🔴 Soldes : jusqu'à - 60% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Linutop : un PC de la taille d'un disque dur externe

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000000411975-photo-pc-linutop-miniature.jpg
Depuis quelques années, la course à la miniaturisation a conquis peu à peu le monde de l'informatique grand public. Preuve en est la popularité remportée par les Shuttle, Mac Mini et autres mini-PC... Aujourd'hui, une petite entreprise française cherche à surfer sur la vague du miniature avec son premier produit : le Linutop.

Il s'agit d'un ordinateur de la taille d'un disque dur externe, entièrement silencieux accompagné d'une distribution Linux. Nous nous sommes procuré cet ordinateur « mini-pouce » qui attise la curiosité afin de l'analyser dans le détail.

Présentation

Le Linutop est ordinateur PC très bien miniaturisé puisqu'il ne mesure que 9,3 x 2,7 x 15 cm pour un poids de 280 grammes. Le produit est donc un peu plus petit qu'un routeur de petit gabarit.

Malgré ses petites mensurations, le Linutop accueille tous les composants nécessaire pour être qualifié d'ordinateur de bureau classique ou presque. L'objectif du produit étant de proposer une solution peu coûteuse, bien intégrée et miniaturisée, le fabricant a principalement opté pour des composants pas toujours très véloces, mais qui chauffent peu et qui restent bon marché.

0000009600547823-photo-linutop.jpg
0000009600547824-photo-linutop.jpg


On retrouve ainsi à l'intérieur du Linutop un processeur AMD Geode LX700 (cadencé à 433 MHz pour une consommation de 0,7 watt) appuyé par une mémoire RAM de 256 Mo et 512 Mo de ROM. Une solution graphique 2D est directement dans le processeur, alors que pour le réseau, on trouve un simple contrôleur réseau Ethernet 10/100. Un contrôleur USB est également de la partie et... c'est tout !

0000009600547819-photo-linutop.jpg
0000009600547820-photo-linutop.jpg


0000009600547821-photo-linutop.jpg
0000009600547822-photo-linutop.jpg
Le Linutop désossé


Effectivement, le Linutop se présente sous une forme matérielle particulièrement simple. Ici, point de disque de dur ou de mémoire Flash puisque le système (Linux - ou plus précisément une distribution Xubuntu modifiée, mais nous y reviendrons un peu plus tard) est fourni sur une simple clé USB externe de 1 Go bootable. Pas d'alimentation non plus, le tout passe par un transformateur (9V - 1,5A) externe fourni. Précisons également que la souris, le clavier et le moniteur nécessaires pour utiliser la machine ne sont pas fournis.

Côté connectique, on retrouve 4 ports USB 2.0 en façade, des ports audio entrée/sortie, un port VGA et un port Ethernet.

Avantages et inconvénients de cette conception miniature

Comme vous l'aurez certainement deviné, les avantages du Linutop sont nombreux compte tenu de son petit gabarit et de ses composants. Le Linutop est un ordinateur complètement mobile, que l'on peut transporter avec soi très facilement. Sur un bureau, il sait se faire oublier, étant aphone et petit. Il sera donc perçu comme une solution informatique quasi transparente, ce qui ne sera pas pour déplaire à tous les réfractaires à l'informatique traditionnelle.

0000009600547826-photo-linutop.jpg
0000009600547827-photo-linutop.jpg


Ainsi, à l'utilisation, le Linutop ne chauffe que très peu (il demeure tiède même après des heures de fonctionnement) et reste l'un des PC les moins gourmands du marché en terme de consommation électrique avec seulement... 6 petits watts ! Par ailleurs, les nuisances sonores sont totalement inexistantes avec ce produit qui ne comprend aucun ventilateur, ni disque dur ou alimentation interne.

La présence de quatre ports USB en façade peut, à première vue, paraître bien suffisante, mais il est important de rappeler que sur ces quatre ports, deux ou trois seront forcément utilisés (un pour le système sur clé USB fournie, un autre pour le clavier et un autre pour la souris non fournis - ou simplement un seul pour ces deux derniers éléments, selon le kit clavier/souris employé).

0000009600547829-photo-linutop.jpg
0000009600547830-photo-linutop.jpg


Par ailleurs, du fait que l'ensemble soit très peu puissant, il sera difficile de tirer profit d'applications complexes. Mais les concepteurs du Linutop voient leur produit comme un minitel du XXIe siècle, adapté et optimisé pour le surf sur Internet. C'est d'ailleurs dans cette optique que Linutop est fourni avec un système d'exploitation Linux Xubuntu modifié, qui n'offre malheureusement que très peu de possibilités comme nous allons le voir dans la partie suivante.

