Test Mpow H16 : un concurrent de taille pour le casque Bluetooth TaoTronics TT-BH22

Johan Gautreau Contributeur
01 septembre 2019 à 11h45
0
La note de la rédac
En fin d'année 2018 nous testions le casque audio sans-fil TaoTronics TT-BH22. Commercialisé à moins de 60€, il avait su nous surprendre par sa qualité. Il va maintenant devoir faire face au Mpow H16, un nouveau venu de Chine. À moins de 50€, ce casque Bluetooth avec ANC pourrait bien devenir une nouvelle référence, comme nous allons le voir dans ce test.

Tout comme TaoTronics, Mpow est une marque asiatique spécialisée dans l'audio. La société possède un large catalogue de casques et écouteurs en tous genres, ainsi que quelques accessoires annexes comme des perches à selfie. Le point commun de tous ces appareils est leur placement tarifaire très agressif.

Le Mpow H16 ne fait pas exception. Affiché à 49,99€ sur Amazon, il tente de séduire un large public n'ayant pas les moyens de s'offrir un Bose QC35 II ou un Sony WH-1000XM3. On se doute bien que la qualité ne sera pas la même qu'avec ces ténors du marché, mais le casque chinois pourrait toutefois valoir le coup d'œil. Suivez le guide !

Design et ergonomie

Il faut bien l'avouer, le matériel chinois destiné à l'entrée de gamme réussit de plus en plus à nous surprendre. Le Mpow H16 se veut flatteur dès la sortie de boite de par sa qualité de conception, du moins compte tenu de son placement tarifaire.

Mpow H16 - Design

Le casque Bluetooth circum-auriculaire ressemble fortement à son principal concurrent, le TaoTronics TT-BH22. Les deux oreillettes de forme ovale abritent des écouteurs de 40 mm. Les coussinets se révèlent confortables une fois sur les oreilles, bien qu'ils soient un peu moins souples que ceux du TaoTronics. On ne ressent pas trop de pression sur les tempes ou les mâchoires, mais le port de lunettes à monture épaisse pourra poser quelques problèmes de confort sur le long terme.

Le poids de 227 grammes - contre 213 grammes pour le TT-BH22 - n'y est probablement pas étranger. Dans l'absolu, le Mpow H16 reste plus agréable à porter que certains modèles plus onéreux comme le Skullcandy Crusher Wireless, pour ne citer que lui. Attention toutefois, une certaine chauffe des oreilles se fait sentir après une ou deux heures d'écoute.

Mpow H16 - Pliage

Facilement pliable, le casque audio sans-fil se pare de plastiques mats du plus bel effet. Leur conception semble d'ailleurs un chouïa plus solide que celle du TaoTronics. Le seul souci provient des traces de doigts qui s'accumulent vite sur la surface de l'appareil... Pour le prix, on ne peut toutefois pas trop reprocher ce petit détail à Mpow.

Les boutons situés sur l'oreillette gauche assurent toutes les fonctions qu'on attend d'eux : contrôle de la musique et des appels téléphoniques, gestion du volume et activation de l'assistant vocal du smartphone.

Mpow H16 - Boutons

L'Active Noise Canceling (ANC ou contrôle actif du bruit) bénéficie de son propre bouton à part, situé également sur l'oreillette gauche. Vous pouvez ainsi l'activer indépendamment du reste, quand la partie Bluetooth est éteinte ou que vous passez par le câble Jack 3,5 mm. Mais nous y reviendront...

S'ils présentent un peu de jeu, les boutons du H16 paraissent plus solides que ceux du TaoTronics. Un bon point pour la longévité du casque asiatique !

Afin de faire les choses correctement, Mpow fournit une sacoche en tissu pour le transport ainsi qu'un câble Jack 3,5 mm plat. Pour moins de 50€, c'est très complet.

Mpow H16 - Sacoche

Le Mpow H16 talonne donc de près le TaoTronics TT-BH22. S'il est un peu moins confortable à porter, il se révèle néanmoins plus solide. Reste à voir si le son bénéficie du même traitement... (Spoiler : la réponse est oui !)


Qualité sonore et ANC

Quand vient le moment de tester un casque chinois d'entrée de gamme, il faut bien avouer qu'une crainte se fait ressentir. On s'attend souvent à un son bâclé, bourré de basses et mal équilibré...

Fort heureusement, Mpow a bien travaillé sa copie. Bien entendu, il ne faut pas être trop exigeant. Un professionnel qui travaille en studio s'enfuira sûrement en hurlant à l'assassinat du bon goût. Mais Monsieur et Madame Tout-le-monde trouveront probablement le H16 très agréable à l'usage.

