Essai MG ZS EV 2022 restylé : grand retour gagnant pour le SUV électrique à 30 000 €

19 janvier 2022 à 12h20
23
MG ZS EV restylé 2021

Lancé en 2020, le MG ZS EV s’était fait remarqué avec son excellent rapport prestations/prix. Le SUV électrique passe aujourd’hui par la case restylage avec des améliorations bien vues et un prix légèrement en hausse.

MG offre un premier restylage au MG ZS EV, son premier véhicule électrique qui a fait ses débuts dans l’Hexagone en 2020. Depuis, la marque a réussi son pari avec 4 951 immatriculations en 2021, contre 709 l'année précédente. Dans le même temps le réseau de distribution s’est étoffé et de nouveaux partenariats sont en cours de signature pour soutenir la croissance. Bilan des courses : MG, qui fait partie du groupe SAIC (7e constructeur mondial et 2e constructeur mondial de véhicules électriques avec 5,7 millions de voitures vendues), ambitionne de doubler ses chiffres de vente en France en 2022.

Pour ce faire, MG propose d’ores et déjà deux voitures électriques avec les ZS EV et Marvel R, et un SUV hybride avec le ZS HS. D’autres modèles sont attendus qui devraient eux aussi partager la même philosophie de marque : proposer des véhicules bien équipés avec un positionnement prix agressif. Une stratégie qui a porté ses fruits avec le MG ZS EV qui nous intéresse aujourd'hui, et qui bénéficie de son premier restylage.

MG ZS EV 2022
  • Rapport équipement/prix imbattable
  • Puissance moteur et capacité de la batterie revues à la hausse
  • Qualité perçue
  • Consommation élevée, notamment sur autoroute
  • Quelques détails d’ergonomie
  • Insonorisation encore perfectible

MG ZS EV restylé : des changements discrets

Si les changements ne sautent pas forcément aux yeux, le SUV compact bénéficie pourtant que quelques nouveautés au niveau de sa carrosserie. A peine plus long (4 323 mm soit 9 mm de plus) et plus haut (1 649 mm, soit +5 mm) que la version 2020, il adopte une nouvelle calandre pleine « Shocking Ripple » censée améliorer l’aérodynamique du véhicule. Elle est encadrée par des phares à LED avec une signature lumineuse inédite. Le bouclier avant a lui aussi été redessiné pour paraître plus épuré, tandis que le logo MG adopte désormais le flat design qui est bien plus dans l’air du temps.

MG ZS EV restylé 2021

Mais le changement le plus intéressant se trouve au niveau de la prise de recharge. Celle-ci reste à l’avant du véhicule, mais elle est désormais plus pratique en étant déportée sur la gauche du logo, et surtout dotée d’une trappe à poussoir indépendante. Un indicateur de charge avec niveau de batterie est également intégré.

La face arrière adopte des feux LED avec la même signature Light Arrow que l’avant. Ajoutez à cela le logo en flat design et le bouclier arrière redessiné, et la nouvelle MG ZS EV affiche un style plus moderne et très agréable. Le véhicule profite de vitres teintées à l’arrière et de jantes en alliage de 17 pouces avec de nouveaux enjoliveurs aérodynamiques.

MG ZS EV restylé 2021

Enfin, au rayon des nouveautés du MG ZS EV 2022 qui ne sont pas visibles à l’œil nu, le chargeur embarqué triphasé accepte une puissance de 11 kW pour la version dotée de la batterie de 70 kWh, et de 6,6 kW en monophasé pour la batterie standard de 51 kWh. Le véhicule, qui peut désormais tracter une remorque jusqu’à 500 kg, bénéficie en outre du système de recharge V2L. Il pourra donc alimenter un appareil tiers (une lampe, une trottinette électrique, ou même dépanner une autre voiture électrique) avec une puissance jusqu’à 2 500 W. Cette fonctionnalité peut être pilotée depuis l’écran d’infodivertissement afin de définir un niveau minimum de la batterie du MG ZS EV en dessous duquel la recharge V2L est désactivée.

