Debian 7.0 Wheezy : élan de modernisation pour cette distribution Linux

06 mai 2013 à 13h37
0
La distribution GNU/Linux Debian 7.0 — surnommée « Wheezy », du nom du manchot de Toy Story — a été achevée et publiée hier.

La branche « Wheezy » de Debian est finalement devenue la branche stable dimanche 5 mai, un peu plus de deux ans après Debian 6.0 Squeeze. En raison de son approche conservatrice, Debian ne suit pas un calendrier prédéfini, les nouvelles versions ne sortent que lorsqu'on estime qu'elles sont prêtes.

En l'occurrence Debian 7.0 fait un bond en matière de modernisation, tant sur le plan de la prise en charge matérielle que de fonctionnalités logicielles. 70 % des paquets existants ont ainsi été mis à jour, et de nombreux nouveaux paquets ont fait leur apparition.

000000F001519382-photo-logo-debian.jpg

Noyau Linux 3.2 et prise en charge matérielle

Debian se présente toujours comme « le système d'exploitation universel », convenant aussi bien à un mini ordinateur portable qu'à une grappe de serveurs. Dans cette optique, Wheezy passe notamment de la vieillissante branche 2.6 du noyau Linux à la branche 3, qui apporte de nombreuses améliorations dans le domaine de la mobilité. En outre, Debian 7.0 inaugure une dixième microarchitecture, spécifique aux processeurs ARMv7 récents, dont les unités de calcul en virgule flottante (FPU) n'étaient jusqu'à présent pas utilisées.

Debian 7.0 inaugure d'ailleurs la prise en charge multiarchitecture, qui permet principalement d'installer des programmes 32 bits et leurs dépendances sur une installation 64 bits. Notons également la prise en charge de l'UEFI, à défaut du Secure Boot, qui permet de profiter pleinement d'ordinateurs récents. La nouvelle version s'ouvre enfin à systemd, un système d'initialisation plus moderne que sysvinit.

Mises à jour logicielles

Sur le plan logiciel, notons l'apparition de nombreux paquets liés au multimédia sur les dépôts officiels. Plus conservatrice, la bibliothèque libav qui s'interface avec des logiciels comme VLC ou Mplayer remplace ffmpeg. Des encodeurs pour l'AVC, l'AAC, le MP3 et le XviD sont également disponibles. D'une manière générale, des dépôts tiers ne devraient plus être nécessaires.

De nombreux autres paquets importants ont été mis à jour. Du côté du bureau, X.Org passe en version 7.7, Gnome en 3.4, KDE en 4.8, mais Xfce reste en 4.6. Iceweasel et Icedove (variantes de Firefox et Thunderbird) passent en version 10, Gimp en version 2.8 et LibreOffice (variante d'OpenOffice.org) en version 3.5.4.

Si Debian est réservée à des utilisateurs initiés, de nombreuses distributions reposent dessus, à commencer par Ubuntu. De nombreux utilisateurs bénéficieront donc de ces apports lors de prochaines mises à jour. En attendant, les utilisateurs de Debian peuvent mettre à jour leur installation ou récupérer le nouvel installateur sur le site officiel de la distribution. Le détail des nouveautés est quant à lui disponible à cette adresse.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top