🔴 Soldes : jusqu'à - 60% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

MG ZS EV : on a testé le SUV 100% électrique à moins de 23 000 euros

David Nogueira
Spécialiste automobile
07 août 2020 à 12h46
64

Pour son retour en France, le constructeur automobile d’origine entend bien faire du bruit, à l’inverse de son modèle star, le MG ZS EV. Il s’agit d’un SUV 100% électrique dont le ticket d’entrée se situe à 29 990 euros, soit 22 990 euros bonus écologique de 7 000 euros déduits. Pas mal… Mais qu'est-ce qui se cache derrière ce prix d’appel séduisant ? Pour le savoir, nous avons pris le volant de l’engin. Voici nos premières impressions.

Nous vous l’avions annoncé en avril dernier dans nos colonnes : le constructeur MG revient en France et il semble décidé à faire parler de lui. D’ailleurs, c’est déjà le cas ! Et pour cause, outre la renaissance de ce constructeur d’origine britannique devenu propriété du groupe chinois SAIC Motor (Shanghai Automotive Industry Corporation), il y a cette annonce qui se concrétise avec l’arrivée du MG ZS EV, un SUV 100% électrique vendu à partir de 29 990 euros… hors bonus écologique !

Avec les annonces gouvernementales de ce 26 mai, le bonus écologique est passé à 7 000 euros au lieu de 6 000 euros. Calcul fait, nous avons là un véhicule neuf, 100 % électrique, à moins de 23 000 euros ! Alors à ce niveau de prix, vous n’aurez pas le plus endurant des SUV électriques (263 km WLTP annoncés), ni le plus vivace (moteur 105 kW, soit 143 ch), mais il devrait tenir la distance et peut être même un peu plus avec ces technologies embarquées.

C’est ce que nous allons d’ailleurs vérifier avec cette première découverte du MG ZS EV. 

MG ZS EV, la concession © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

Design : pas de faute de goût rédhibitoire 

Les odeurs de peintures fraîches ont disparu, mais l’absence de mobilier dans cette concession MG située dans le XIe arrondissement de Paris nous rappelle que le constructeur redémarre from scratch en France… dans un contexte et économique sanitaire très compliqué. Mais nous mettons cela très rapidement de côté et nous nous garderons bien pour l’instant de faire un quelconque pari sur l’avenir de la marque. 

Chez MG, l’offre proposée est simple : un SUV électrique, cinq coloris, deux finitions. Voilà tout ! Et LA très bonne chose (selon nous) c’est que ces déclinaisons sont là, dans le showroom. Inutile de se poser trop de questions sur le choix de la couleur, des jantes ou de la sellerie : on peut constater sur place. 

MG ZS EV, l'intérieur de la finition confort © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic
MG ZS EV, l'intérieur de la finition confort © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

Nous faisons rapidement le tour de l’auto, qui affiche à première vue des prestations en accord avec son prix. La finition « Comfort » du modèle le moins cher (29 990 euros) se distingue surtout par sa sellerie en tissu et ses jantes alliage 16 pouces. 

MG ZS EV, l'intérieur de la finition Luxury² © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

Nous aurons à l’essai un modèle « Luxury », l’autre finition proposée à 31 990 euros, avec pour seule option une peinture « Diamond red » proposée en option à 650 euros - comme les autres coloris, d'ailleurs. Un rouge assez séduisant que certaines marques n’hésiteraient pas à facturer aux alentours des 1 000 euros.

La monte de pneus est différente, puisqu’on passe ici sur des jantes alliage de 17 pouces avec des gommes un peu plus larges et plus basses : 215/50 R17 contre 205/60 R16. 

MG ZS EV, la calandre © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

La large calandre de ce ZS EV nous fait penser à l’avant du Mazda CX-30, et ces inserts chromés surfent sur la tendance actuelle : on les retrouve désormais chez de nombreux constructeurs. 

Dans l’ensemble donc, cette rencontre avec le MG ZS EV ne nous laissent pas indifférent. Nous avions vu l’engin en photo, mais en vrai c’est autre chose. On prend la mesure des proportions et de la ligne de ce SUV… et c’est loin de nous déplaire. 

A bord du MG ZS EV version haut de gamme

Toujours en raison du contexte actuel, les essais du ZX EV ont eu lieu en région parisienne sur une petite journée et c’est pourquoi il faut considérer que ce qui va suivre sont essentiellement des « premières impressions ». Et sur certains aspects, de bonnes impressions mêmes. 

MG ZS EV, la finition Luxury est plutôt propre © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

« Luxury » est un bien grand mot pour décrire la finition de notre modèle d’essai, mais toujours avec ce prix de 32 000 euros en tête, on se dit que c’est pas si mal. La planche de bord est moussée, les assemblages convenables et les aérations installées aux extrémités de la planche de bord nous font clairement penser à du Mercedes.  

MG ZS EV, la console centrale © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

La disposition des touches sur la console centrale ne pose pas de problème : on accède au sélecteur de vitesse très facilement, tout comme aux gâchettes pour changer les modes de conduite ou ajuster la puissance du freinage régénératif. Le look de celles-ci nous rappelle là encore une célèbre marque allemande. Nous reviendrons sur ces modes plus après.

Pour les cas où les porte-gobelets feraient office de vide-poche, il est naturellement possible de refermer grâce à un mécanisme coulissant. Un autre compartiment est disponible sous l'accoudoir central.

MG ZS EV, quelques compartiments de rangement © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

L’intégration de l’écran central de 8 pouces est classique, plutôt à une hauteur convenable pour ne pas trop détourner son attention de la route, même si le revêtement semble sublimer facilement les reflets du soleil. D’autant que, et c’est une très bonne chose, dans cette version « Luxury », le MG ZX EV est doté d’un toit panoramique ouvrant. Encore un atout en sa faveur ! 