MG ZS EV restylé 2021

Un intérieur qui progresse

Même combat dans l’habitacle avec une finition perçue et des équipements qui progressent. Volant, console centrale et accoudoirs sont habillés de surpiqûres rouges, pour un aspect plus sportif qui est d’ailleurs encore renforcé par les inserts décoratifs effet carbone sur les sièges et les panneaux de portes. La console centrale a été redessinée et bénéficie d’une poignée de maintien pour le passage avant. Le toit ouvrant panoramique répond présent pour la version Comfort + uniquement.

Mais la nouveauté la plus visible reste l’écran d’infodivertissement central flottant qui voit sa diagonale passer de 8 à 10,1". L’interface est claire et soignée, avec trois rubriques principales sur la page d’accueil, qui permettent d’accéder directement à la navigation, à la musique et de visualiser le niveau de charge et l’autonomie. Les sous-menus sont plus classiques mais certaines pages témoignent d’un soin particulier, comme les commandes de climatisation. Des raccourcis sont présents directement sur la page d’accueil pour activer Apple CarPlay et Android Auto. En revanche, ces fonctionnalités sont toujours limitées à une connexion filaire.

MG ZS EV restylé 2021

Pour ce faire, quatre ports USB sont disponibles à l’avant et à l’arrière, avec à chaque fois un port USB type A et USB type C. Un chargeur sans fil compatible Qi est également présent dans notre version d’essai, qui bénéficie de la finition Luxury.

Cette dernière profite de la vue à 360° en utilisant les caméras de la voiture. Il est possible d’afficher la vue de haut pour surveiller tous les alentours de la voiture, ou de choisir la caméra de son choix. Une fonctionnalité inédite à ce niveau de prix, et qu’on a plus l’habitude de trouver sur les modèles premium. La définition des caméras est très correcte, et le système facilite les manœuvres dans les places exiguës… à condition de les caméras soient propres, car en l’absence de système de nettoyage, l’objectif (intégré au-dessus de la plaque d’immatriculation) est parfois obstrué.

MG ZS EV restylé 2021

Plus généralement, MG n’a pas fait l’impasse sur les boutons physiques, notamment sous l’écran tactile. Ils permettent d’accéder à la page d’accueil, de régler le volume, la température et le flux d’air par exemple. Notez au passage que le MG ZS EV profite désormais de la climatisation automatique avec des bouches d’aération arrière.

Enfin, alors que le MG ZS EV de première génération était équipé de compteurs à aiguille pour la vitesse et l’indicateur de puissance avec un petit écran central de 4,2", la version 2022 bénéficie désormais d’un écran numérique couleur de 7". Celui-ci affiche un compteur de vitesse sur la partie gauche, et un compteur de puissance sur la partie droite. D’autres informations sont affichées au centre de l’écran, notamment le niveau de la batterie, de la récupération au freinage, le mode de conduite ou encore la distance parcourue et la consommation moyenne.

MG ZS EV restylé 2021

Restent quelques détails qui fâchent, comme le siège passager à l’avant. Alors que le conducteur profite de commandes électriques, ce dernier doit se contenter de réglages manuels. Plus gênant, il n’est pas possible de régler la hauteur du siège passager, ce qui peut se révéler gênant pour les personnes de grande taille, comme ce fut le cas pour notre copilote lors de cette journée d’essai. De la même façon, le volant ne peut pas non plus être réglé en profondeur. Difficile dans ces conditions de trouver la position de conduite optimale, même si le MG ZS EV reste confortable.

Le coffre bénéficie d’un volume de 488 litres, ou de 1 166 litres en rabattant la banquette arrière. Un espace supplémentaire est disponible sous le plancher afin de ranger les câbles de recharge. En revanche le MG ZS EV n’a pas de coffre à l’avant (« frunk »).

MG ZS EV restylé 2021

Deux versions pour le MG ZS EV

Plus puissant que la génération précédente qui se limitait à 105 kW (143 ch), le MG ZS EV 2022 se décline dans deux versions Autonomie Standard et Autonomie Etendue. Une fois n’est pas coutume, la première est la plus puissante des deux avec un moteur à aimant permanent de 130 kW, soit l’équivalent de 177 ch. La seconde délivre 115 kW, soit 156 ch. Ces deux variantes affichent des performances identiques avec un couple de 280 Nm, le 0 à 100 km/h en 8,6 secondes et une vitesse de pointe de 175 km/h (contre 140 km/h précédemment).

