Intel dévoile Eduwise, son PC à 400 dollars

04 mai 2006 à 18h10
0
Comme convenu, Intel vient de de dévoiler et de faire la démonstration d'Eduwise, son projet de PC portable à 400 dollars à destination des pays émergents. C'est Paul Otellini, PDG de la firme, qui s'en est chargé lors du Congrès mondial des technologies de l'information qui se déroule cette semaine à Austin, Texas. Cette démarche s'inscrit dans un plan de développement d'Intel qui prévoit l'investissement d'un milliard de dollars sur cinq ans dans les pays en voie de développement, « World Ahead ».

Eduwise, mieux que le PC à 100 dollars ?

Pour Paul Otellini, qui s'était gaussé du projet de PC portable à 100 dollars du MIT (voir l'actu Le PC portable à 100$ ? Intel n'y croit pas !), Eduwise se veut la réponse aux problèmes liés à la fracture numérique dans les pays émergents. Contrairement au MIT, dont l'objectif était de réduire le plus possible les coûts de développement, Intel propose une machine relativement onéreuse : 400 dollars, un prix qui n'est pas si loin de l'entrée de gamme grand public en matière de PC portable. Intel argue d'un choix stratégique : équiper la machine de tous les équipements nécessaires et ainsi faire entrée de plain pied les pays en voie de développement dans l'ère des nouvelles technologies et d'Internet. « Personne ne veut entrer dans le monde numérique avec les technologies d'hier », a expliqué Otellini.

00FA000000300256-photo-intel-eduwise.jpg
00FA000000300257-photo-intel-eduwise.jpg


Eduwise est équipé de connectiques Wifi et Wimax (cette dernière technologie étant soutenue par Intel), d'un processeur économique et chauffant peu, d'un écran 7 pouces et de mémoire flash, pour augmenter l'autonomie. Conçu par Intel mais fabriqué par des tiers, il devrait être équipé de logiciels dédiés à l'enseignement et être dans un premier temps distribué à quelque 300 000 professeurs mexicains fin 2006 ou début 2007. Côté systèmes d'exploitation, Intel annonce Windows ou Linux, sans plus de précision. La présence de Steve BALLMER, CEO de Microsoft, et son allocution dans laquelle il fait preuve d'un soutien sans faille au projet laisse penser que Microsoft, évincé du projet du MIT au profit de Linux, aimerait bien placer Windows sur les PC Eduwise. On ne sait pas encore précisément si le prix annoncé de 400 dollars comprend une licence Windows, mais l'on sait en revanche que le grand public peut aujourd'hui se procurer des PC portables d'entrée de gamme à moins de 500 euros.

Intel, philantrope ?

Par ailleurs, Intel a récemment annoncé son intention d'investir jusqu'à un milliard de dollars sur cinq ans pour le développement d'Internet et des nouvelles technologies dans les pays en voie de développement. Selon le fondeur, cet argent devrait notamment permettre de former dix millions d'enseignants aux nouvelles technologies. Une partie de la somme devrait également être consacrée à Eduwise. Le programme World Ahead présente le double avantage d'aider à la réduction de la fracture numérique entre les pays en voie de développement et les pays industrialisés tout en permettant à Intel d'y prendre pied de façon pérenne, en fournissant par exemple les équipements nécessaires à l'établissement des infrastructures réseau.

Rappelons qu'Intel et AMD entreprennent également de développer des PC de bureau à bas prix pour ces pays, le « Community PC / Jaggruti » chez Intel (voir cette brève) ou le Personal Internet Communicator (PIC) depuis 2004 chez AMD (voir cette brève).
Modifié le 18/09/2018 à 15h03
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

SmartSMS, pour protéger par mot de passe les SMS reçus sur un PDAPhone
Un problème matériel détecté sur les premiers PND TomTom GO 910 commercialisés
Pantech prépare le PC-8200N, un nouveau Smartphone sous Windows Mobile
Le marché français des e-communications pèse 10,4 milliards d'euros
AOL pourrait abandonner l'accès internet en France et en Allemagne
Les médias vierges LightScribe améliorés en mai
E3 :  Reservoir Dogs  arrive sur consoles et PC
Plus de libre pour l'administration française ?
ATI et Nokia main dans la main
Microsoft intéressé par Yahoo! ?
Haut de page