Test Kasa Cam Outdoor (KC200): une caméra de surveillance abordable mais perfectible

Johan Gautreau Contributeur
27 août 2019 à 17h50
0
La note de la rédac
Au milieu de géants comme Netgear, Netatmo ou Ring, la société chinoise TP-Link tente d'imposer ses caméras Wi-Fi dans le secteur de l'entrée de gamme. Le catalogue asiatique s'étoffe ainsi avec une offre plutôt large en caméras IP dédiées à la surveillance intérieure et extérieure. Commercialisée à moins de 90€, la KC200 fait aujourd'hui un passage entre nos mains. Tient-elle la route malgré son prix bas ? On vous dit tout dans ce test.

Sous la marque Kasa, TP-Link continue d'étendre son catalogue d'objets connectés avec plus ou moins de succès. Les caméras IP semblent plaire tout particulièrement, aux côtés des ampoules connectées et autres prises connectées.

Il faut dire que les prix pratiqués par la marque chinoise jouent en sa faveur. Notre caméra KC200 dédiée à l'extérieur ne s'affiche qu'à 89,99€ sur Amazon. Nous sommes donc bien loin des 200€ et plus demandés par les concurrents américains comme Ring avec la Spotlight Cam ou Netatmo avec sa caméra Presence.

Mais qui dit petit prix, dit souvent gros sacrifices. Les concessions réalisées sur la Kasa Cam Outdoor sont-elles supportables au quotidien ? On ne peut que l'espérer...

Kasa Cam Outdoor rendu

Spécifications techniques

Moins de 100€ : voici de quoi faire craquer plus d'un acheteur à petit budget. Pour ce prix, TP-Link nous offre une caméra de surveillance intérieure/extérieure dotée des caractéristiques suivantes :
  • Définition : 360p, 720p ou 1080p / 30 ips avec vision nocturne
  • Usage : intérieur ou extérieur (certification IP65)
  • Angle de vision : 130°
  • Audio : bidirectionnel + sirène intégrée
  • Alimentation : 5V/1A - Adaptateur secteur fourni
  • Connectivité : Wi-Fi 802.11 b/g/n - 2.4 GHz
  • Stockage : en ligne uniquement
  • Offre de stockage : offre gratuite ou abonnement payant Kasa Care
  • Accessoires fournis : câble USB 3 mètres, adaptateur secteur, vis et chevilles, support magnétique
  • Dimensions : 73.95 x 73.55 x 86.28 mm
  • Poids : 310 grammes


Design

La caméra IP de TP-Link dispose d'un design pour le moins étrange, du moins du côté de la fixation. En effet, c'est un socle magnétique qui fait office de pied pivotant.

Kasa Cam Outdoor - Pied magnétique

Aussi original soit ce fonctionnement, il n'est pas franchement pratique. Les réglages de position manquent de précision par rapport à un pied classique. La bonne nouvelle c'est que la fixation magnétique est vraiment puissante. La partie caméra ne risque donc pas de se détacher, même en cas de fortes sollicitations.

Intéressons-nous d'ailleurs à cette dernière. Toute ronde, la KC200 est relativement compacte. L'appareil de surveillance est certifié IP65 afin de résister à la pluie et à la poussière.

Kasa Cam Outdoor - Caméra

Si les plastiques utilisés semblent de bonne facture, nous sommes bien plus dubitatifs à la vue du gros pâté de colle qui ceinture le câble d'alimentation... En plus de l'aspect cheap de ce collage, on ne peut que s'interroger quant à la vraie résistance de la Kasa Cam Outdoor aux infiltrations d'eau à ce niveau.

Kasa Cam Outdoor - Colle câble

En jetant un œil du côté de la connectique, on se rend d'ailleurs compte qu'elle est très dépouillée. Pas de port micro-SD, pas de connexion Ethernet, ni même d'emplacement pour une batterie de secours en cas de panne de courant. Mais compte tenu du prix de l'ensemble, peut-on vraiment râler sur ces points ?