MG ZS EV, la planche de bord © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

En main, le volant est agréable et on salue la présence de boutons permettant de piloter les fonctions multimédias. À noter qu'une touche activant la reconnaissance vocale permet de solliciter Google Assistant ou Siri lorsque votre mobile est connecté. Oui, le système multimédia est compatible avec Apple CarPlay et Android Auto et vous pourrez donc retrouver vos applications préférées. 

MG ZS EV, les commandes de régulateur © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

Enfin, on trouve à gauche du volant les comodos traditionnels permettant par ailleurs d’activer les fonctions de régulateur de vitesse adaptatif et gros point fort également à ce niveau de prix : la fonction de correction de trajectoire. Malheureusement, malgré nos sollicitations, nous n’aurons pas réussi à profiter de l’aide au maintien de voie. Seules les alertes de franchissement se sont fait entendre. Assez souvent, d’ailleurs, en raison d’une tolérance à peaufiner selon nous. Nous avons fini par désactiver ce « bip » intempestif et pas toujours agréable.

MG ZS EV, l'espace est confortable aux places arrières © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

À l’arrière, l’habitabilité est tout à fait convenable. Même avec notre siège conducteur réglé pour notre mètre soixante-quinze, l’espace aux jambes ne nous pose aucun problème sur installé sur la banquette. À noter d’ailleurs qu’il s’agit d’une banquette rabattable 2/3 - 1/3. A l'avant, seul le siège conducteur profite de réglages électriques, mais les deux sont des sièges chauffants.

Au volant d’un SUV 100% électrique… plutôt bien calibré

Sur le point de partir, une autre bonne surprise : on profite ici d’un démarrage sans clé. Celle-ci pourra donc rester dans la poche ou le sac à main, y compris pour fermer ou ouvrir le véhicule puisqu’il suffit de presser les boutons sur les poignées de porte (chromées d’ailleurs en version « Luxury ») pour piloter la centralisation. 

Comme nous le disions plus haut, le MG ZS EV n’a pas vocation à vous scotcher aux sièges à la moindre accélération. Néanmoins, le moteur de 105 kW, soit une puissance équivaut à 143 chevaux et le couple de 353 Nm disponible immédiatement confère une réponse intéressante à la sollicitation de la pédale de droite. Le constructeur annonce d’ailleurs que le 0 à 50 km/h est atteint en 3.1s et le 0 à 100 km/h par en 8,2s. On ne grimpe pas aux arbres mais, test à l’appui durant notre essai, les démarrages aux feux, les sorties de péage ou les voies d’insertions sur autoroute se font avec un dynamisme agréable. 

MG ZS EV, des touches de chrome pour le côté chic © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

MG annonce que la vitesse maximale du véhicule est plafonnée à 140 km/h, une vitesse que nous avons pu atteindre sans problème le temps d’un dépassement sur autoroute. Rues et voies rapides n’ont pas été les seules routes que nous avons empruntées durant notre essai. Les quelques kilomètres dans la vallée de Chevreuse (pour les connaisseurs) située dans les Yvelines en Île-de-France, nous ont aussi permis de constater que pour un SUV, le ZS EV se comporte bien ! 

Le pack de batteries de 44,5 kWh de 277 kg étant installé dans le plancher, comme c’est souvent le cas d’ailleurs, le centre de gravité très bas confère une bonne assise à ce SUV. L’expérience est trop courte pour être catégorique, mais selon nos premiers constats, la tenue de route est plutôt bonne, et si l’amortissement est plutôt souple, la bête ne s’écrase que modérément dans les courbes. Mais là encore, il nous faudra doubler les essais pour confirmer.

MG ZS EV, la conduite © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

Même si en l’état, on garde une bonne impression globale du confort à bord, avec une capacité à effacer quasi totalement les bandes vibrantes - et ralentisseurs pas trop hauts. Une seconde session par une météo moins clémente (nous avions un grand soleil et 24 degrés) nous permettra aussi de mieux apprécier l’effet du vent sur la carrosserie, car en l’état, les bruits d’air et les bruits de roulements étaient très bien estompés eux aussi.

Au final, pour un SUV, le MG ZS EV n’est pas un lourdaud qu’on peine à emmener sur les routes, au contraire. La direction est plutôt précise et le mode sport libère la puissance de l’auto. Sur les routes sinueuses, nous avons rapidement adopté ce mode sport, combiné au maximum de la récupération d’énergie, à savoir le mode 3. Le mode normal est pertinent pour les grandes allonges sur autoroute et voies rapides et le mode éco tout à fait suffisant pour la ville.

MG ZS EV, sur l'autoroute © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

En fait, sur ce premier essai, il n’est pas aisé de noter des différences entre les modes de manière aussi significative que cela peut l’être chez d’autres constructeurs. Nous avons d’ailleurs interrogé le constructeur sur le sujet, qui nous a dit qu’il n’y a pas de perte de puissance (certains constructeurs indiquent la différence de puissance et de couple) entre les différents modes, mais juste une réponse différente à l’accélérateur et un durcissement de la direction en configuration sport.

En revanche, on perçoit bien la différence en les modes 1, 2 et 3 de la récupération. Avec ce dernier, il est possible de conduire quasiment à une seule pédale dans la plupart des cas… mais la vigilance s’impose, car l’auto ne s’arrête pas aussi vite qu’un mode « e-Pedal », par exemple, de chez Nissan.

Consommation et découverte des superchargeurs Total

Avec toutes les précautions qui s’imposent, tant au regard des kilomètres parcourus avec la voiture qu’en considération des conditions météo idéales, nous pouvons indiquer que la consommation électrique de ce véhicule s’annonce modérée. Après 160 km, l’électronique indique 16.8 kWh/100 km. Ne prenez pas en compte la vitesse moyenne de 40 km/h, faussée par les arrêts relatifs (pour prendre des photos, manipuler l'infotainment, etc.) à cet essai. 

