Une Ferrari 100 % électrique ? Ce ne sera "pas avant 2025", dit le patron de la marque

13 décembre 2019 à 10h26
4
ferrari-logo.jpg
© Pixabay

La firme de Maranello ne veut surtout pas se précipiter pour lancer son premier modèle électrique, et préfère reculer ses plans de quelques années.

« Patience est mère de sûreté », dit l'adage. Celui-ci illustre parfaitement la stratégie de Ferrari en matière de véhicule électrique. À l'inverse de ce qu'elle représente, la vitesse. L'emblématique constructeur italien compte prolonger l'attente avant de produire son tout premier modèle 100 % électrique. Le P.-D.G. de la société, Louis Camilleri, a confirmé que ce dernier ne serait pas prêt avant 2025.


Ferrari recule l'échéance

Selon le patron de la firme de Ferrari, la technologie de la batterie nécessiterait un temps supplémentaire de développement. « La technologie de la batterie n'est pas encore là où elle devrait être », a-t-il déclaré aux journalistes présents lors d'un déjeuner au Centro Stile Ferrari, au siège de Maranello.


« Il y a encore des problèmes importants en termes d'autonomie, en termes de vitesse de recharge, a-t-il poursuivi. Finalement, nous commercialiserons un modèle. Mais ce sera après 2025. Pas à court terme ». Cela a le mérite d'être clair. Et transparent.

Ferrari avait dans un premier temps indiqué qu'un véhicule entièrement électrique pourrait être disponible à l'issue du plan industriel actuel, courant jusqu'en 2022. Mais cette éventualité a rapidement été écartée par les analystes, qui suggéraient qu'un lancement n'interviendrait pas avant 2023. Eux aussi avaient tort.

Le constructeur, plus tenté par l'hybride que l'électrique à ce stade

Le président de la marque de véhicule de luxe a tout de même confirmé que son entreprise étudierait certainement la production d'une voiture électrique. « Bien sûr, nous étudions le tout électrique », a-t-il lâché à l'assistance. Il a aussi précisé que l'électrification de la marque passerait par des véhicules à motorisation hybride.


Ferrari a pour objectif de vendre 60 % de ses véhicules sous la forme mi-essence mi-électrique d'ici 2022. Et ce n'est pas tout, puisque Camilleri a aussi déclaré envisager le développement des technologies alternatives au sein du constructeur italien, comme les biocarburants ou l'hydrogène. Histoire de montrer que si l'entreprise Ferrari prend son temps, elle reste sur tous les tableaux.

La firme devrait par ailleurs enregistrer un bénéfice en hausse cette année, autour d'1,27 milliard de dollars.

Source : Motor1
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
NumLOCK
« cette éventualité fut écartée par les analystes, qui suggéraient qu’un lancement n’interviendrait pas avant 2023. Eux aussi avaient tort. »<br /> Euh… 2025 c’est également « pas avant 2023 » que je sache.
manu_XP
Alors ce ne sera plus une Ferrari. Une Ferrai c’est un bruit, de V8, de V12.
667
Et Kodak reignait sur l’argentique, Berkshire Hathaway etaient connus pour leurs fabriques de tissus, Wipro a vendu de l’huile, du savon et du detergent pendant des decennies, et la musique, ca s’ecoute sur une platine. On connait la chanson.
LeGambi
Ils voulaient déjà éviter le turbo parce que c’est de la triche mais avec la « pression » de la concurrence fallait bien y repasser.<br /> L’incitation général vers l’hybride leurs ont fait mettre un KERS pour faire style mais le full électrique ils doivent vraiment pas avoir envie d’y passer…<br /> Ferrari c’est la passion du moteur atmosphérique finement préparé qui se passe des facilités technique pour au final mettre tout le monde d’accord <br /> Bien sûr tout ceci est subjectif et je ne connaît pas du tout ce que pense la marque, c’est juste du ressenti disons.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Passez un Noël 2022 sous le signe de la confidentialité en ligne
Quand un bug sur Need for Speed Unbound impose la mise à jour du BIOS
Une IA a appris à jouer à Minecraft... en regardant YouTube
Apple veut toucher ses 30% sur les transferts de NFT sur l'app de Coinbase sauf que...
Un Core i5-13500 de pré-série testé : jusqu'à 68 % plus puissant que le Core i5-12500
Les processeurs AMD Ryzen 7000
L'ex P.-D.G. de FTX affirme dans une interview hallucinante qu'il aurait arnaqué à l’insu de son plein gré
Sony présente Mocopi, mais à quoi vont servir tous ces petits capteurs ?
Voilà comment Volkswagen imagine le futur de son ID.3
Les Radeon RX 7900XT et 7900XTX
Haut de page