La Suisse modère le déploiement de la 5G suite à une opposition politique

17 février 2020 à 17h48
12
5G Suisse

Alors que la Suisse faisait figure de leader européen sur le déploiement de la 5G, les opérateurs vont être contraints de freiner le développement du réseau mobile dernière génération.

Mis sous pression, le gouvernement suisse a décidé de modérer l'installation et l'activation d'équipements 5G sur son territoire. Cela fait des mois que des associations et courants politiques luttent pour empêcher le déploiement massif du réseau en Suisse sans mieux connaître les potentiels risques pour la santé.


La peur des effets nocifs des ondes

Courant 2019, des habitants de Genève commencent à se plaindre d'effets secondaires suite à la pose d'antennes 5G. C'est à partir de ce moment que la contestation démarre vraiment. Dans des propos rapportés par Le Monde, Bertrand Buchs, médecin et député du Parti démocrate chrétien (PDC), dénonce la rapidité avec laquelle les opérateurs ont obtenu les autorisations de déploiement, « sans aucune concertation sur les risques sanitaires, environnementaux et sécuritaires ».

Car il n'y a pas que la question de la santé qui interroge. L'opérateur Sunrise a misé sur des équipements Huawei pour constituer son infrastructure réseau. Le flou qui règne autour du fournisseur chinois (que les États-Unis accusent de laisser des backdoors dans son matériel à des fins d'espionnage) inquiète également. Pour Buchs, la Suisse s'est précipitée sans aucune raison valable.


Un déploiement éclair non justifié ?

Début 2019, l'Etat suisse lançait les enchères de fréquences auprès des opérateurs (une étape qui aurait dû avoir lieu à l'automne 2019 en France mais qui a été repoussée au printemps 2020). Elles ont été attribuées à Swisscom, Sunrise et Salt pour la somme de 357 millions d'euros - les enchères démarreront à 2,17 milliards d'euros en France, au grand dam des opérateurs.

En avril 2019, Swisscom, Sunrise et Salt ont ainsi pu commencer le déploiement du réseau 5G, qui s'annonçait alors très rapide avec un objectif de couverture de 90 % du territoire d'ici la fin d'année pour le seul Swisscom. Les offres commerciales grand public ont suivi chez Swisscom et Sunrise (à des prix capables de provoquer un infarctus chez un consommateur français). Voilà que tout ceci est désormais remis en cause.

