Test du casque Bluetooth TaoTronics TT-BH22 : la réduction de bruit abordable

le 10 octobre 2018 à 17:30
 0
La note de la rédac

En entrée de gamme, difficile de trouver des casques Bluetooth avec à la fois un bon son et une réduction de bruit efficace. Prétendant réunir tous ces aspects, nous avons voulu testé le TaoTronics TT-BH22 pour nous faire un avis et accrochez-vous bien, pour ce prix il est loin d'être mauvais.

Design et ergonomie


Conçu par la firme chinoise TaoTronics, le casque audio Bluetooth TT-BH22 vient agrandir la sélection déjà bien fournie du fabricant. Comme toujours, c'est l'entrée de gamme qui est la cible privilégiée de TaoTronics. Son casque audio est ainsi proposé à 59.99€ sur Amazon, avec des réductions fréquentes à moins de 50€.

Dès lors, que peut-on attendre d'un appareil audio à ce prix ? Étonnamment, pas mal de bonnes choses à commencer par une réduction active du bruit, encore peu répandue - et encore moins maîtrisée - en entrée de gamme.

TaoTronics TT-BH22 - Vue complète

Doté de deux écouteurs de 40 mm, ce casque audio circum-auriculaire bénéficie d'un design relativement classique. Cela n'empêche pas qu'il soit très ergonomique avec des oreillettes ovales qui englobent bien le contour des oreilles, sans trop appuyer sur les tempes ou la mâchoire (même avec des lunettes). Pour tout avouer, le TaoTronics TT-BH22 est bien plus confortable à porter sur de longues durées que certains casques Bluetooth deux ou trois fois plus cher, comme le Skullcandy Crusher Wireless pour ne citer que lui.

TaoTronics TT-BH22 - Contenu boite

Bien entendu, il faut rester réaliste et quelques concessions ont été faites. Le plastique utilisé fait ainsi un peu cheap, les boutons sur les oreillettes semblant particulièrement fragiles. Mais pour le prix, difficile d'en exiger trop. Pour notre part, l'objectif ergonomique est atteint : le TaoTronics TT-BH22 est confortable, léger - 213 grammes seulement - et facilement transportable. Le fabricant fournit d'ailleurs dans le paquet une sacoche de transport rigide avec un câble audio 3.5mm ainsi qu'un cordon micro-USB pour la recharge.

Que demander de plus ? Du bon son ? On y arrive !

Qualité audio et réduction active du son


Si nous ne nous attendions pas à retrouver le même audio que sur l'excellent Sony WH-1000XM3, il faut bien avouer que le casque sans-fil de TaoTronics nous a bien surpris.

Après la lecture de la description qui annonce des "basses agressives", on pouvait craindre le syndrome propre aux casques d'entrée de gamme : du gros boom-boom prenant le pas sur tout le reste... Fort heureusement, il n'en est rien.

TaoTronics TT-BH22 - Oreillettes

Même si elles sont présentes, les basses restent bien dosées. Les médiums et aigus peuvent ainsi trouver leur place sans trop de soucis. L'équilibrage n'est certes pas parfait, mais un passage par l'égaliseur de votre smartphone ou PC vous permettra de profiter d'un son plus que décent étant donné le prix plancher du TT-BH22.

Évidemment, ce casque audio est à réserver à un public pas trop exigeant. L'absence de gestion des codecs AptX/ AptX HD et leurs confrères destinés à l'écoute HiRes - ou à défaut lossless - fera probablement fuir les mélomanes qui s'orienteront vers la gamme supérieure. Mais pour du streaming sur le chemin du travail, le TT-BH22 est parfait !

Pour l'instant, l'appareil de TaoTronics s'en sort plutôt bien. Reste à tester la réduction active du son. Là aussi, c'est une bonne surprise. Bien que son activation émette un léger souffle, ce dernier devient totalement inaudible une fois la musique lancée. Les sons extérieurs sont dès lors bien réduits, à défaut d'être totalement annulés.

TaoTronics TT-BH22 - Boutons

Nous avons testé le casque Bluetooth successivement près d'une machine à laver en marche, d'une TV allumée puis une radio. Nous n'aurons pas eu besoin de pousser le son à fond pour profiter de nos morceaux préférés. Si les bruits extérieurs les plus forts restent audibles, le module de réduction fait néanmoins bien son boulot. Couplé à la réduction passive offerte par les oreillettes, le TaoTronics TT-BH22 offre une expérience très agréable.

