5G : Orange et Free font toujours la course en tête sur la bande "cœur" (3,5 GHz)

Tous les opérateurs maintiennent leurs efforts pour renforcer le déploiement de la 5G en 3,5 GHz en France. Orange et Free restent tous deux très actifs.

Comme tous les mois désormais, l'Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse, l'ARCEP, a publié son observatoire des déploiements commerciaux 5G. Au 30 avril 2021, les opérateurs avaient ouvert 14 223 sites 5G, dont 3 435 en bande 3,5 GHz, la bande dite « cœur » de la technologie, soit 24,15 % des sites. Cette proposition de « vrais sites 5G » est d'ailleurs bien plus forte qu'au mois précédent (21,97 %), ce qui témoigne de l'accélération des opérateurs Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile.

Orange marque le pas, tous les opérateurs s'activent pour rattraper leur retard

Si l'on s'en tient à la bande 3,5 GHz (3 500 MHz), qui est la seule bande de fréquences 5G véritable disponible et la plus rapide en l'état, c'est Orange qui demeure le plus efficace en France. L'opérateur historique a déjà équipé 1 241 sites d'antennes en 3,5 GHz, un même site pouvant être équipé de plusieurs bandes de fréquences compatibles 5G et de plusieurs antennes. C'est 136 sites de plus que le mois précédent.

Sur la bande 3,5 GHz, Orange devance toujours Free Mobile, qui a équipé 183 nouveaux sites sur cette seule bande, soit 1 007 au total. L'opérateur de Xavier Niel est le deuxième à avoir franchi la barre des 1 000 sites équipés en bande 3,5 GHz.

Derrière Orange et Free, on retrouve Bouygues Telecom (629, +138) et SFR (558, +140).

5G observatoire antennes mai 2021 © ARCEP
© ARCEP

Les opérateurs privilégient toujours une stratégie hybride

Hormis Orange, qui mise essentiellement sur la bande 3,5 GHz, tous les autres opérateurs ont décidé d'axer leur stratégie sur des bandes 4G (700-800 MHz ; 1 800-2 100 MHz) « customisées » 5G. Le maître en la matière demeure Free Mobile. Si l'opérateur fait de beaux efforts dans la bande 3,5 GHz, il a désormais équipé 8 798 sites en 5G dans la bande 700 MHz, initialement réservée à la 4G. Le constat est simple : tous les sites installés par Free Mobile en 5G comportent au moins une antenne en 700 MHz.

5G observatoire mai 2021 © ARCEP
© ARCEP

Le modèle est certes moins marqué chez Bouygues Telecom, mais il reste le même. L'opérateur a équipé 2 257 de ses 2 480 en antennes 5G en bandes 2,1 GHz. Même chose pour SFR, pour 859 de ses 1 417 sites.

D'un point de vue géographique, Orange se concentre toujours sur l'équipement des grandes villes françaises, tandis que ses concurrents s'étendent aux agglomérations des grandes villes qu'ils inondent en 5G. Free Mobile, grâce à ses milliers de sites 5G en 700 Mhz, offre des débits plus faibles, mais touche davantage de territoires aujourd'hui.

Source : communiqué ARCEP

Modifié le 19/05/2021 à 15h33
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
6
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Honor pourrait également sortir son smartphone pliable... mais pas avant la fin d'année
Après Aukey, au tour de RavPower d'être banni d'Amazon en raison de faux avis
Galaxy Z Fold 3 et Z Flip 3 : vers un lancement tout début août
Qualcomm : le futur haut de gamme Snapdragon 895 en test chez les constructeurs partenaires
Le forfait mobile B&You 5 Go à prix mini est de retour !
Le trafic de données mobiles a augmenté de 46 % depuis le début de la pandémie de COVID-19, selon Ericsson
Tim Cook estime qu'il y a 47 fois plus de malwares sur Android que sur iOS (et c'est drôlement précis)
Les Honor 50, 50 Pro et 50 SE sont officiels : les premiers smartphones de la marque depuis qu'elle n'appartient plus à Huawei
Leica lance un smartphone au Japon, mais il est moins inédit que vous ne le pensez
OnePlus devient une sous-marque d'Oppo, la fusion présagée enfin concrétisée
Haut de page