MG ZS EV, la consommation 1 © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic
MG ZS EV, la consommation 2 © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

Pas si mal pour un SUV que nous avons parfois conduit de manière assez dynamique et sans se priver de la climatisation. 
Sur l'autre photo prise de retour à notre point de parking (la concession parisienne), on peut noter que la jauge de charge de la batterie est à 60% environ et que l’autonomie restante est estimée à 138 km. Mathématiquement, cette dernière donnée nous emmène à 276 km avec un plein. Mais si on considère la consommation moyenne de 16.8 kWh/100 km et la capacité de la batterie qui est de 44,5 kWh, alors notre produit en croix porte l’estimation de l’autonomie à 264 km... soit une valeur très proche des 263 km annoncés selon le cycle WLTP. Mais attention, si notre parcours de test se voulait plutôt mixte dans le profil de route, sur autoroute, la consommation se situe plus aux alentours des 17 kWh/100 km… et (beaucoup ?) plus si vous roulez chargé. A noter que MG a intégré un système de refroidissement liquide pour optimiser la durée de vie des batteries et le rendement.

MG ZS EV, chargeur Total © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

Notre boucle de test nous a également permis de découvrir la station de charge rapide Total installée sur l’air de service de Limours. Là aussi, nous garderons bien de nous prononcer sur les puissances de charge. Avec à peine 80 km au compteur, le niveau de batterie n’est pas descendu assez bas pour que la charge rapide s’enclenche à plein régime. 

MG ZS EV, la charge 1 © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

Quelques 10 kW sont en sortie de la prise Combo CSS… bien moins que la puissance maximale que peut délivrer cette borne (175 kW) et bien moins aussi que peut admettre le MG ZS EV, à savoir 85 kW. En revanche, ce qu’on peut vous dire, c’est que les stations Total semblent très bien fonctionner.

MG ZS EV, la charge 2 © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic
MG ZS EV, la charge 3 © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

En quelques minutes, l’auto est branchée sur sa prise Combo CSS située derrière sa large trappe au centre de la calandre. Nous ne demanderons pas le coût de la charge au constructeur, mais le panneau installé sur la station affiche les tarifs qui vont de 35 à 55 ct du kW en fonction de l'interface et la puissance de charge.

MG ZS EV, la charge Total © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

Nous utiliseront ici l'interface Combo CSS et la charge complète devrait être facturée (en théorie) 25 euros… tout de même ! L'autonomie de ce véhicule ne devrait pas dépasser les 200 km sur autoroute ce qui commence à représenter un coût important. Sans oublier que Tesla, par exemple, facture le kWh à 24 centimes à ses clients.

Suite de la visite 

Cette pause est l’occasion de découvrir un peu plus en détail notre SUV et ce qui se cache sous le capot. 

MG ZS EV, sous le capot © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

Il reste de la place quand même ! On se dit qu’il faudrait peu de choses pour remanier tout ça et créer un compartiment de rangement. Il ne sera sans doute pas aussi grand que ceux présents à l’avant des Tesla, mais il pourrait au moins accueillir les câbles. Il serait tout de même plus pratique d’aller les chercher et les ranger à côté de la prise que systématiquement dans le coffre. 

MG ZS EV, le coffre © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

Coffre dont la capacité est d’ailleurs annoncée à 448 litres, soit dans la bonne moyenne. Une fois les banquettes rabattues le volume passe à 1166 litres. C’est donc là qu’on trouve les câbles de charge domestique et Type 2 (32A) livrés avec l’auto. 

Les trucs en plus et en moins…

Jetons sur la table quelques arguments faveur de ce MG ZS EV qui, ont le rappelle est vendu moins de 30 000 euros en finition de base et moins de 32 000 euros dans notre version « Luxury », hors bonus. C’est parti !

On aime : les poignées et contours de portes chromés, les rails de toit très pratiques, le pare-brise chauffant, les détecteurs de collision et le freinage d’urgence, la caméra de recul, les radars d’angle mort, le toit ouvrant panoramique ou encore les phares et essuie-glaces automatiques. Autre détail important : le constructeur revendique une note de 5 étoiles aux tests Euro NCap.

MG ZS EV, le toit ouvrant panoramique © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

Pour les trucs plus agaçants. D’abord, l’emplacement des prises USB sous la console centrale : on a adoré (c’est ironique bien sûr) brancher notre smartphone à l’aveugle ! On trouve aussi aux places arrières une prise USB, mais on aurait préféré que MG s'abstienne d'intégrer un cache prise d'une qualité aussi discutable. Non seulement il risque de casser rapidement, mais il est très peu esthétique et pénible à remettre en place. Bref…. pas franchement utile. Autant le réorienter un peu vers le bas pour qu'il soit moins sujet à l'infiltration de saleté et cela ira très bien.

MG ZS EV, l'intérieur de la finition comfort © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic
MG ZS EV, l'intérieur de la finition comfort © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

L’interface perfectible de l'infotainment tant sur la partie graphique que sur la réactivité de la dalle et la fluidité des menus. Nous ne sommes pas fans non plus des commandes de climatisation. Ici pas question de choisir une température en degrés Celsius. Non, on demande plus ou moins de froid avec plus ou moins de vitesse. Peut mieux faire.

MG ZS EV, la navigation © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic
MG ZS EV, le système multimédia © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic
MG ZS EV, la climatisation © David Nogueira
David Nogueira pour Clubic

Enfin les bugs de la partie téléphonique qui impactent l’attention du conducteur et, in fine, sa sécurité. En effet, nous avons voulu tester le kit main-libres durant notre essai et nous avons pu constater que sitôt qu’un appel est émis en Bluetooth via l’interface standard du système ou via Android Auto (avec son smartphone connecté en USB), il était très pénible, voire impossible, de revenir sur l’interface de navigation. Super !