0000009600547831-photo-linutop.jpg
0000009600547832-photo-linutop.jpg

Logiciels et système d'exploitation

00FA000000532994-photo-linutop.jpg
Au premier lancement du Linutop et de son système d'exploitation, la première chose qui choque est certainement... le temps de boot ! Effectivement, le système doit se charger en mémoire et décompresser certains composants, par conséquent le système met près de 3 minutes à démarrer avant d'être utilisable.

La clé USB fournie est partitionnée en deux parties : l'une accueille le système, la seconde permet notamment de stocker des documents avec 300 Mo d'espace libre. Malheureusement, pour des raisons de sécurité, il est impossible d'ajouter / d'installer des applications de façon simple (à moins de bidouiller dans le système en ligne de commande, et encore...). Seuls les documents utilisateurs, téléchargements et autres favoris Internet seront donc conservés sur la clé.

Par défaut, la clé comporte, tout de même, quelques logiciels permettant d'utiliser le Linutop pour diverses tâches. On peut ainsi citer l'incontournable Firefox (en version 2.0.0.1) qui se charge / s'ouvre automatiquement au démarrage du système et qui permet de naviguer sur Internet. Pour se faire, il suffit de relier le Linutop à un routeur ou à une box ADSL connectée à Internet. Aucune configuration sur le Linutop n'est nécessaire, tout doit être reconnu automatiquement à partir du moment où vous disposez d'une connexion Internet fonctionnelle. Toujours au niveau des applications Internet, citons aussi la présence de la messagerie instantanée multiréseaux Gaim (à présent baptisée Pigdin).

015E000000532975-photo-linutop.jpg
Le Linutop est fourni avec Firefox 2.0.0.4


Dans les applications diverses, on note : une calculatrice, un calendrier, un traitement de texte allégé (Abiword), GQView (lecteur d'images), un visionneur de document (compatible PDF) et gxine (pour la lecture de fichier multimédia). Bref, aucune réelle fioriture.

La (douloureuse) mise en pratique

En pratique, l'utilisation du Linutop n'est malheureusement pas... au top ! En effet, le petit ordinateur se limite à quelques tâches, et l'on est loin de disposer d'une solution idéale, même pour surfer sur Internet.

015E000000547837-photo-linutop.jpg


Certes les pages s'affichent correctement, mais c'est très souvent lent et saccadé. Le changement d'un onglet à un autre prend parfois plusieurs secondes. L'affichage d'animation Flash monopolise grandement le système et nuit à sa réactivité jusqu'à rendre le surf sur le Web infernal. Il vaut mieux éviter les sites entièrement Flash qui bloquent totalement le système : il faudra alors redémarrer le Linutop ou essayer de fermer la fenêtre Firefox pour réanimer l'ensemble... Comptez alors plusieurs minutes d'attente et d'essais désespérés.

000000C800532995-photo-linutop.jpg
000000C800532990-photo-linutop.jpg
Les saccades du Linutop...


La lecture des vidéos Flash (sur YouTube par exemple) est bien trop saccadée pour pouvoir offrir un visionnage normal. Mais les problèmes de lenteur ne s'arrêtent malheureusement pas au Web. L'ouverture de plusieurs applications, les changements ou les déplacements de fenêtre s'avèrent tout aussi difficiles... La faute à une solution graphique intégrée trop faiblarde ou à des pilotes pas encore au point ? Difficile de répondre, toujours est-il que le résultat n'est pas vraiment satisfaisant pour une utilisation grand public.

00FA000000411974-photo-pc-linutop-miniature.jpg
Au niveau de la lecture multimédia, les fichiers MP3 ne posent pas de problèmes, que ce soit en lecture locale ou en streaming via un service comme Last.fm ou Radioblogclub. On peut écouter des morceaux tout en surfant sans que cela ne se ressente sur la vitesse du système, ce qui semble confirmer que les problèmes de saccades viennent de la partie graphique et non d'une insuffisance au niveau du processeur.

On regrettera aussi l'absence de bouton d'allumage et d'extinction. De ce fait, il faudra soit arrêter le système en passant par Linux, puis débrancher manuellement le transformateur de la machine (l'extinction n'est pas automatique), soit laisser allumer la machine en permanence.

