Le fondateur de la communauté BitTorrent OiNK blanchi

20 janvier 2010 à 13h17
0
00A0000002765318-photo-logo-oink.jpg
Accusé d'avoir escroqué l'industrie du disque, Alan Ellis, fondateur et administrateur de la communauté privée OiNK, a été blanchi vendredi dernier par la justice britannique. Il était poursuivi par l'IFPI et la BPI, représentants de l'industrie musicale, qui prétendent que les 200 000 membres de la communauté privée se sont échangés 600 000 albums pour un total de 21 millions de téléchargements.

Fondé en 2004, le site internet d'échange de musique avait fermé le 23 octobre 2007, suite à la mise en examen et à une descente au domicile d'Alan Ellis, accusé par les organismes de défense de l'industrie musicale qui s'y étaient fait inviter deux ans plus tôt.

Les plaignants reprochaient à l'administrateur de la communauté BitTorrent d'avoir empoché 300 000 livres de donations des membres « en encourageant et en facilitant une activité criminelle ». Ils accusaient Alan Ellis d'avoir monté sa « magnifique machine à pirater de la musique » dans l'unique but d'en tirer profit.

La défense a quant à elle montré qu'Alan Ellis avait été en contact avec les ayants droit et leurs représentants, notamment l'IFPI qui y fut infiltrée pendant deux ans, et qu'aucun n'avait jamais demandé à ce que le site soit fermé. Ses membres comptaient effectivement des professionnels de la musique. En particulier Trent Reznor, leader de Nine Inch Nails, avait admis peu après la fermeture du site qu'« il était membre, qu'il le fréquentait assez souvent » et qu'il aurait certainement payé si OiNK avait couté quelque chose, mais qu'« il n'existait aucun équivalent légal » à cette époque. Un témoin, professeur à l'université de Londres, avait enfin rappelé que plusieurs études (au Royaume-Uni et en Norvège par exemple) montrent que les pirates achètent plus de musique que la moyenne.

Le tribunal a acquitté Alan Ellis à l'unanimité (12 à 0) et le verdict ne peut faire l'objet d'un appel.

0140000002765320-photo-page-d-accueil-de-oink.jpg
Page d'accueil de OiNK le 18 octobre 2007. Crédit : Wikipédia
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top