Sendo abandonne SmartPhone2002 et opte pour Nokia Series 60 et Symbian

Par
Le 07 novembre 2002
 0

Sendo, le constructeur du Z100, abandonne SmartPhone2002 et choisit Nokia pour équiper ses médiaphones de la suite logicielle Series 60/ Symbian

Le monde de l'OS mobile est le nouveau champ de bataille des éditeurs de logiciels. Le constructeur britannique de téléphones mobiles Sendo annonce avoir signé avec Nokia pour équiper ses médiaphones de la suite logicielle Series 60. Contrairement à Samsung qui développe parallèlement des téléphones sous Symbian, SmartPhone 2002 ou PalmOS, Sendo a également annoncé arréter sa collaboration avec Microsoft et l'abandon de son smartphone, le Z100, dont la commercialisation était pourtant annoncée pour les prochains mois.

Adoptée par Nokia, Siemsens, Samsung ou encore Panasonic pour des téléphones milieu de gamme et haut de gamme, Series 60 est basé sur le système d'exploitation Symbian et propose des logiciels de communication, d'organisation ou de divertissement et un format d'écran standardisé. Contrairement au système Microsoft, Series 60 intègre par défaut la technologie Java par exemple.

"Au début de l'automne, nous avons revu notre stratégie en matière de téléphone mobile intelligente. Notre mission consistant à fournir à nos clients des terminaux avec des capacités enrichies ne change pas ; mais nous avons constaté que Series 60 respectait aussi bien notre mission que notre stratégie. Nous avons donc décidé de contacter Nokia" indique Hugh Brogan, Directeur Général de Sendo Plc.

La branche "Nokia Mobile Software" compte donc un 5e constructeur client de sa suite logicielle, certes moins imposant que Nokia, Samsung ou Siemens, mais emblématique car client historique et pionnier de SmartPhone2002.

Cette décision que l'on pourrait qualifier de "coup de théatre" démontre en tout cas la volonté de Nokia de s'imposer sur un marché, également convoité par Microsoft -qui a dévoilé récemment le SPV avec Orange- et dont les volumes se chiffreront très vite en centaines de millions d'unités, loin du marché de niche que constituent les ordinateurs de poche.
Modifié le 20/09/2018 à 15h39

Les dernières actualités

scroll top