Si on est tiraillé
entre le besoin de se faire guider et l’importance de la conversation, cela devient vite la panique à bord. Certains diront qu’il suffit de raccrocher. Certes, mais parfois l’appel téléphonique est important et quand bien même… cela doit fonctionner. 

MG ZS EV : bilan de nos premières impressions

Ces quelques dernières critiques vous auront peut-être laissé sur un arrière-goût amer. Pourtant, pour avoir conduit le véhicule, ce n’est pas ce que nous vous invitons à retenir. Déjà parce que les bugs Android devrait pouvoir être facilement corrigés par MG. Il n’est pas exclu qu’ils soient liés à notre modèle d’essai qui fait peut-être partie d’une pré-série, si on considère la crise sanitaire et l’impact que cela a dû avoir sur la production de série.

Non, retenez plutôt que, selon nous, le constructeur MG revient en France avec une auto qui est loin d’être ridicule. Comme nous l’avons partagé entre journalistes à l’issue de cette petite journée : « Hey ! ce n’est pas déconnant ! ». Le look est passe-partout, les finitions convenables, l’équipement surprenant au regard du prix, la consommation qui s’annonce maîtrisée, le plaisir de conduite est là (entre dynamisme et conduite coulée à une seule pédale) tout comme une relative polyvalence… bref, l’alliance sino-britannique pourrait bien séduire toute une population à la recherche d’une automobile propre pour les besoins du quotidien et quelques escapades les week-ends.

MG offre également aux 500 premiers clients un badge Charge Map pour accéder aux différents réseaux de charge ainsi que l'installation gratuite au domicile de la borde 7 kW. Pas mal du tout, même si les modalités seront sans doute à voir en concession.

Reste néanmoins que le constructeur devra être en mesure de garantir à ses clients un service SAV de qualité, des livraisons dans les temps et, surtout, qu’il ne quittera pas le territoire une nouvelle fois… 

