Baromètre ANFR : Free Mobile fonce en 4G et améliore son réseau, sans bouger sur la 5G

06 mars 2020 à 12h12
0
antenne-4G-Marseille-orange.jpg
Une antenne 4G, ici à Marseille (© Alexandre Boero pour Clubic)

L'ANFR a dévoilé, jeudi, les chiffres mensuels de son observatoire des déploiements mobiles 4G et 5G. Free Mobile fut le plus actif, en février, en termes d'équipements.

L'Agence nationale des fréquences (ANFR) a publié, jeudi 5 mars, ses résultats pour le mois de février 2020. Les données transmises par l'établissement public français nous permettent d'en savoir plus sur l'activité et le rythme de déploiement des réseaux mobiles par les opérateurs de télécommunications sur le territoire. Free Mobile continue de fondre sur Bouygues Telecom sur le terrain de la 4G, en étant l'opérateur le plus prolifique le mois dernier, tandis que les expérimentations 5G progressent encore doucement.


Free Mobile continue de rattraper son retard en 4G

Au 1er mars 2020, l'ANFR annonce avoir autorisé 51 219 sites 4G en France. Selon l'agence, 45 315 sont en service en sachant, comme nous avons l'occasion de vous l'expliquer tous les mois sur Clubic, que certains sites sont équipés de plusieurs antennes. Au mois de mars, le nombre de demandes d'autorisations de sites 4G a augmenté de 0,8 %, idem pour les sites 4G autorisés. Sur la bande 700 MHz, les autorisations accordées ont progressé de 6,2 %.

Avec 264 nouveaux sites 4G, Orange conforte son leadership en la matière, puisque l'opérateur historique totalise désormais 21 480 sites de quatrième génération. Derrière, on retrouve SFR, avec 158 sites supplémentaires (18 724 sites), et Bouygues Telecom, peu actif et suivant avec 119 nouveaux sites (18 105 sites).

Fait notable, Free Mobile est l'opérateur qui fut le plus actif, avec l'installation avérée de 335 sites 4G en en février. La filiale d'Iliad continue de rattraper son retard sur Bouygues Telecom.


5G : tout le monde déploie des supports expérimentaux, sauf Free

Concernant la 5G à présent, au mois de février, 12 nouvelles stations expérimentales ont été autorisées par l'ANFR dans la bande cœur de la technologie (3,5 GHz), qui a connu une nouvelle avancée le mois dernier avec la révélation, par l'ARCEP, du nom des opérateurs ayant officiellement déposé leur candidature sur les fréquences 3,4 - 3,8 GHz.

On dénombre désormais 459 supports 5G expérimentaux installés en France, au 1er mars, pour un total de 476 antennes de cinquième génération. Les opérateurs Orange (344, +6), Bouygues Telecom (65, +3) et SFR (41, +3) ont tous progressé. Free Mobile reste, de son côté, bloqué à 9 supports.

baromètre-anfr-5g-mars-2020.jpg
© ANFR

Source : ANFR
Modifié le 06/03/2020 à 13h02
4
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Allongé et endormi
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
scroll top