SVOD : Netflix, locomotive du secteur en France, peut dire merci aux séries

26 août 2015 à 14h53
0
A peine un an après son arrivée en France, le service de SVOD Netflix a triplé son catalogue. La plateforme américaine joue la locomotive dans le paysage de la vidéo à la demande sur abonnement français, mais mise sur les séries, une valeur sûre.

L'institut NPA Conseil réalise cette semaine un état des lieux du marché de la SVOD en France, et souligne notamment la grosse progression du catalogue de Netflix. Le 15 septembre 2014, lors du lancement de la plateforme en France, il était possible d'accéder à 3 600 programmes, principalement des films et séries, ainsi que quelques spectacles et documentaires. Un peu moins d'un an plus tard, le catalogue français de Netflix compte près 10 000 programmes, soit près du triple. Les promesses du service à son arrivée en France ont donc été tenues.

Ça s'en va et ça revient

CanalPlay, qui est le principal concurrent de Netflix sur le marché, a quant à lui reculé depuis septembre 2014. Le service de SVOD du groupe Canal+ comptait 10 000 programmes à son catalogue à l'époque, soit une offre bien plus dense que celle de Netflix à son lancement en France. Seulement, depuis, l'offre est en recul, avec environ 9 100 programmes à l'heure actuelle.

0320000007932935-photo-netflix-ps4-new-2.jpg

Une situation qui s'explique par une négociation perpétuelle des droits des œuvres présentes dans les catalogues respectifs des services, et par la chronologie des médias française. En effet, dans l'Hexagone, il faut attendre 3 ans après la sortie en salle d'un long-métrage pour espérer le voir arriver en SVOD. Les plateformes de vidéo à la demande sur abonnement misent donc grandement sur leur offre de séries télé, beaucoup plus flexible, pour attirer le chaland. Récupérer une longue série permet d'enrichir rapidement le catalogue.

Une série, de multiples programmes

Mais l'inverse est également valable : lorsqu'un service de SVOD perd les droits d'une série comportant un grand nombre de saisons, il perd, par conséquent, un grand nombre de programmes. C'est probablement l'une des façons d'expliquer la chute de CanalPlay Infinity, qui propose actuellement 115 séries. Un épisode comptant pour un programme, lorsque la plateforme a « perdu » Breaking Bad en septembre 2014, elle a perdu 62 programmes d'un coup, récupérés au passage par Netflix.

0320000008147874-photo-canalplay-offre-s-ries.jpg

Evidemment, CanalPlay n'a pas fait que perdre des contenus, et en a aussi gagné, aussi bien du côté des films que du côté des séries. Mais Netflix a fait de même, étoffant au passage considérablement son offre de contenus exclusifs à la plateforme, notamment du côté des séries : on peut citer Grace et Frankie, Orange is the new black, Daredevil, Unbreakable Kimmy Schmidt ou encore Bloodline, parmi les séries inédites à Netflix en 2015. Des contenus verrouillés sur le service, qui ne risque pas d'en perdre les droits... sauf s'il les cède, ce qui fut le cas de ceux d'House of Cards avant son arrivée en France. NPA Conseil estime qu'aujourd'hui, l'offre de Netflix France se compose à 80% de séries, avec 131 shows référencés.

La concurrence loin derrière

Malgré le recul de CanalPlay et la montée en puissance de Netflix en France, les deux services proposent des catalogues bien plus garnis que le reste de la scène SVOD française. Tfou Max, focalisé sur les séries pour les plus jeunes, compte 2 700 programmes, Club Vidéo SFR en cumule 1 900, Video Futur 1 300, Filmo TV 1 100 et le Pass M6 1 000.On note aussi la présence au classement de Jook, dont le catalogue de 3 900 programmes - beaucoup de vieilles séries d'AB Productions notamment - n'est plus disponible, puisque le service a fermé en juin dernier.

Malgré son catalogue important, Netflix France reste derrière la plupart des autres pays où le service est présent : l'offre britannique compte notamment plus de 16 000 programmes, et on y trouve davantage de films que dans l'Hexagone.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
E-Power Roadster : BMW présente son tout premier concept de moto électrique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top