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
64
36
oudiny
25 euros la charge complète pour une autonomie de 200kms sur autoroute !! What else ?
casimir79
Par pitié! qu’une personne intéressée par ce type de véhicule m’explique ses raisons. Je souhaite être le plus ouvert possible sur le sujet des voitures électrique mais là j’avoue que je m’interroge vraiment sur l’intérêt d’un tel modèle.
Nmut
Pour une voiture qui ne devrait pas rouler souvent sur autoroute est-ce bien un critère primordial? <br /> Si on est un gros rouleur autoroutier, pourquoi acheter cette voiture???
Nmut
Peut-être pour être doublement à la mode: SUV et électrique. Le coeur a ses raisons que la raison ignore! <br /> Après en familiale électrique pas trop chère et de taille moyenne, ça reste intéressant.
zeebix
Ça va elle n’est pas si mal comme voiture, un peu banale peut être … par contre l’électricité c’est sympa … mais au final pas beaucoup moins cher que l’essence, ou du moins a priori avec leurs chargeurs modernes la différence se gomme petit à petit …<br /> Moi qui roule pas mal c’est pour le moment inenvisageable avec ces autonomies ridicules, et quand ça fait plus de 500km c’est intouchable … j’attendrais encore un peu avec ma petit Diesel.
toug19
ben ça dépend ou tu charges. Total aime bien les €, trop habitué au pétrole.
cpicchio
MG est une marque inconnue par ceux qui ne sont pas des passionnés de l’automobile. Et ceux qui connaissent et apprécient cette marque, seront rebuté par ce produit qui est aux antipodes de l’ADN de la marque.<br /> Je ne vois pas bien quel est le marché pour cette voiture qui est banale et sans aucune innovation technique.
toug19
le plein coute 8€ à la maison, et parfois j’amène mon eNiro à la borne pour un plein la nuit à 1,5€. Pour plus de 400 km, ça va, c’est pas trop cher.
zeebix
Ah en effet ! Reste l’autonomie dans mon cas, mais ça viendra.
Bombing_Basta
Le prix ne dépendant pas du modèle dans ce cas, imagine le plein sur cette borne avec une Tesla 650km…<br /> Clairement Total est fidèle à elle-même. Marge avec un grand M.<br /> Il serait temps que le prix de revente du KWh soit plafonné…
oudiny
Plus il y aura de besoin en électricité et plus son prix augmentera … nous n’en sommes qu’au début et cet énergie ne sert pas qu’à rouler on va prendre cher plus les années passeront nul doute
Zebulon_Vigitatus
L’installation d’une borne de charge rapide coute 500k€, comment la rentabiliser ?
zeebix
Pfiouuu c’est pas donné, t’es sûr de cette sommes ça me paraît énorme
Bombing_Basta
Tu veux dire «&nbsp;comment la rentabiliser en quelques semaines&nbsp;»?<br /> EDF vend au particulier le KWH à environ 15 cts (13 en HC, 17 en HP).<br /> Total est fournisseur d’énergie électrique de nos jours, donc le KWH ils le payent bien moins cher.<br /> On peut donc tabler sur une marge de 300% voir 400%…<br /> 10000 «&nbsp;pleins&nbsp;» à 50 balles et déjà c’est remboursé leur borne…
Christophe_Gerber
500k€ c’est un peu beaucoup 50k€ serai un peu plus juste.
Christophe_Gerber
Oui les prix sont complètement fou, c’est du n’importe quoi. Il faut prendre le bon badge pour payer le moins possible. Cela peut aller de 0€ à 5,50€ pour la même recharge, allez expliquer ça à quelqu’un qui veut s’orienter vers l’électrique il part en courant. Tant qu’il sera interdit aux operateurs de revendre l’électricité (facturation au kWh) ce sera le bordel. En gros aujourd’hui en branche et on verra bien combien on va payer.
rodge45
un suv parce que c’est plus facile d’installer un pack batterie sous le chassis d’une caisse haute (quitte a la réhausser un peu si besoin, ce qui est plus compliqué avec une berline.<br /> la hyundai ioniq ne peut recevoir qu’une batterie de 39kWh max alors que le kona est dispo avec 39 ou 64kWh. ce mg est une thermique convertie a l’electrique … ce qui est le cas de nombreux VE, zoé, leaf… etron, eqc …<br /> tesla a une vraie plateforme electrique, moteurs et batterie, ca se voit juste en ouvrant le capot avant …<br /> sinon pourquoi acheter cette voiture ? soit comme seconde voiture en gardant une thermique (rapidement c’est l’electrique qui roule le plus souvent…) ou en voiture principale pour des personnes qui ne traversent pas la france tous les week end …<br /> perso on a une czero et un e-niro, la czero sort tous les jours, plusieurs fois mais fait moins de km … la mg ne m’interesse pas, trop cher et trop de prestations par rapport a nos besoins comme seconde voiture et pas assez performante (capa batterie, coffre…) comme voiture principale par rapport au eNiro, mais c’est certainement une bonne voiture pour demarrer en electrique …
rodge45
un 0 de trop …<br /> sinon une pompe a hydrogène c’est 1 million d’euros … le prix de 20bornes 150kW …<br /> pour le prix chez total, il y a d’autres reseaux, sur ionity c’est 7;6e la charge avec le badge chargepoint, qque soit le nombre de kWh récupérés … il y a une station ionity pas loin de limours, du coté de chartres …<br /> en general, le tarif est de 20cts le kWh sur les bornes 22kW (en triphasé, le mg charge a 7kW sur ces bornes, comme beaucoup d’autres VE), 30cts sur les bornes 50kW en courant continu
nirgal76
Bah, peu importe le prix, 200 kms d’autonomie sur autoroute, de toutes façons, c’est juste pas possible.<br /> Le temps de refaire le plein en plus tous les moins de 200 km (tu va pas pousser au bout, tu t’arrete quand y’a une station, et équipée, et c’est pas tous les 10km), et encore, y’a pas grand monde en VE, mais quand faudra faire la queue 1H voir plus pour recharger pendant 15 ou 20 minutes et rouler à nouveau pendant 1h45 grand max), tu vas passer presque plus de temps dans les stations qu’a rouler. Je vois pas l’intérêt de ce modèle pour la grande route.
zeebix
Par curiosité, tu en penses quoi de la czero ? Je pense acheter une petite citadine pour les courts trajets sur paris… Mais le choix est limité, je comprends même pas que l’offre ne se tourne pas dans un premier temps vers ce genre de voiture.
JOAB_Didier
J’avoue que c’c’est intéressant pour le prix, mais 200klm d’autonomie est ridicule, sa ne vaut pas un bon SUV diesel avec 900klm et pour le même prix. Je dois acheter un véhicule SUV dans 3 mois et mon budget est de 30000 max et si je veux un véhicule avec un beau design /Option et une bonne autonomie, de la place pour ma famille à l’arrière j’opterais pour une kia sportage
manu0086