Par ailleurs, on s'étonnera du fait de devoir lancer manuellement en ligne de commande un Fsck (File Check) en cas de redémarrage intempestif... Voilà quelque chose de bien compliqué pour une machine de type « Minitel du XXIe siècle » qui se destine au grand public... De même qu'il est impossible d'ajouter des logiciels à la bête, à moins de passer par des manipulations compliquées en ligne de commande...Depuis quelques semaines, Linutop propose une mise à jour de son système afin de corriger certains problèmes qui avaient relevé dans les pages précédentes de notre article. Une mise à niveau estampillée 1.2 que nous avons pu tester.

A travers cette version, le Linutop dispose notamment de nouveaux pilotes graphiques qui sont censés améliorer les performances de l'affichage. Après test, il s'avère effectivement que les fenêtres se déplacent plus rapidement et que le système répond un peu mieux. On est atteint toutefois pas une fluidité exemplaire... dommage ! On regrettera également le fait que l'affichage de vidéo en Flash, comme sur Youtube, soit toujours saccadé et donc difficile à regarder. En outre, le Linutop en 1.2 voit son temps de boot se réduire de quelques précieuses secondes. En bref, il s'agit d'une mise à jour bienvenue, mais qui n'a rien bien de révolutionnaire, saluons toutefois l'effort fait au niveau du suivi et du développement du produit !

Parallèlement à ces optimisations, on soulignera aussi le fait que cette version 1.2 permet au Linutop d'étendre ses fonctionnalités. Ainsi, il sera désormais possible de brancher une clé USB TNT (voir la liste des modules compatibles ci-dessous) pour pouvoir regarder la télévision directement depuis l'ordinateur miniature.

0000009600803180-photo-linutop-tnt.jpg
0000009600803182-photo-linutop-tnt.jpg
TNT sous Linutop


L'affichage se fait via VLC et il faudra la ligne de commande suivante pour en profiter : « scandvbt ». Une fois le scan des fréquences effectuées, il sera possible pour l'utilisateur d'enregistrer les différentes chaînes et fréquences associées dans une liste de lecture (playlist). L'initiative est sympathique et la qualité de réception au rendez-vous, mais on regrettera une fois de plus que le concept ne soit pas plus poussé, ainsi il ne sera pas possible d'enregistrer de la vidéo grâce à cette solution. Dommage !

015E000000803186-photo-linutop-montage-lcd.jpg


A titre d'information, les clés USB TNT prises en charge par le Linutop 1.2 en standard sont listées sur cette page. Pour finir, précisons que le Linutop peut désormais se fixer à l'arrière d'un écran LCD (pour gagner encore un peu plus de place) grâce à un petit support plastique tout de même vendu la bagatelle de 28 euros.

Conclusion

000000B400547835-photo-linutop.jpg
Sur le papier, le Linutop semblait être une solution alléchante. On allait enfin pouvoir profiter d'une solution compacte, silencieuse et simple à utiliser pour accéder à Internet. Malheureusement, en pratique, on est loin de la solution parfaite, la faute certainement à un pilote d'affichage bancal et à un léger manque de puissance. La mise à jour 1.2 permet certes d'améliorer la situation, mais il ne faut pas s'attendre non plus à des miracles. A défaut de résoudre définitivement ces problèmes de performances, cette mise à niveau permet d'étendre les capacités multimédias du Linutop grâce à la possibilité d'utiliser une clé USB TNT pour regarder la télévision, mais ne pas l'enregistrer malheureusement.

Le prix ne rattrape pas ces lacunes puisqu'il faut toujours compter 334 euros pour acquérir la petite chose. En clair, pour un particulier, c'est cher et ce n'est pas réellement ce qu'il y a de mieux pour surfer sur Internet. Par contre, le Linutop peut se révéler une solution intéressante pour certaines entreprises qui cherchent un ordinateur peu véloce et économique sur le plan énergétique afin d'effectuer des tâches simples ou bien spécifiques (simple affichage, moniteur de contrôle...).

Reste maintenant à espérer que la petite firme française va continuer de peaufiner son produit, notamment au niveau logiciel pour nous proposer une solution grand public bien plus convaincante très prochainement. On ne peut que les encourager dans ce sens, car leur solution a un réel potentiel.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Une nouvelle édition du Motorola RAZR disponible avec un bootloader débloqué
Logitech G600 : une souris pensée MMO à 20 boutons
Le Nexus 5 de LG en fuite sur le Web ?
LG et Google, partenaires sur le Nexus 5 et sur une Google TV OLED ?
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page