Changhong : un téléviseur Ultra HD de 55 pouces à 1500 euros en France

26 novembre 2013 à 12h17
0
Changhong, un fabricant de téléviseurs très populaire en Chine, part à l'assaut de l'Europe et de la France. Il lance tout particulièrement un téléviseur Ultra HD de 55 pouces à 1500 euros.

Le fabricant chinois Changhong s'est distingué à l'IFA 2013, au mois de septembre dernier, en exposant des produits à la pointe tels qu'un téléviseur OLED, un téléviseur LCD incurvé ou encore des téléviseurs Ultra HD. Entre temps il s'est doté d'une attachée de presse en France, qui vient d'annoncer que ces derniers seraient bientôt distribués dans l'hexagone.

0000019006866116-photo-changhong-uhd-55b6000-is.jpg

Le téléviseur UHD 55B6000 IS sera effectivement vendu dès le mois de décembre par Electro Dépôt ainsi que par Pixmania. Son prix public est d'« un peu moins de 1500 euros », autrement dit de 1499 euros.

Les téléviseurs Changhong équiperaient deux foyers chinois sur trois. On peut penser que le fabricant repose sur le même modèle économique que Seiki ou TCL : produire en très grand volume et s'en tenir au minimum syndical pour réduire les coûts. Un document interne accessible sur le site du fabricant révèle ainsi que le 55B6000 est moins lumineux d'un tiers que d'autres téléviseurs à rétro-éclairage à LED du fabricant.

Il affiche quoi qu'il en soit 3840 x 2160 pixels avec un taux de rafraichissement de 100 Hz, qui lui permet de prendre en charge la 3D passive. Doté d'une connectivité réseau et Wi-Fi, il peut accéder à l'Opera App Store et à un serveur DLNA, sur lequel il peut lire des fichiers MKV. Il dispose enfin d'entrées HDMI 1.4, mais pas d'entrées HDMI 2.0.



Pour aller plus loin

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page