Source : Le Monde
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
11
kroman
Je vois bien l’arnaque qui se profile : déploiement exorbitant pour justifier un coût de forfait élevé. Puis cannibalisation du débit de la 4G, comme ça a été fait pour la 3G qui est devenue inutilisable.<br /> Ça forcera les utilisateurs à laisser tomber leurs forfaits 4G 30 Go à 5€/mois…
toug19
Tout comme ce qui a été fait avant avec la 2G. La dernières version (2.75G alias EDGE) offrait des débit qui permettait de naviguer sur internet, c’était lent, mais en attendant quelques seconde l’affichage des pages on pouvait s’en contenter à l’occasion. Quelques temps après la sortie de la 3G et encore maintenant, on ne peut rien faire en 2G. Alors que la plupart des applications mobiles permettrait de fonctionner avec un faible débit. (Consultations des compte bancaires, horaires bus…)
Goodbye
Ouai enfin, dans la pratique les abonnements téléphoniques n’ont fait que baisser depuis 20 ans, et drastiquement.
bmustang
de l’arnaque cette 5G en plus des problèmes sanitaires. Il faut se dresser contre elle tant que les garanties sanitaires restent insuffisantes.
kroman
C’est pour ça qu’ils ont besoin d’un tour de passe passe pour les remonter! Aux US ils sont 10x plus chers. C’est sûrement ce qu’ils visent
Goodbye
Je pense que le prix va encore baisser perso, on verra bien
Bibifokencalecon
Outre les inquiétudes sanitaires, climatiques ou écologiques d’une partie de la population suisse, c’est surtout l’intérêt de la 5G qui est décriée (et son coût d’infrastructure). Pour couvrir réellement toute la Suisse (ou du moins 99% des zones habitables), cela demanderait un déploiement d’antennes conséquentes, tout cela pour un avantage de « qualité et débit » que pas grand monde ne demande réellement, même au sein des entreprises…<br /> Il n’y a pas de mal à l’évolution technologique. Encore faut-il qu’elle soit réellement utile, pas seulement pour des besoins marketings…<br /> Au besoin, sauter une génération ne fera pas tant de mal que cela. Par exemple, il est encore courant ici (au Canada) dans les régions éloignés de n’avoir que de la 3G (et encore, il n’y a simplement pas de réseau cellulaire dans les régions les moins peuplés). Seules les grandes aires de population sont couvertes par la 4G.
carinae
ce n’est pas faux … c’est quand même étonnant cette éternelle course a tout … il faut être le 1er dans tout c’est fou ça … 1er puissance économique, financière, 1er sur telle recherche … bref aucun réel intérêt. On a pas encore fini le déploiement de la 4G qu’il faut passer a la 5G et au passage certainement changer d’abonnement et accessoirement de téléphone …
TheLoy
Parfaitement, je me contenterais déjà bien d’un réseau 4G performant. Il y a plein de zones où ça galère (même en Île-de-France avec un téléphone récent). Le déploiement des antennes se fait selon le bon vouloir des opérateurs et des propriétaires des lieux où elles sont implantées, donc ce sera la même chose pour la 5G.<br /> Mais comme tu le fais remarquer il n’y a plus suffisamment de « croissance » à tirer sur la 4G donc la 5G s’impose…
Jl26
Mais au fait la5g pour faire quoi ??<br /> Faire circuler nos voiture de façon completement autonome ?. Ah oui c’est uber qui va se frotter les mains en laissant des milliers de chauffeur de taxi sur le carreau.<br /> Pour ma part, j’aime conduire et me sentir responsable de ma conduite. Ah oui j’oubliais, on préfère faire confiance a la machine plus qu’a l’homme. Si c’est ça, on risque de détruire complètement la societe, deja qu’elle est bien mal en point.<br /> D’ailleurs, et la je ne veux pas donner de leçon, mais quand je lis les propos échangés sur clubic, je pense souvent que des valeurs essentielles, telles le respect de l’autre, l’ouverture d’esprit, la tolerence… Indispensables pour vivre sainement en société semblent se perdre au profit de l’agressivité, l’absence de respect,…<br /> Et en plus je me sens l’ame écolo, c’est a dire pour moi, respectueux de la nature et de l’humain et aussi convaincu que la société de demain au plan energetique sera dominé les énergies renouvelables.<br /> Allez j’anticipe sur certaines réponses, ces écolos c’est du grand n’importe quoi.<br /> Belle journée a chacun.
InfoOndes
Bonjour, madame, mademoiselle, monsieur.<br /> Premièrement ce qu’il faut savoir est que nous n’avons pas vraiment de 5G en Suisse pour l’instant, la 5G est attribuer de 700 MHz à 3,8 GHz ce qui est asse loin des futures ou actuelles fréquences allouer dans le monde.<br /> De plus, la plus part des antennes sois disant 5G sont uniquement une mise à jour des anciennes antennes sans les faisceaux directionnels de la véritable 5G, seul un petit pourcentage est sur de véritables antennes 5G mais pas dans les bandes de fréquences millimétriques.<br /> Concernant les abonnement nous avons toujours payer cher en Suisse et cela n’a rien à voir avec la 5G.<br /> Mais le réseau 4G est déjà capable d’atteindre les 1Gb/s et le 5G apparemment sois disant 2 Gb/s, la réalité est que cela ne change rien d’avoir la 5G car nos abonnement sont bridés en fonctions du cout.<br /> Notre réseau 4G+ à un débit déjà 4 à 5 fois supérieur a ce que je voie paraitre en France lorsque j’entends parler de 200 Mb/s, en revanche en Suisse la plus part des abonnements sont illimité en quantité de données mais pas en ce qui concerne le débit.<br /> Exemple: Mon abonnement coute 80.00 CHF mensuel, pour un débit maximum de 50Mb/s ce qui veut dire que je ne profite même pas de la capacité du réseau 4G alors concernant la 5G pour obtenir un maximum possible de 2Gb/s il me faudrait un nouveau téléphone et payer 180 CHF par mois d’abonnement.<br /> Je pourrais changer mon abonnement au même prix pour avoir 100 Mb/s car je dispose d’un abonnement d’il y a environ deux ans, mais la réalité est que 50 Mb/s c’est largement suffisant pour un mobile, je ne vais pas télécharger de Blu-ray sur mon téléphone tout de même, même si il est en 4K, et même en 4G+ je pourrais en télécharger juste en un peut plus de temps.<br /> L’arrivée de la 5G représente aussi le retrait de la 2G, mais grands nombres d’appareils devront donc être remplacer, c’est donc une catastrophe écologique.<br /> Je pense que l’onde millimétrique est un réel danger, il faut donc se pencher sur cette question, et concernant les études, il faudrait effectuer une étude sur au moins milles personnes sur une durée de vingt ans pour pouvoir parler des risques de tumeur cancer etc…<br /> Je vous présente, madame, mademoiselle, monsieur, mes salutations distinguées.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

L'application de quiz en direct HQ Trivia met la clé sous la porte
Le Galaxy Fold 2 pourrait être annoncé en juillet avec une caméra frontale sous l'écran
Chute de prix sur la carte microSDXC SanDisk Ultra 512 Go
NVIDIA habille la GeForce RTX 2080 Ti aux couleurs de Cyberpunk 2077
Realme certifie un smartphone entrée de gamme avec triple capteur photo et batterie 5000 mAh
Un forfait mobile B&You 60 Go illimité et sans engagement
En 2019, la consommation électrique de Netflix aurait pu alimenter 40 000 foyers américains
Nouvelle baisse de prix pour l'excellent SSD Samsung interne QVO
Google ferme Station, son réseau de points d'accès Wi-Fi gratuits installés dans les gares
Salon Auto Genève 2020 : Hyundai s'apprête à dévoiler son concept électrique
Haut de page