Jabra Cruiser2 : un kit mains-libres Bluetooth au centre de l'audio de votre auto

Par
Le 27 octobre 2010
 0
Jabra, présenté comme le numéro un sur le marché des solutions mains-libres pour automobile, a récemment renouvelé son produit phare. Le « Cruiser2 » succède ainsi au Cruiser premier du nom, dont il reprend l'ensemble des fonctionnalités, en lui apportant principalement une esthétique modernisée en plus de quelques améliorations mineures.

0140000003676852-photo-jabra-cruiser2-de-trois-quart.jpg

Le « Jabra Cruiser2 » est lui aussi destiné à être accroché en un tour de main au pare-soleil, qu'il immobilise d'ailleurs en position repliée.

Il abrite à son tour deux microphones, l'un orienté vers l'utilisateur, l'autre destiné à distinguer, et donc à annuler, le bruit de fond. La synthèse vocale permet au dispositif de prononcer le nom de l'appelant, après récupération préalable du répertoire. Elle comble en outre l'absence d'écran de contrôle, en donnant des indications concernant la configuration ou l'état du dispositif.

Véritable plaque-tournante de l'audio du véhicule

La seconde génération de ce kit mains-libres bénéficie désormais du profil Bluetooth stéréo (A2DP). Combiné au transmetteur FM et à la fonction Multiuse qu'offraient déjà son aîné, cet apport permet d'en faire une véritable passerelle multi-usages.

On peut par exemple y connecter simultanément un téléphone mobile et un baladeur multimédia, utiliser les haut-parleurs du véhicule pour les appels du premier et la musique du dernier, et le microphone et les touches du kit mains-libres pour les appels.

Le « Cruiser2 » bénéficie enfin d'une autonomie rehaussée, portée à 14 heures en communication (contre 10) et à 20 jours en veille (contre 13).

00f0000003676854-photo-jabra-cruiser2-de-dessus.jpg
00f0000003676856-photo-jabra-cruiser2-de-dessous.jpg

Une restitution de qualité, contrairement à la fabrication

Après une première prise en main, notons qu'il souffre en revanche d'une qualité de fabrication perfectible qui n'inspire pas confiance. Il se contente tout particulièrement d'un plastique de basse qualité, tandis que l'accroche métallique risque de marquer d'une empreinte le pare-soleil. La restitution de la conversation est en revanche une réussite, dans un sens comme dans l'autre, et son utilisation est à la portée du premier venu. Il remplit donc sa fonction principale avec brio.

Le « Jabra Cruiser2 » est disponible dès à présent en France au prix public de 90 euros.

0140000003676858-photo-jabra-cruiser2.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top