Et tu crois qu’il faudra combien de temps pour effectuer ces 10 000 recharges? sans tenir compte des frais d’entretien, et des abonnements EDF hors de prix pour ce type de besoin.<br /> Combien de recharges peut effectuer au max une borne par jour?<br /> Les prix actuellement pratiqués ne feront qu’augmenter… rentabilité très mauvaise, même avec de tels tarifs.<br /> Et tu as tout faux en croyant que les entreprises paient moins cher leur électricité… faut pas s’arrêter au coût du KWH qui d’ailleurs dans la plupart des cas est très très proche de celui du particulier.<br /> Il n’y a que lorsque le réseau est peu chargé (la nuit), que cela peut vraiment être beaucoup moins cher. Lors des piques, ils paient bien plus cher qu’un particulier.
rodge45
la czero c’est un velo avec 4 roues et un toit, pour notre usage, disons 20km par jour, c’est tres bien, sachant qu’on roule essentiellement en ville, au max on va a 10km de la maison par les routes de campagne.<br /> -manque des infos sur la charge (pas de %, juste une jauge, peu pratique)<br /> -connecteurs datés (chademo et Type 1, la zoe, le niro sont en type 2, il faudrait que j’achete 2 cables de plus pour charger a l’ext, ce qui ne servirait pas a grand chose parce que ca reste de la charge lente), je charge sur du 220v a la maison (la zoé charge a 22 et le niro a 7 sur les bornes publiques (hors rapides))<br /> -manque de patate par rapport a la zoé<br /> -tenue de route pas terrible (a 80 ou 110), on sent qu’elle n’est pas faite pour ca<br /> -coffre rikiki, mais on arrive a mettre les courses pour 15j a 4<br /> -pas d’aide au stationnement (retour aux creneaux comme il y a 20ans), pas d’eclairage interieur quand tu ouvres une portiere, pareil pour brancher la voiture (c’est sur zoé et niro)<br /> =autonomie correcte en ville (on tourne a 120-140km avec un plein) mais fond rapidement a 110 (j’ai un bout de nationale pour faire le tour de l’agglo que je prends de temps en temps)<br /> =position de conduite correcte mais sans plus, je ne ferai pas 500km avec … quoique a tester … je mesure 1m83, mon fls mesure 1m86 et fait sa conduite accompagnée avec aussi …<br /> +banquette rabattable 50/50<br /> +4 vraies places, y compris pour des adultes a l’arriere, au moins 5cm de garde au toit en plus par rapport a la zoé, mais faut pas avoir un gros Q, ou transporter un violoncelle<br /> +impression d’espace au volant, le pare brise remonte haut, les vitres sont grandes<br /> +le gabarit qui te laisse 20cm de plus pour rentrer dans ta voiture quand elle est garée (je me suis félé une cote il y a qques temps…), elle passe partout, se gare facilement<br /> +rayon de braquage (propulsion, les roues avant ont plus de liberté)<br /> +mieux finie que la zoe life 2015 (les nouvelles sont mieux finies), je ne suis pas fan de l’interieur marron, j’aurai préféré le bleu de la peugeot ion)<br /> ce n’est pas une voiture pour partir en vacances ou déménager, mais ca fait le job pour tous les petits trajets de tous les jours qu’on ne peut pas faire autrement qu’en voiture.<br /> c’est une loc pour 2ans et 15000km, avec possibilité de la racheter a la fin, a voir selon nos besoins si on la garde ou pas …
oudiny
Enorme j’ai fait ce même choix de constructeur début décembre et je roule aujourd’hui avec et sans regret pour le moment ! Bienvenu dans la famille
nirgal76
Pas d’aide au créneau…C’est à ce point là ? les gens ne savent plus manier leur véhicule ?
grivella
On a attendu 80 ans pour découvrir les batteries lithium en remplacement des batteries au plomb voir Nimh, les prohaines batteries dans 1 siècle certainement !<br /> bon courage .
zeebix
Oh t’es mauvaise langue, ça vient tranquillement<br /> (ou alors je suis trop optimiste )
zeebix
Ça c’est du retour ! Merci à toi !
DotsNaKoma
J’en ai une depuis 8 ans maintenant, donc j’ai un peu de recul. L’autonomie est juste mais de toute façon elle ne quitte pas la ville et ça n’a finalement jamais été un problème en 8 ans.<br /> Pour le reste, en ville toujours, c’est un régal, elle est étroite (idéal dans les parkings souterrains), elle braque dans un mouchoir de poche (moteur et transmission à l’arrière), elle est extrêmement fiable (c’est une Mitsubishi, la C-Zero, ne l’oublions pas), elle vieillit très bien (finition, etc…). Bref, nous en sommes toujours très content.<br /> Bien entendu, lorsque nous faisons des kilomètres, nous avons une autre voiture, pas électrique maus hybride celle-ci (Corolla 180h). La remplaçante de la Toyota sera sûrement électrique.
DotsNaKoma
Tout pareil (sauf que j’ai l’éclairage intérieur… bizarre, non ?)
zomurn
Pour un ideologiste écologiste extrémiste de première classe ?
kellog89
L’attraction : le prix. Elle est quand même très bon marché. Des défauts de jeunesse, mais l’écran est sympa. Elle ressemble à une mazda. Pour les bugs Android auto, c’est courant. Dans ma voiture (Seat), A Auto semble se déconnecter qd je perds la connexion data, et ne se reconnecte pas sans valider les différents messages. Franchement pénible qd ca arrive et au moment ou on doit changer de direction…
Nmut
Un Tesla roadster n’est pas très haut et pourtant a une bonne capacité de batterie. L’argument de la hauteur ne tient pas, et justement la Zoe ou la Leaf ont des châssis conçus uniquement pour l’électrique et pas des plate-formes mixtes (encore que les plateformes actuelles sont bien conçues par rapport à l’électrification, pas comme une E-Golf par exemple), il n’y a qu’à regarder le soubassement ou le compartiment moteur, c’est flagrant.<br /> Je pense qu’elle peut effectivement trouver son public. Mais pour moi, le SUV reste toujours un effet de mode. Il n’y a qu’à voir le prix de ce type de véhicule, 5 à 15% plus cher que le monospace équivalent (quand il y en restait…) ou que le véhicule dont il est dérivé, tout en apportant aucun gain ni en habitabilité ni en confort.
Fodger
L’autonomie apparaître très courte compte tenu de la taille du bousin…
Fodger
Il n’y a rien de bon dans un SUV diesel : c’est gros, ça pue, ça pollue grave en ville c’est insuportable, comme les 4x4.
toug19
Le niro à entre 300 km (hivers + autoroute 130 km/h) et 600 km (été + ville) d’autonomie. C’est déjà largement gérable.
oudiny
C’est faux les nouveaux diesels puent et dégagent moins de CO2 que les essences et sont plus économiques à tous points de vue !! Donc faut arrêter le bashing aveugle ! Et le pire c’est que ces voitures coutent à peu de chose près la même chose que les électrique. Et puis personne un peu censée n’achète un SUV électrique pour faire de la ville : y a forcément une part importante de campagne
