il n'y aurait eu aucune amélioration de la qualité d'image comparativement à un Jpeg de qualité fine ». A taille équivalente de capteur, le G7 accueille en effet 10 millions de pixels contre 7 millions pour le G6, ce qui se traduit par des pixels plus petits et donc moins réceptifs aux signaux lumineux, ce qui complique le filtrage du bruit numérique et ne permet pas d'obtenir des images véritablement "propres" en sortie.

00FA000000363720-photo-canon-powershot-g7.jpg
00FA000000363721-photo-canon-powershot-g7.jpg

Le PowerShot G7


Cette intervention ne répond pas à toutes les questions, loin de là. Reste à connaître le pourquoi du capteur de 10 millions de pixels (Canon aurait-il cédé aux sirènes du marketing ?) et à savoir si Canon a entendu ces remarques au point de rectifier le tir avec le G8 à venir.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page