Vidock : carte graphique externe pour votre portable

Alexandre Laurent
08 juin 2009 à 10h18
0
De la XG Station d'Asus à la solution XGP promue par AMD aux côtés de sa plateforme Puma, les dispositifs permettant d'associer une carte graphique PCI-Express à un ordinateur portable n'ont pour l'instant jamais vraiment rencontré le succès commercial, pénalisés par des prix généralement élevés, mais cet état de fait n'empêche pas de nouveaux acteurs de tenter de se lancer sur le marché. En témoigne le boîtier Vidock, lancé au Computex, qui permet de relier une carte graphique à son ordinateur portable par l'intermédiaire du port Express Card de ce dernier.

Proposé dans différents gabarits, de façon à convenir à la plus large palette possible de cartes graphiques, ce boitier dispense donc un emplacement PCI-Express 16x conventionnel, afin d'accueillir une carte graphique, AMD ou NVIDIA. Derrière, on aura la possibilité de connecter jusqu'à deux moniteurs, qui seront reconnus sous Windows, en plus de la dalle LCD intégrée au portable.

La solution est-elle digne d'intérêt ? Pour travailler sur trois écrans, oui. Pour jouer, la réponse est moins évidente : certes, on pourra associer une carte dédiée à son ordinateur portable, mais l'on sera limité par la bande passante du port Express Card, qui ne correspond qu'à une ligne PCI-Express. Enfin, reste le problème du prix : environ 300 dollars US, sans carte graphique, qui détournera certainement de ce produit le grand public.

0118000002197514-photo-vidock-carte-graphique-externe.jpg
0118000002197516-photo-vidock-carte-graphique-externe.jpg
Modifié le 18/09/2018 à 15h12
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top