Mini-PC Linux : le Linutop 2 dévoilé

Vincent Ramarques
22 février 2008 à 17h27
0
Après le premier Linutop (voir Linutop : un PC de la taille d'un disque dur externe), les concepteurs français de cette machine miniature enfonce le clou avec un nouveau PC qui tient toujours dans le creux de la main et qui a logiquement été baptisé « Linutop 2 ».

Ce nouvel ordinateur miniature est basé sur un processeur AMD Geode LX800 cadencé à 500 MHz et qui offrirait une puissance équivalente à un Pentium III 800 MHz. Le Linutop est également doté de 512 Mo de mémoire vive (contre 256 Mo pour le premier Linutop). Il embarque directement 1 Go de mémoire Flash en guise de stockage.

00FA000000900010-photo-linutop-2.jpg
00FA000000900008-photo-linutop-2.jpg


Pour la connectique on trouve toujours un port Ethernet 10/100, une sortie VGA et 4 ports USB 2.0. Le Linutop 2 pèse 580 grammes et consomme 8 watts (contre 5 watts pour le premier Linutop sans mémoire Flash embarquée). Toujours livré avec une distribution Linux Xubuntu, ce Linutop est désormais capable de faire fonctionner OpenOffice.

Il sera livré avec un rail pour disque dur au format 2''1/2 (utilisable grâce au port IDE intégré à la machine) à partir du 26 février prochain au prix de 280 euros HT.
Modifié le 18/09/2018 à 15h11
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Soldes Fnac-Darty : un pack tablette tactile Lenovo M10+ encore plus abordable
Après Brad Pitt, Boursorama Banque s'offre... Mike Tyson !
Soldes Amazon et Cdiscount : les meilleures promotions high-tech à saisir ce jeudi
Soldes Fnac - Darty : la superbe TV LG Nanocell 65
COVID-19 : lancement du Travel Pass de IATA, le
Soldes Cdiscount : une batterie externe Samsung 10000 mAh à moins de 10€ 🔥
Après Dunant avec Google, Orange va mettre en service un second câble sous-marin vers les USA
Soldes Cdiscount : 6 bons plans high-tech qui valent le détour !
L'intra sportif et abordable Beats Flex revêt deux nouveaux coloris
Malwarebytes annonce avoir aussi été touchée par les pirates de l'affaire SolarWinds
Haut de page