De par son orientation grand public le Mpow H16 met en avant un rendu assez basseux. Il laisse cependant suffisamment de place aux médiums et aux aigus pour profiter de tout type de morceau. On ressent donc aussi bien le grattement d'une guitare sèche que le tintement d'un triangle. Les voix ne sont pas trop dissimulées par les basses. La scène n'est pas des plus ouvertes, mais on peut difficilement faire la fine bouche.

En bref, ce n'est pas mal du tout compte tenu du prix de l'ensemble. D'ailleurs, le son du H16 nous a semblé un cran au-dessus de celui du TaoTronics, son principal concurrent.

Mpow H16 - Oreillettes

Du côté des communications mains-libres, le microphone intégré au casque Bluetooth fait correctement son boulot, ni plus ni moins. Le son reproduit est suffisant pour une conversation de longue durée. La suppression des bruits extérieurs fonctionne bien, même si elle patauge un peu quand les bruits ambiants sont trop nombreux et aléatoires.

Mais voyons maintenant la réduction active des bruits. Cette technologie explose en entrée de gamme, devenant un argument incontournable pour les constructeurs. Même si on reste à des années-lumière d'une ANC de chez Bose ou Sony, il faut bien admettre que Mpow fait un travail correct avec le H16.

Une fois activée, la puce de réduction active des bruits va principalement bloquer les sons de basse fréquence. Machine à laver, four à micro-ondes ou encore moteur de voiture nuiront donc beaucoup moins à votre écoute. Le casque Bluetooth de Mpow se révèle très pratique dans les transports, même s'il n'est pas aussi bon que les modèles haut de gamme. Notez que contrairement à son concurrent de chez TaoTronics, l'activation de l'ANC ne produit pas de souffle en arrière-plan.

Mpow H16 - ANC

Comme nous l'évoquions précédemment, cette réduction active des bruits peut d'ailleurs fonctionner même quand le casque est éteint. Vous pouvez ainsi en profiter avec le câble audio fourni ou tout simplement pour vous couper du brouhaha de l'open-space, même sans musique. Tout comme sur le TaoTronics, il ne faudra cependant pas oublier de couper l'ANC quand vous rangez le H16 sous peine de vous retrouver avec une batterie vide au bout de quelques heures !

Autonomie

S'il y a bien un point où Mpow frappe fort, c'est sur l'autonomie. Le H16 peut fonctionner environ 30 heures, surpassant ainsi le TT-BH22 de peu. Plus encore, c'est au niveau de la recharge qu'il écrase son concurrent.

Mpow dote en effet le H16 d'une charge rapide qui permet de profiter d'environ deux heures d'écoute avec seulement 10 minutes de rechargement. Il suffit d'une heure pour remplir pleinement la batterie. Pas mal pour de l'entrée de gamme à moins de 50€ !

Une fois de plus, on regrettera l'emploi d'un port micro-USB et non USB-C. En 2019, ça commence à devenir vraiment pénalisant...

Mpow H16 : le verdict de Clubic

On dirait bien que le TaoTronics TT-BH22 a trouvé son maître. Mpow frappe fort avec son casque sans-fil H16. Pour moins de 50€, il a tout ce qu'on peut attendre d'un casque Bluetooth circum-auriculaire.

Le H16 est relativement confortable, offre un son de bonne qualité - bien qu'un peu trop basseux - et nous fait même profiter d'une ANC efficace sur les basses fréquences. Le design est certes classique et les plastiques salissants, mais l'ensemble parait suffisamment solide pour durer dans le temps. Le tout est soutenu par une charge rapide de bonne facture.

Si les QC35 II et autres WH-1000XM3 sont hors de votre budget, on ne peut que vous recommander de jeter un œil sur le Mpow H16. Pour moins de 50€, il démontre avec brio que les constructeurs chinois ont un talent certain pour la conception d'entrée de gamme !

Mpow H16

Les plus
+ Excellent rapport qualité/prix
+ Son agréable
+ ANC correcte sur les basses fréquences
+ Relativement confortable
+ Bonne autonomie et recharge rapide
Les moins
- Plastiques salissants
- Jeu dans les boutons
- Un peu trop de basses
- Encore et toujours du micro-USB...
Design
Confort
Qualité audio
Isolation
Autonomie
3.5

Modifié le 11/09/2019 à 10h49
7 réponses
5 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top