Comme leur nom l’indique, c’est au niveau de la batterie que se fait la différence. Le MG ZS EV Autonomie standard embarque une batterie LFP (Lithium Fer Phosphate) telle que celle qui équipe la Tesla Model 3 SR+ par exemple. Censée être plus éco-responsable que le lithium-ion, cette technologie fait l’impasse sur le cobalt et le nickel. Également plus abordable, elle autorise des recharges à 100 % sans risque supposé sur la longévité de la batterie. Avec une capacité nominale de 51 kWh, l’autonomie annoncée du MG ZS EV est de 320 km WLTP en mode mixte, avec une consommation moyenne de 17,3 kWh/100 km.

MG ZS EV restylé 2021

De son côté, le MG ZS EV Autonomie Étendue est équipé d’une batterie NCM (Nickel Cobalt Manganèse) de 69,9 kWh, censée être plus adaptée aux longs trajets. La consommation énergétique annoncée est assez proche de la version Autonomie Standard avec 17,8 kWh/100 km, mais l’autonomie mixte WLTP attendue est forcément plus grande avec 440 km.

Côté recharge, les plus pressés iront voir du côté de la version Autonomie étendue. Dotée d'un chargeur embarqué en courant alternatif de 11 kW, c’est également celle qui accepte la puissance de charge la plus élevée sur les borne en courant continu avec 92 kW en pic. Le constructeur annonce 32 minutes pour passer de 10 à 80% de capacité sur une borne de 100 kW, 4,5 heures sur une borne de 11 kW, 6,6 heures sur une Wallbox de 7,4 kW et enfin 21 heures sur une prise domestique.

MG ZS EV restylé 2021

Le MG ZS EV Autonomie Standard devra, lui, se contenter d’un chargeur embarqué de 6,6 kW, et d’une recharge sur bornes rapides à 70 kW. Les temps de recharge annoncés sont néanmoins similaires grâce à la batterie de plus faible capacité. Comptez ainsi 31 minutes pour passer de 10 à 80% sur un super chargeur de 100 kW, 5,4 heures sur une Wallbox et 15 heures sur une prise domestique.

Par ailleurs, seul le câble Type 2 Mode 3 pour une recharge sur Wallbox monophasée ou triphasée est livré avec le véhicule. Le câble Type 2 Mode 2 qui est bien utile pour recharger le MG ZS EV sur une prise domestique, est uniquement disponible en option.

MG ZS EV restylé 2021

Au volant du MG ZS EV

Notre essai du MG ZS EV en version Autonomie Étendue s’est déroulé sur une demie journée entre Courbevoie (banlieue parisienne) et le Vexin. La météo était relativement clémente avec une température extérieure de 12° C et la climatisation réglée sur 21° C. Nous avons relevé une consommation moyenne de 27 kWh/100 km sur la première partie du trajet sur autoroute, et de 20,8 kWh/100 km au terme de notre parcours. En usage urbain, le MG ZS EV affiche une consommation de 18,5 kWh/100 km qui est plus en phase avec les valeurs annoncées par le constructeur. Il est donc envisageable de parcourir environ 250 km entre deux charges sur autoroute, à conditions que les conditions météo s’y prêtent. En ville, le MG ZS EV pourra profiter de son système de freinage régénératif et dépasser les 350 km d’autonomie.

Le système de freinage est réglable sur trois niveaux, mais pas jusqu’à l’arrêt complet du véhicule pour une conduite à une pédale. De plus, en l’absence de palettes au volant, il faut utiliser le bouton physique KERS intégré sur la console centrale, juste à côté du sélecteur de mode.

MG ZS EV restylé 2021

On retrouve les trois modes de conduite Eco, Normal et Sport, ce dernier permettant de bénéficier de toute la puissance du moteur électrique. Comme on l’a vu plus haut, le MG ZS EV n’est pas un SUV sportif avec un 0 à 100 km/h en 8,6 secondes. Toutefois, le SUV compact se montre suffisamment dynamique lors des dépassements ou pour s’insérer dans le flux de voitures.

L’insonorisation a été améliorée avec des matériaux isolants au niveau de la console centrale et dans l’habitacle, mais des bruits aérodynamiques restent présents au-dessus de 100 km/h.

