Windows 10 Home : il serait bientôt possible de reporter les mises à jour

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
09 janvier 2019 à 18h40
9
windows-10-home.jpg

Microsoft semble avoir entendu les suppliques des utilisateurs de Windows 10 Home. Jusqu'à présent, et contrairement à la version Pro de l'OS, Windows 10 Home ne permettait pas de repousser l'installation des mises à jour déployées par la firme de Redmond. Si l'on en croit un récent changement dans la dernière build du système d'exploitation (actuellement en Preview), la chose devrait être amenée à évoluer sous peu.

TechRadar pointe en effet qu'il devrait prochainement (notez le conditionnel) être possible de reporter à plus tard l'installation d'une mise à jour sous Home... tout du moins pendant une semaine maximum, à l'image de ce que Microsoft propose actuellement sur la version Pro de l'OS. Il apparaît en outre que cette nouveauté serait déployée sur Windows 10 Home au travers de la prochaine mise à jour majeure du système. Pour rappel, cette dernière est attendue au premier semestre 2019, sans plus de précisions.

Une fonctionnalité bien pratique, attendue depuis longtemps par les utilisateurs de Windows 10 Home

S'il était possible de bloquer les mises à jour de manière plus ou moins officieuse sur la mouture Home de l'OS de Microsoft (notamment en passant sa connexion Wi-Fi en mode « connexion limitée »), seule la version Pro du système d'exploitation fournissait jusque alors à ses utilisateurs un moyen en bonne et due forme de repousser l'installation d'updates.

Plusieurs raisons peuvent conduire des utilisateurs à repousser de quelques jours l'installation d'une mise à jour de Windows. Parmi elles, les problèmes de timing : rien de plus désagréable que d'être contraint d'installer une update quand on est occupé à une tâche plus importante (et oui, Microsoft semble avoir enfin compris que cela n'est pas uniquement l'apanage des détenteurs de Windows 10 Pro), ou encore le souci de n'installer une mise à jour que lorsque cette dernière a été éprouvée par la communauté et débarrassée de ses éventuels bugs de jeunesse. Un motif des plus compréhensibles, d'autant plus suite aux nombreux tracas rencontrés par Microsoft avec sa récente mise à jour d'octobre.