Notez d'ailleurs que la réduction active fonctionne même si la partie Bluetooth est éteinte. Vous pouvez donc en profiter en passant par le câble fourni, ce qui n'usera pas trop la batterie. Par contre, n'oubliez pas de couper le module quand vous rangez le casque sous peine de vider complètement la batterie après une longue période d'inactivité.

Autonomie


TaoTronics annonce une autonomie de 25h pour son casque. Le constructeur ne précise pas si ce temps est donné avec ou sans la réduction active en route. Dans tous les cas, le TT-BH22 nous a semblé aussi endurant qu'annoncé, nous accompagnant plusieurs heures par jour avant de nécessiter une recharge. Là encore, il se débrouille très bien pour de l'entrée de gamme, n'ayant finalement pas grand-chose à envier aux concurrents parfois deux à trois fois plus chers.

On peut s'en douter, il n'y a pas de charge rapide sur le casque audio TaoTronics TT-BH22. Il faudra donc plusieurs heures pour remplir la batterie. Une fois encore, difficile de faire la fine bouche sur ce point tant le prix est bas, surtout compte tenu des autres qualités de cet appareil sans-fil.

Conclusion TaoTronics TT-BH22



TaoTronics TT-BH22 - Vue globale

Nous n'attendions pas grand-chose du TaoTronics TT-BH22, qui aurait pu passer inaperçu dans le flot des casques Bluetooth d'entrée de gamme. Il a cependant su attirer notre attention grâce à son excellent rapport qualité/prix.

Non content d'être plus confortable que certains concurrents plus haut de gamme, le casque audio circum-auriculaire chinois offre un son de relativement bonne qualité supporté par une réduction active des bruits plutôt efficace.

Si tout n'est pas parfait, à commencer par des matériaux plutôt cheap, nous ne pouvons que vous recommander le TaoTronics TT-BH22 si votre budget est serré et que vous n'envisagez pas une expérience musicale incroyable.

TaoTronics TT-BH22

Les plus
+ Bon rapport qualité/prix
+ Très confortable (même avec des lunettes)
+ Bonne réduction du son
+ Autonomie correcte
Les moins
- Qualité des plastiques
- Fragilité des boutons
- Pas de charge rapide
4
Design
Confort
Qualité audio
Isolation
Autonomie



Le casque audio Bluetooth est devenu un véritable essentiel pour qui veut écouter sa musique partout, à tout moment et en toute liberté. Découvrez ici notre guide 2018 complet, qui vous aidera à choisir votre modèle idéal !
Découvrez notre comparatif

Modifié le 28/11/2018 à 17h38
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Tests produit