ccvman
ça se voit que cette voiture est de mauvaise qualité, des plastiques de partout, un moteur digne d’un constructeur chinos, tu vas rouler un an avec cette voiture tu auras déjà tous les problèmes du monde
xeno
L’électricité est devenu un produit de première nécessité, sont prix doit donc absolument être régulé.<br /> Et le fait que l’on va anormalement utilisé l’électricité a cause des véhicule électrique, c’est une raison de plus.<br /> Note au testeurs, c’est général pas juste clubic.<br /> Personne ne pense à faire des tests en situation vacances, c’est à dire avec des enfants et tous les bagages nécessaire…
jcc137
Quelqu’un peut m’expliquer ce que fait sous le capot une batterie-plomb dans un VE ???<br /> C’est pour la démarrer ???<br /> https://pic.clubic.com/v1/images/1799291/raw-accept?width=1200&amp;fit=max&amp;hash=ca3c6b778c51aaa7a94e9e0e162ae3cabfc1bd67
kyosho62
La même chose que sur une voiture thermique.
jcc137
Avec une batterie de 35 KWH CC un simple convertisseur 12 V ne suffit pas ???
kyosho62
A moins d’avoir une 4L, il n’y pas qu’un démarreur qui consomment de la batterie <br /> Donc vaut mieux réserver la batterie de 44,5 kWh aux moteurs pour faire un maximum de kilomètres
PEPSIMAX
Et quand 10 personnes du même quartier ont la même idée de recharger la nuit sur la borne comment on fait ? Ne me dites pas que vous vous relevez a 3 heures du mat pour retirer votre voiture ?
toug19
J’utilise cette borne qu’une poignée de fois chaque mois.Il y aura prochainement beaucoup plus de bornes.
Fodger
C’est faux, les moteurs diesel ne font beaucoup mieux en moyenne question co2. On a pourri, manipulé, simplifié la question lde a pollution ne limite pas au CO2 quant les autres émissions font énormément de dégâts comme le NOx.<br /> En ce qui concerne les suv, 4x4… Peut-être n’habites-tu pas dans une grande ville (ce n’est pas un reproche au contraire :).)? J’en vois beaucoup en ce qui me concerne (malheureusement).
rodge45
le chassis de la zoé est adapté de celui d’une clio 2, les sieges avant ne sont pas reglables en hauteur a cause de l’implantation de la batterie, la position de conduite est speciale (j’ai fait 80000km avec).<br /> le roadster tesla, 5m de long 2 places …<br /> la ioniq ne peut pas avoir une grosse batterie de 64kWh car pas assez de place … elle a commencé avec 28 et 39 pour la seconde version (la zoé est passée de 23kWh a 52kWh en 7 ans …), la taycan a une grosse batterie et 4 places …<br /> le niro a été réhaussé de 2cm par rapport au thermique pour pouvoir installer la batterie (sans que ca frotte), le modele plugin a une partie du coffre qui est occupé par la batterie …<br /> tant que les plateformes ne seront pas developpées uniquement pour l’electrique on sera limité, soit par la capacité (208, 2008) soit par le type de carrosserie (suv …).
rodge45
c’est pour soit les services connectés, soit pour le checkup au démarrage… et certains accessoires qui sont alimentés en 12V
rodge45
j’ai trouvé l’eclairage, je cherchais du coté du rétroviseur, c’est au centre de la voiture …
Nmut
Je n’ai pas directement travaillé sur la Zoe, mais d’après mes collègue méca, les trains roulants sont effectivement dérivés directement de ceux de la Clio/Mégane, mais la plateforme est spécifiquement conçue pour la Zoé et pensée totalement pour l’électrique (d’ailleurs d’où son prix de revient actuel pas terrible pour Renault car il n’y a qu’un seul véhicule l’utilisant). Les autres-plateformes récentes et en cours d’étude sont par contre toutes mixtes (micro-hybride, hybride et parfois full électrique).<br /> Après, je n’ai plus d’infos sur depuis 6 ans (sauf pour les plate-formes dont la R&amp;D est faite en partie dans ma boite principale), peut-être que la nouvelle Zoé utilise la dernière plateforme Clio (conçue pour être mixte, je ne me souviens plus si elle est possible en full électrique), même si ça m’étonnerait beaucoup…<br /> Edit: pour les dimension du roadster Tesla, je ne comprends pas ce que tu veux dire…<br /> fr.wikipedia.org<br /> Tesla Roadster<br /> La Tesla Roadster est une voiture de sport électrique. C'est la première voiture produite par l'entreprise californienne Tesla, installée à San Carlos, États-Unis. Le 17 novembre 2017, Tesla dévoile la seconde génération de la Tesla Roadster qui sera commercialisée en 2021.<br /> Le Roadster a été dévoilé au public le 19 juillet 2006, la production en série a débuté le 17 mars 2008 et s'est arrêtée en 2012.<br /> Sa batterie au lithium-ion donne à la Tesla Roadster une autonomie de 370&nbsp;km et se recharge ...<br /> Je n’ai qu’une confiance assez limitée en Wikipedia mais le chassis étant sur base d’une Elise, j’ai du mal à croire tes 5m…
Nmut
Pourquoi ils ne feraient pas mieux en CO2. Ils consomment 15% (sur un essence récent utilisé tranquillement) à 30% de moins (utilisation non optimale comme la majorité des conducteurs) tout en rejetant 10% de plus de CO2 au litre =&gt; c’est quand même mieux.<br /> Pour les particules, un essence récent sans FAP en rejette plus, et pour les NOx, on est a des niveaux équivalents.<br /> Par contre pour le nombre des 4x4 ou SUV pour grimper sur les trottoirs, je suis d’accord avec toi, on en voit pas mal. Y compris des Land dans certains beaux quartiers dont on se demande bien se qu’ils peuvent bien faire là!
Fodger
Oui mais l’écart n’est pas monstrueux, tu regardes des modèles équivalents essence et diesel, la différence n’est pas énorme. Et encore une fois, la pollution ne limite pas au co2, et le diesel émet beaucoup de particules fines qui font bien plus de morts chaque année qu’un Corona virus…
rodge45