Notons que l'option permettant de repousser de quelques jours l'installation d'une mise à jour est actuellement accessible, sous Windows 10 Pro, en se rendant dans Paramètres, Mise à jour et Sécurité, Windows Update, puis Options avancées. Selon toute logique, les utilisateurs de Windows 10 Home devraient la retrouver d'ici quelque temps en ce même endroit.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
0
iodir
Wouah ! pouvoir repousser d’une semaine la mise à jour. Microsoft est vraiment trop généreux avec le peuple. Quelle magnanimité.<br /> Mais bon, si MS voulait bien arrêter de déconner et remettre le choix de refuser indéfiniment la mise à jour pour que les gens aient à nouveau le contrôle de leur PC, ça serait bien.
toug19
Si ils font ça, leur image sur la sécurité va en pâtir car de nombreuses personnes feront l’amalgame entre pc infecté et non protégés avec la sécurité réel de l’OS.
yatto
Microsoft vend un service, pas un logiciel. Et dans le service, ils assurent une protection régulière contre les nouvelles menaces avec des mises à jour. C’est un contrat que tu as signé : le Contrat de Licence de l’Utilisateur Final au premier lancement de Windows.<br /> Alors ça fait chier le monde, les mises à jour intempestives, je suis d’accord. Mais Microsoft vend un service complet qu’il se doit de tenir, parce que c’est comme ça qu’on envisage un service en 2019, autant pour les utilisateurs que pour les actionnaires de l’entreprise. Et eux préfèrent avoir un ensemble de clients homogènes parce que c’est vachement plus sécurisé, ça limite les contaminations en cas de virus. Et c’est un choix qu’on peut saluer, quand on voit à quel point c’est la galère de supporter un ensemble hétérogène de machines ! macOS c’est de la rigolade les MAJ à côté (toutes les machines sont les mêmes !)<br /> A l’inverse, si les mises à jour dépendait du constructeur comme sous Android, on pesterait aussi. Heureusement ça n’est pas le cas (je dis heureusement parce que du coup, y’a une grande probabilité que tous les utilisateurs soient couverts par les mises à jour de sécurité de manière rapide et uniforme).<br /> Bref, ouais, une semaine, ça peut paraître court et les MAJ c’est chiant, mais faut voir le bon côté des choses : on reçoit des MAJ de sécurité, et tout le monde est logé à la même enseigne, malgré la diversité du matériel.
fifi58
Je pense qu’ils commencent à prendre conscience qu’il va être impossible de maintenir la compatibilité avec tous les ordinateurs sous WIndows 10 !<br /> Déjà certains ne supportent pas les mises à jour récentes, ce qui est un problème car cela rend inutilisable un ordinateur pourtant en bon état : j’ai un cas avec un PC sous i7-975 avec 12 Go de RAM, un SSD et 2 DD, mais qui plante sur la version 1803… pas encore essayé la version 1810.<br /> Donc, il va falloir permettre aux utilisateurs d’accepter ou non les mises à jour, notamment sur des PC “anciens”.<br /> Remarque : on peut déjà bloquer une mise à niveau avec des freeware (exe : Windows Upadte Mini Tools) qui cachent la mise à jour… comme les anciennes versions de Windows permettaient de le faire depuis Windows Update.
Carmageddon
Seulement repousser !<br /> Il est ou le temps ou on avait encore le contrôle ?<br /> Sous Windows 7, KB non installées : 971033, 2952664, 2876229, 3021917, 3035583, 3068708, 3080149, 3123862, 3173040, 3161102, 3170735, 3022345.
newseven
Je me demande si les mises à jour ne sont pas plutôt une moyen de rafraîchir la publicité de Windows store et d’autre micro logiciel publicitaire (netflix,Facebook,skype,Twitter,jeux) .
Popoulo
Un peu de mal à comprendre en quoi les MAJ dérangent tant. Leur install ? T’as fini d’utiliser ton ordi et tu choisis l’option “installer les maj et arrêter”. Vous n’en voulez pas ? Et vous serez les premiers à chialer à cause de prob de sécurité si vous vous faites infecter par une saloperie.<br /> Le soucis le plus important est la compatibilité avec le matériel. C’est de ce côté là que des efforts doivent être faits. Mais vu la quantité de marques et modèles pour chaque composant qui peut équiper un PC, c’est pas gagné.
lightness
@fifi58 tu possède un processeur intel i7 de 1ère génération dt tu as été sélectionné pour changer ton processeur et ta carte mère. par ailleurs il est possible lors d’une prochaine mise à niveau ton bios soit littéralement flashé et inutilisable c’est très rare mais cela arrive.<br /> en revanche pour ton problème retire la carte wifi intégré à ton pc et tu devrais pouvoir effectuer les mises à niveau de Windows sans trop de soucis. c’est par expérience que je parle.<br /> par ailleurs éviter les x79 et z77 (2nd et 3ème génération d’intel core) qui sont absolument instable tout support confondu avec Windows 10 même si parfois “ça marche”.
Nmut
Pas besoin de ça. Les pubs sont chargées à la volée dès qu’une connexion est établie! On n’est plus à l’époque des modems 56k, tu sais!
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

CES 2019 - MSI dévoile le GS75 et sa gamme de notebooks équipés de RTX
CES 2019 - Continental dévoile un véhicule autonome muni de robots-chien-livreur de colis
Cyberattaque en Allemagne : un lycéen avoue les faits
CES 2019 - Le Lenovo Yoga S940 détecte si quelqu'un regarde par-dessus votre épaule
CES 2019 - AMD annonce la Radeon VII, sa nouvelle carte graphique haut de gamme
🔥 Soldes 2019 : CyberGhost continue sa promo sur son VPN à 2,75€ par mois
⚡️ Pack Xbox One S 1To Shadow of the Tomb Raider à 249,99€
CES 2019 - Mercedes présente un véhicule autonome électrique à la fois taxi et... livreur
Netflix : la série animée d'anthologie
CES 2019 - Zotac dévoile son nouveau mini PC gamer
Haut de page