Enfin, les aides à la conduite n’ont pas été oubliées avec le régulateur de vitesse adaptatif associé à l’aide au maintien de voie de série, ou encore le système de surveillance des angles morts sur la version Comfort +. Toutefois, en l’absence de boutons dédiés sur le volant, le régulateur de vitesse doit être activé et commandé via un deuxième commodo situé à gauche derrière le volant justement.

MG ZS EV restylé 2021

Fiche technique du MG ZS EV

Fiche technique MG ZS EV 2022

Résumé

Puissance moteur
177 ch
Couple moteur
280 Nm
Vitesse maximale
175km/h
0 à 100 km/h
8,6s
Consommation (WLTP)
17.3 kWh/100 km
Autonomie (WLTP)
380km
Catégorie de voiture
SUV
Nombre de places
5

Performances et consommation

Puissance moteur
177 ch
Couple moteur
280 Nm
Nombre de moteurs
1
Vitesse maximale
175km/h
0 à 100 km/h
8,6s
Consommation (WLTP)
17.3 kWh/100 km

Batterie

Type de batterie
Lithium-ion (Li-Ion)
Autonomie (WLTP)
380km
Puissance batterie
51 kWh

Pneumatiques

Taille des roues avant
17in
Taille des roues arrière
17in
Largeur du pneu
215
Roues motrices
Avant

Équipement

Démarrage sans clé
Oui
Modes de conduite
Antipatinage
Ventilation
Filtre à pollen
Régulateur de vitesse
Régulateur adaptatif
Start & Stop
Oui
Capteurs de distance au stationnement
Caméra, Radar
Rétroviseurs chauffant
Oui
Réglage électrique des rétroviseurs
Oui
Sièges chauffant
Oui

Sécurité

Airbags
Avant, Arrière, Latéraux
Alarme
Oui

Système audio

Nombre de Haut-parleurs
4

Caractéristiques physiques et habitabilité

Catégorie de voiture
SUV
Longueur
4,323m
Largeur
1,809m
Hauteur
1,649m
Empattement
2,585m
Garde au sol
16,1cm
Poids à vide
1,57t
Nombre de places
5
Volume du coffre minimal
488l

Prix et équipements du MG ZS EV

MG ZS EV Comfort Autonomie Standard : 30 990 €
MG ZS EV Comfort Autonomie Etendue :
34 990 €
MG ZS EV Luxury Autonomie Standard : 32 990€
MG ZS EV Luxury Autonomie Etendue : 36 990 €

Outre les deux versions Autonomie Standard et Autonomie Étendue, le MG ZS EV se décline dans deux niveaux de finition Comfort et Luxury. La première correspond au modèle de série qui dispose notamment d’équipements tels que les airbags frontaux et latéraux, le régulateur de vitesse adaptatif, la charge inversée V2L, les capteurs de stationnement arrière avec la caméra de recul, les rétroviseurs extérieurs chauffants, les feux à LED, la climatisation automatique, l’accès et le démarrage sans clef, l’instrumentation numérique de 7" et l’infodivertissement de 10,1" avec la navigation, sans oublier Apple CarPlay, Android Auto et le câble de recharge Type 2 Mode 3. Côté options, compter 650 € pour une peinture métallisée autre que le blanc (proposé de série).

MG ZS EV restylé 2021

La version Luxury ajoute la caméra à 360°, le système de surveillance des angles morts, la charge sans fil du smartphone, les rétroviseurs à rabattement automatique, les commandes électriques pour le siège conducteur ou encore le toit ouvrant panoramique. Tous les prix indiqués s’entendent avant bonus écologique et autre prime locale.

Enfin, comme tous les modèles de la marque, le MG ZS EV est garanti 7 ans ou 150 000 km, batterie comprise.

7

Le MG ZS EV comptait parmi les véhicules électriques les plus intéressants en matière de rapport prestations/prix. La nouvelle version enfonce le clou avec de nombreux équipements supplémentaires et une finition en hausse, pour un prix très raisonnable. Toujours aussi accueillant et pratique, le SUV électrique gagne également en puissance et en autonomie, même si les longs trajets demandent encore de l’organisation. Dans tous les cas, la proposition de MG reste l'une des plus intéressantes sur le marché de l’électrique aujourd’hui.