je prefere la page GB, plus documentée sur l’ancien roadster, dont les batteries ne faisaient pas partie integrante du chassis mais qui doit remplir toutes les zones vides possibles …<br /> en.wikipedia.org<br /> Tesla Roadster (2008)<br /> The Tesla Roadster is a battery electric vehicle (BEV) sports car, based on the Lotus Elise chassis, that was produced by the electric car firm Tesla Motors (now Tesla, Inc.) in California from 2008 to 2012. The Roadster was the first highway legal serial production all-electric car to use lithium-ion battery cells and the first production all-electric car to travel more than 320 kilometres (200&nbsp;mi) per charge. It is also the first production car to be launched into orbit, carried by a Falcon <br /> 53kWh pour debuter (450kg) et 80 lors des dernieres versions/mise a jour<br /> la nouvelle version est donnée pour emporter 200kW, plus longue et plus large que le premier modele certainement sur une base de m3 ou nouvelle S ?<br /> on peut fixer un porte velo de clio2 sur une zoé sans modification du chassis et le fait quelle soit montée sur la meme chaine que la clio, plus les trains roulants, laissent a penser que renault n’est pas parti d’une feuille blanche … je n’arrive pas a retrouver d’articles a propos de la leaf et de l’utilisation d’un chassis de thermique comme base egalement.<br /> ce que je voulais souligner c’est qu’il est facile, pas cher et rentable de convertir en electrique un SUV en lui offrant une bonne autonomie, alors que c’est plus compliqué pour une berline car il y a moins de place, ou de se contenter d’une petite batterie, mais cela ne signifie pas que cette solution est a écarter … la preuve avec le dernier test de bjorn entre une ioniq (28kWh) et une 208 (46kWh) sur 1000km qui font jeu egal (la ioniq aurait meme du terminer 15min avant)
philouze
«&nbsp;Par pitié! qu’une personne intéressée par ce type de véhicule m’explique ses raisons. Je souhaite être le plus ouvert possible sur le sujet des voitures électrique mais là j’avoue que je m’interroge vraiment sur l’intérêt d’un tel modèle.&nbsp;»<br /> Si tu es ouvert, tu va découvrir tout un monde dans lequel la majorité écrasante des gens ne fait pas 200 bornes par jour <br /> Pour être clair 99% des trajets des français font moins que ça.
sigzegv
C’est sur que 200km d’autonomie sur autoroute c’est pas terrible…<br /> Quoi qu’il en soit il faut s’attendre à une régression dans le futur en matière d’automobile… Le pétrole c’est pas illimité.
nirgal76
C’est sur. ca couvre 95% des trajets mais quid des 5% restants ? je n’ai pas envie d’acheter un truc qui couvre 95% quand je peux en avoir un qui en couvre 100%. Louer pour les grands trajet ? donc en juillet aout, faudra un parc locatif de 10 millions de voitures qui dormiront le reste de l’année. Pas très écologique.
cpicchio
Pour la seconde voiture du foyer, c’est même 100%. Cible principale des VE à mon sens qui sont totalement inadaptés à l’autoroute.
TAURUS31
Je penses que certains rêvent quand ils croient que le prix de la recharge restera le même éternellement…<br /> Rien que de la logique pure…Les prix sont attractif,d’ailleurs au début c’était gratuit.<br /> Pour la charge a domicile,quand le nombre de véhicule sera conséquent dans un même quartier,lotissement…on vous trouvera le moyen de mettre un compteur dédié pour la charge de la voiture avec toutes les bonnes (hypocrites) raison pour justifier un tarif plus élevé.<br /> Ceux qui croient payer encore ce tarif dans 5 ou 10 ans,vivent au pays des bisounours car business is business
Bezenman78
Il faut également prendre en compte l’offre en chargeur dans les zones densément peuplées, qui ne permettront pas forcément l’implantation de borne spécifiques, ne serait-ce que dans les vieilles résidences ou parkings souterrains, où le coût d’implantation de chargeurs pourrait être prohibitif. Idem pour la charge «&nbsp;rapide&nbsp;» à domicile en pleine campagne, qui ne sera peut-être pas disponible avant longtemps.<br /> Sinon, le rapport prix/prestation de ce petit SUV paraît plutôt correct, même si pour le moment, un hybride (rechargeable… le budget n’est pas le même, certes) semble plus cohérent pour les ménages possédant un seul véhicule.
philouze
«&nbsp;totalement&nbsp;» voudrait dire qu’aucune exploitation autoroutière n’est possible.<br /> en 2020, Tesla, Kia, Nissan et Hyundai, et je crois quelques autres, produisent des véhicules qui parcourront plus de 350 kms à 130 (compteur).<br /> Je précise qu’il n’est pas non plus interdit de rouler à 110 sur autoroute.<br /> ça fait déjà de belles étapes, ça permet de littéralement traverser la plupart des petits pays européens.<br /> Le problème est sur des trajets de plus de 2x350 kms, quand la deuxième charge de 45mn, voir la troisième car il n’y aurait pas de charge à destination par exemple - rallonge réellement les durées.<br /> C’est loin d’être le gros de vos trajets autoroutiers.<br /> Mais j’admet qu’on ne lèvera cette objection pour le grand public qu’avec un très gros réseau de recharge rapide et des autonomies de 550/600 kms à 130 compteur .
Fabjac
Pourquoi parler du «&nbsp;retour de MG en France&nbsp;», rien à voir, c’est l’arrivée d’un constructeur chinois qui a acheté le branding MG.<br /> Acheter ça??? …autant vendre le reste de notre industrie européenne à la dictature chinoise… faudra pas pleurer sur nos emplois et nos démocraties.
Manuko
Je pense que tu dois déjà aller là où les gens intéresser par ce type véhicule échange à longueur de journée, par exemple les forum d’Automobile Propre.<br /> J’ai cité : https://forums.automobile-propre.com<br /> Et leur dernier comparatif : https://youtu.be/VbxxLKkicOQ
xryl
J’ai déjà contacté l’organisme gérant cela, et les opérateurs de recharge peuvent facturer au kWh, c’est autorisé et légal. Par contre, à la différence d’une pompe à essence, où il ne viendrait pas à l’idée de rester branché à la pompe, il faut inciter les usagers à débrancher, au plus vite, leur voiture une fois chargée. Donc une facturation au kWh ce n’est pas suffisant, il faut également facturer au temps d’utilisation de la prise.
Blackalf
Fabjac:<br /> Acheter ça??? …autant vendre le reste de notre industrie européenne à la dictature chinoise… faudra pas pleurer sur nos emplois et nos démocraties.<br /> Bah tu sais…il y a pas mal d’années, un politicien américain avait dit que les japonais achetaient trop d’immobilier aux USA…un japonais lui a répondu «&nbsp;si nous achetons, c’est parce que vous vendez&nbsp;»
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

French Days : Ultimate Ears bradeses enceintes UE Boom et UE Wonderboom
COVID-19 : des robots préparent et servent désormais les boissons dans ce café sud-coréen
French Days : le BEST OF des promos Amazon et Cdiscount ce samedi soir
French Days : moins 20€ sur la souris gaming Corsair Nightsword chez Amazon
Toyota dévoile la version électrique de ses utilitaires Proace et Proace City
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Les meilleurs series animes
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
French Days : J-1 avant le lancement du Black Friday à la française
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
Haut de page