Après une année 2018 catastrophique en termes de ventes, la division mobile de Sony est entrée en profonde introspection. Au sortir de cette remise en question naquirent les Xperia 1 et Xperia 10 : représentants respectifs du haut et de la moyenne gamme du constructeur.
On se souvient de Metro 2033 comme d'un FPS narratif inattendu. Original de par son contexte post-apocalyptique dépaysant, et épatant par ses prouesses techniques, les ambitions du studio 4A Games se heurtaient néanmoins à la muraille de la jouabilité et d'une optimisation aléatoire. Après un deuxième épisode intitulé Last Light sorti en 2013 et s’émancipant légèrement des livres de Dmitri Glukhovsky, le studio ukrainien s'est accordé une réflexion salvatrice sur la suite des aventures d'Artyom. Six ans plus tard, nous voici en présence de Metro Exodus : le jeu-somme des ambitions et des rêves concrétisés… mais aussi des vieilles blessures non pansées.
NVIDIA déboule dans votre salon avec la Shield Android TV, un boîtier à mi chemin entre console de jeux vidéo Android et box média. Un succès sous Android TV ?
Nous avons essayé le nouveau test de 3DMark, visant à mesurer l'impact du DLSS de NVIDIA, sur le test Port Royal. En mettant les deux vidéos cote à cote, l'impact du DLSS est impressionnant, autant sur l'amélioration de l'image, que sur la fluidité accrue. Le test est exécuté en 1440p sur une GeForce RTX 2080 FE.
Si la sortie de Apex Legends a été abondamment commentée dans la presse, c'est moins parce qu'il s'agit d'un énième Battle Royale que parce qu'il est signé de Respawn Entertainment. Les auteurs de la licence Titanfall ont pris tout le monde de court en publiant mardi 4 février, toujours sous l'égide d’Electronic Arts, leur interprétation du mode de jeu du moment. Le FPS compétitif free to play prend d'ailleurs racine dans le même terreau que les Titanfall originels, en oubliant pourtant au passage ce qui en faisait l'essence : les méchas. Alors que reste-t-il à cet Apex Legends, amputé qu'il est de ce qui aurait pu contribuer à en faire autre chose qu'une addition surnuméraire à l'édifice Battle Royale ?
La dernière fois que Capcom a mis les mains dans le cambouis pour offrir à l’un de ses rejetons une refonte graphique, c’étant en 2002, avec Resident Evil premier du nom. Les plus âgés d’entre nous (disons les plus sages, ça passe mieux), se souviennent encore de la claque que ce remake Gamecube (!) leur avait infligée, six ans seulement après l’original. Un doux sentiment de nostalgie, qui peut désormais s’étendre à Resident Evil 2, dont ce remake ne rend pas seulement justice à son illustre modèle : il le dépoussière pour le porter aux nues des nouvelles générations qui - diantre - ne l’ont sans doute pas connu.
Sur la scène de la Salle Pleyel, où il est venu présenter le Honor View 20 en grande pompe à un parterre de journalistes du monde entier, George Zhao, président d’Honor, l’a répété plusieurs fois : "nous voulons créer une nouvelle référence pour les smartphones de 2019". La marque ne manque pas d’ambition, mais a-t-elle les moyens de les réaliser ?
Après les Oppo Find X, Honor Magic 2 et autre Vivo Nex S, c’est à Xiaomi d’entrer dans la danse du smartphone à slider. Des premiers pas qui sont tout sauf hésitants, et qui prouvent que le quatrième constructeur mondial a bien révisé sa chorégraphie avant de s’avancer sur le devant de la scène.
Grignoter des parts de marché sur le segment de l’ultra haut de gamme n’empêche pas Huawei de continuer à se positionner sur des tranches plus accessibles. Preuve par l’exemple avec cette nouvelle édition du P Smart, qui s’attaque frontalement aux Honor 8X, Honor 10 Lite et Xiaomi Mi 8 Lite.
Le japonais Audio-Technica fait partie des références du casque audio, sous toutes ses formes et pour tous les usages. Plutôt que de partir d’une feuille blanche, Audio-Technica a décliné l’un de ses produits phares. Le ATH-M50xBT est la version Bluetooth dérivée d’un casque de studio de la marque. Ou comment bénéficier de la qualité audio professionnelle partout où vous allez.
31/12/2018 | Casque audio
Avec son nouveau clavier Vulcan AIMO, Roccat tente le pari de proposer son propre switch, le Titan. Selon la marque, ce dernier serait "20% plus rapide" que ceux de la concurrence... au point qu’en pressant une touche en même temps qu’un autre joueur, "votre action serait enregistrée en premier". S’il est difficile de vérifier cet argument, nous l’avons essayé tant en jeu qu’en bureautique pour voir si ce nouveau clavier Roccat était un bon clavier gaming.
29/12/2018 | Tests produit
Apple et ses iPhone XS et XR, fait face à une concurrence acharnée, les constructeurs asiatiques en tête : Samsung, Huawei, OnePlus et Google avec son Pixel 3. Et ce n'est pas en cette fin d'année que les choses se sont calmées. En effet, le dernier trimestre a été marqué par de nombreuses sorties : OnePlus 6T, Huawei Mate 20 Pro et tant d'autres. Depuis le reboot clubic, nous nous sommes efforcés de tester en profondeur les produits qui le méritaient.
25/12/2018 | Smartphone
Avec son Osmo Pocket, DJI entend bien proposer une caméra 4K sur nacelle stabilisée, dans un format ultra-compact. C'est bien simple : elle tient dans la poche ! Nous avions pu la prendre en main dans les rues de New York juste après son annonce, aujourd'hui nous vous proposons un test complet pour voir si le nouveau joujou de DJI tient toutes ses promesses.
19/12/2018 | Tests produit
Ils sont noirs et bardés de RGB. Sous leur capot vrombissent des composants permettant de faire tourner même le plus retors des jeux vidéo dans son niveau de détails ultime. Je parle bien entendu des ordinateurs de gamers, des vrais. Alors quand MSI se pointe justement sur ce segment avec un ordinateur sobre, classieux et ingénieusement tourné à destination des créateurs, on ne peut qu’applaudir la manoeuvre.
17/12/2018 | Tests produit
scroll top