Les plus

  • Rapport équipement/prix imbattable
  • Puissance moteur et capacité de la batterie revues à la hausse
  • Qualité perçue

Les moins

  • Consommation élevée, notamment sur autoroute
  • Quelques détails d’ergonomie
  • Insonorisation encore perfectible

Rapport prix / prestation 8

Confort 7

Performances 6

Autonomie 6

Technos embarquées 6

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
14
fredolabecane
Heu…juste un truc, quelqu’un pourrait me donner un détail,(même insignifiant, je suis preneur) de l’identité de ce grille pain avec une MG? (en dehors du sigle bien sûr)
kervern
Saic constructeur chinois qui a racheté MG y a une dixaine d’année, c’est noté dans l’article, il construisait pour volwagen par exemple, d’ailleurs le chassis de ce modèle est un t-roc… En faite Mg a surtout continuer a vendre beaucoup sans discontinuer en asie et abandonner l’europe pendant cette dixaine d’année
Jsp75
ça reste un véhicule fabriqué en Chine avec une électricité fortement carbonée (chine = 0,766 kg CO2e / kWh).<br /> Pour donner un ordre d’idée, c’est le même ordre de grandeur que l’Arabie saoudite et un acteur «&nbsp;exemplaire&nbsp;» comme la Norvège, c’est 0,017 kg CO2e/kWh.<br /> Nous ne connaissons pas réellement l’impact carbone de la fabrication des batteries en Chine. Ce véhicule est importé par bateau (encore une trace de CO2 dans le process). il y a quelque chose d’antinomique à continuer d’acheter des véhicules dits «&nbsp;propres&nbsp;» dans ces conditions de fabrication… et de les subventionner avec nos impôts.<br /> Et c’est à nous consommateurs de dicter la cadence. «&nbsp;Nos emplettes sont nos emplois&nbsp;» qu’y disaient…
Nmut
Tout à fait d’accord, sauf pour le transport en bateau qui est insignifiant par rapport au reste de la pollution engendrée (CO2 et pollution locale). Une centralisation de la construction + transport est souvent plus efficace du point de vue CO2 que plusieurs petites usines proches des lieux de consommation.
Steph29
Je n’aime pas particulièrement ce véhicule, en fait électrique et SUV c’est juste pas possible. Par contre concernant les reproches que l’on fait aux véhicules chinois il y a le fait qu’ils viennent de l’autre bout du monde avec un impact CO2 non négligeable. Je n’ai jamais entendu le même défaut pour les voitures japonaises et coréennes, deux poids deux mesures ?
tonino54
Pourtant les modèles 3 de Tesla ainsi que le modèle y sont fabriqués en Chine et apparemment ça ne dérange personne au contraire on ne jure que par eux ! Sans parler de la petite Dacia spring un des VE les plus vendus en France.
Kratof_Muller
Ce n’est pas faux, à conditions de créditer dans l’équation le transport des matières premières et/ou semi-transformées.
Nmut
Oui. Comme toujours, il faut tout compter, de la construction des usines, de l’approvisionnement en matières premières et en composants, jusqu’à la livraison au client du produit. Et cela génère très souvent des surprises, loin du «&nbsp;bon sens&nbsp;» qui en fait est juste une impression basée sur des préjugés.
Monsieur_Mugu
Pour ma part, je trouve ce véhicule totalement insipide…et pour retrouver l’inspiration et l’ADN de MG là d’dans, ben faut de l’imagination
Jsp75
Peut être que justement on en prend conscience…
Robinton
Le type même du véhicule à la Chinoise, donc peu abouti, cliquant, et à la durée de vie très faible. D’ailleurs un premier restylage deux ans après le premier modèle. Tant pis pour les premiers acheteurs. Et la c’est un véhicule chinois fabriqué en Chine, pas une délocalisation de la production d’un véhicule conçu en Occident. C’est tout de même un peu différent.
Steph29
Et bien tant mieux si les consciences s’éveillent
Steph29
Malheureusement pour nous ils apprennent vite, leurs produits en quelques generations seront au niveau de notre production, je me souviens des premières hyundai, quand on voit se qu’ils produisent maintenant…<br /> Rien n’est perdu pour autant, un peu de chauvinisme, de protectionnisme et des véhicules de qualités l’Europe doit s’en sortir.
jcc137
Au cours de ce fil j’ai lu que pas mal de personnes étaient soucieuses du capital CO2 engendré par la construction d’une VE. Rien à dire, le matraquage médiatico-écolo-politico fonctionne à plein tube.<br /> Lorsque le volcan de la palma a lâché des milliers de tonnes de CO2 durant les 90 jours de son éruption, où étaient les écolos ??? Est-ce que la planète a implosé ??? Heureusement que non, notre planète en a vu bien d’autres pour vaciller.<br /> Et que dire (en fait rien, ni personne n’en parle) de la porte de l’enfer (Turkménistan) qui crame son gaz depuis 1971 ? Encore un exemple parmi tant d’autres.<br /> Donc, qu’on nous lâche avec ces histoires d’empreinte carbonne, et tournons-nous vers l’électrique, véritable évolution, et exempte de pollution, des voitures modernes qui nous permettront de respirer un air assaini dans nos villes.
Jsp75
Votre discours a un nom: c’est du climatoscepticisme.<br /> Par des micro exemples, nier la tendance globale. Et de se conforter en disant que c’est un discours mainstream inventé pour faire peur aux foules (aaah ces journalistes et ces politiques, toujours à comploter derrière notre dos).
jcc137
Permettez-moi cette réflexion appropriée : Vous faites fausse route.<br /> Je ne suis pas complotiste, je n’ai pas pour habitude de cacher ma tête sous le sable, ou de me laisser influencer par les médias, mais sur le sujet de l’avenir sur le climat, je suis comme la vache qui regarde passer le train devant son champs, j’attends de voir…<br /> En ce qui concerne l’écologie directe et actuelle, nous sommes tous nés dans une industrialisation de machines très polluantes, le lobby des constructeurs pour les moteurs thermiques est encore très fort, il faut dire que la manne est tellement abondante, alors que l’électrique est beaucoup moins foisonnante en termes de reventes des produits dérivés.<br /> Pour l’heure, ce qui m’importe, c’est de ne plus respirer ces pots d’échappement, et reposer mes oreilles par la même occasion. Comme je disais, je suis heureux de constater la progression lente mais exponentielle des VE, pour le bien de tous.
Jsp75
Peut-être, mais « rester comme une vache qui regarde passer le train », c’est faire fi des victimes et réfugiés climatiques… voiture électrique ou quelque voiture que ce soit… respirer mieux, c’est privilégier la marche à pieds et les transports en commun (voir les vélos sans moteur).
smover
«&nbsp;je suis comme la vache qui regarde passer le train devant son champs, j’attends de voir…&nbsp;»<br /> Franchement il faut vraiment adorer être dans le rôle de la vache et ne pas vouloir se renseigner à ce stade tant les rapports scientifiques sérieux sont multiples et accessibles, et le climat de plus en plus détraqué.<br /> Quelques liens si vous voulez creuser et sortir de la métaphore du bovidé apathique :<br /> Bon Pote – 23 Feb 21<br /> Le climat a-t-il vraiment toujours changé ?<br /> Nous savons que par le passé, la Terre a connu un climat bien plus chaud que le climat actuel. Dans ces conditions, comment les scientifiques<br /> «&nbsp;Dans son rapport, le Giec démontre que l’activité humaine est responsable «&nbsp;sans équivoque&nbsp;» du réchauffement climatique, qui provoque «&nbsp;des changements rapides dans l’atmosphère, les océans, la cryosphère et la biosphère&nbsp;». Les précédents rapports qualifiaient la responsabilité humaine d’«&nbsp;extrêmement probable&nbsp;».&nbsp;»<br /> Vie publique.fr<br /> Rapport du Giec sur le climat&nbsp;: un constat alarmant<br /> Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) conclut, dans son rapport publié le 9&nbsp;août 2021, que le climat est en train de changer partout dans le monde et plus rapidement que prévu. Même en limitant le réchauffement...<br /> La source du rapport si vous voulez vraiment creuser la question (en anglais) :<br /> https://www.ipcc.ch/report/ar6/wg1/
jcc137
Je suis désolé de vous le communiquer, mais nous sommes tous, à notre niveau, et quel que soit le volume de connaissance absorbée sur les effets de l’exploitation électrique, des vaches regardant le train du progrès passer. Nous regardons tous l’avenir technologique débouler sur notre civilisation en ayant un regard bovin.<br /> Personnellement, je fais du sport, je marche, je pédale, je cours, mais en extérieur, en respirant où que je me trouve, à des moments donnés, l’air pollué des moteurs à combustion.<br /> L’impact carbone, pour nous français, ou même européen, est insignifiant car il n’est pas à nous d’assumer le titre de plus gros pollueurs de la planète.<br /> Et même si l’exploitation des matières premières fait des victimes, la pollution actuelle en fait bien plus depuis plus d’un siècle, et continue. Voilà pourquoi je suis pour cette évolution du moyen de transport.
toug19
J’adore tous ces commentaire anti VE… A croire que la voiture électrique est pire que ces engins à pétrole. Mémoire courte.
kervern
ouai enfin 2 ans parce que MG est revenu y a 2 ans en France, le ZS version 1 a 4 ans, en faite MG vendait surtout en Asie, et ce ZS été basé sur la ZX qui n’est pas commercialisé en europe, et qui est lui même sur une base T-roc de VW, et oui en faite le T-roc n’est pas construit par VW mais SAIC a qui appartient MG !
kervern
heu a part les ioniq 5 de la merde, mais au vu des prix, lol me suis rabattue sur MG, y a que sa filliale KIA leur marque haut de gamme qui en vaille la peine, et ton chauvinisme devoir rouler en zoé qui vu son équipement vaut le prix de base du MG et +3000€ tu es sur un équipement a faire pleurer n’importe qui, sinon on en parle du euroncap ? tu es euroNcap 5 étoiles sur un MG ah oui zoé 0 étoiles
Steph29
Je ne sais pas ce qui dans mon commentaire appel à une réponse aussi agressive, j’avais l’impression d’être mesuré en répondant à un commentaire qui disait du mal des productions chinoises.<br /> Je disais surtout que l’Europe peut s’en sortir en taxant les véhicules Chinois qui ne sont pas construit avec les mêmes normes sociales, et surtout de l’intelligence de notre côté. Un peu eux le font en fait.<br /> Maintenant je ne vois pas le rapport avec la Zoe qui a fait son temps je l’avoue.<br /> Maintenant concernant les produits chinois et étrangers en général, je jour où l’Europe ne produira plus rien, n’aura plus l’intelligence et bien ce jour là tu ne feras plus partie des pays riches, on se sera effondré et ta MG aussi peu chère qu’elle est tu n’auras plus les moyens de les acheter.<br /> Maintenant je suis quand même consterné par ton commentaire aussi frontal, on dirai un commentaire de chez Caradisiac.<br /> Ps: tant mieux pour toi si tu es content de ton véhicule.
kervern
Désolé que tu l’ai senti agressif, tu m’excuseras alors, ct pas l’envie, c’est plus rapport a mon retour que j’ai eu de hyundai (coréen).<br /> Edit: Ha oui j’ai écris chauvinisme, en faite j’aurais pas dut faire repondre sur ton message: mode boulet
Steph29
Pas de souci, j’aime bien Clubic car justement ici les commentaires sont plutôt sages et la modération remet assez vite dans le droit chemin quand ça dérive.<br /> Pour en revenir à MG, tu l’as depuis longtemps, satisfait ?
kervern
Oui cte voiture est génial, y a juste la conduite autonome qui est trop virulente si tu dépasses la ligne blanche, et elle utilise le frein au lieu la régénération, ce défaut est là depuis la version 1. Comme quoi rien n’est parfait.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Les aides à la conduite de la Volkswagen ID.5 obtiennent une note parfaite au test Euro NCAP
Ces YouTubeurs transforment une Tesla Model 3 en... tank
L'écurie McLaren rejoint le championnat de Formule E électrique
Les voitures électriques nouvelles stars des salons auto aux dépens des voitures de luxe
Adieu plaquettes de freins ? Le freinage par récupération pourrait être l'avenir de la voiture électrique
Volkswagen ranime son tout-terrain Scout ; en électrique évidemment, en tant que nouvelle marque
Via Instagram, Volkswagen France vous offre des NFT pour la sortie de l'ID.Buzz
NAMX dévoile son premier concept de SUV à hydrogène, et le design est signé Pininfarina
Découvrez la Del Mar de LiveWire, seconde moto signée de la branche électrique de Harley-Davidson
Tesla rappelle 130 000 véhicules à cause d'un problème d'écran
Haut de page