Mise en service

Il est temps de passer à la configuration de la caméra. Pas de souci de ce côté, on retrouve la simplicité propre aux autres produits de TP-Link. Chaque étape de configuration est guidée pas-à-pas, de la connexion à votre Wi-Fi local jusqu'à l'installation de la plaque murale avec le kit de visserie fourni.

Kasa Cam Outdoor - Configuration 1
Kasa Cam Outdoor - Configuration 2


Kasa Cam Outdoor - Configuration 3

Le plus gros écueil de cette caméra d'extérieur réside finalement dans son câble. Il ne mesure que trois mètres de long, ce qui est bien trop court dans la majorité des cas. L'adaptateur secteur n'est pas étanche non plus, il faudra donc passer à la caisse pour acquérir un modèle adapté au branchement en extérieur. TP-Link ne propose d'ailleurs pas de version sans-fil de sa caméra IP, ce qui est bien dommage.

Kasa Cam Outdoor - Adaptateur

Dans l'absolu, privilégiez un montage en hauteur, si possible à l'étage, si votre domicile en est équipé. Vous éviterez ainsi de donner la possibilité à d'éventuels intrus de démolir la caméra ou, dans une moindre mesure, de couper le câble d'alimentation.

Application Kasa

Une fois en place, notre caméra IP Kasa Cam Outdoor se gère via l'application Kasa. Téléchargeable gratuitement sur Android et iOS, elle fait office de hub pour tous les objets connectés de la marque. TP-Link travaille d'ailleurs à étendre son écosystème, ce qui laisse quelques parties vacantes au sein de l'application.

Ce n'est pas un problème, la KC200, elle, est totalement exploitable. Le menu dédié offre tout ce qu'il faut pour un contrôle rapide et surtout très simple. C'est vraiment une force du matériel TP-Link. Les débutants ne seront pas déroutés, trouvant rapidement leurs marques.

Kasa Cam Outdoor - Interface Kasa

Une fois dans l'interface dédiée, on retrouve une vue en direct, les boutons d'enregistrement audio et vidéo ainsi qu'une frise des derniers mouvements capturés par la caméra Wi-Fi. La petite nouveauté réside dans le bouton de la sirène. Un simple appui permet de déclencher une alarme de 80 dB afin d'effrayer les intrus. Mais nous y reviendrons dans la partie audio.

Kasa Cam Outdoor - Interface caméra connectée

Au besoin, un programmateur vous servira à activer ou désactiver la caméra selon des horaires qui vous conviennent (par exemple un allumage uniquement la nuit).

Kasa Cam Outdoor - Programmateur

Les paramètres sont plutôt complets pour un appareil de sécurité aussi abordable. On peut en effet modifier la définition de capture, paramétrer la puissance et la durée de la sirène, gérer les horaires de notifications et bien entendu le seuil de sensibilité aux mouvements ou aux sons. Il arrive que même des caméras deux fois plus chères n'offrent pas autant d'options, comme celles de Ring pour ne citer qu'elles.

Kasa Cam Outdoor - Réglages notifications
Kasa Cam Outdoor - Réglages sirène

Qualité vidéo

Comme on peut s'en douter, le faible prix de la Kasa Cam Outdoor se ressent sur la qualité vidéo. Même en 1080p les images manquent un peu de netteté. Rien de rédhibitoire cependant, vous arriverez à distinguer un visage à plus de trois mètres en plein jour avec suffisamment de détails pour qu'une identification soit possible.

Kasa Cam Outdoor - Vue jour

La nuit les images sont évidemment de moins bonne qualité. Au-delà de deux ou trois mètres, la Kasa Cam Outdoor patine un peu pour afficher des détails valables, même en Full HD. C'est malheureusement le cas sur la plupart des modèles du marché, même les plus onéreux.

Kasa Cam Outdoor - Vue nuit

Nous avons surtout apprécié le comportement de la petite caméra sur notre liaison ADSL, qui peine à culminer au-delà de 1.8 Mo/s en téléchargement et 0.12 Mo/s en débit montant. En vue directe, une petite latence d'environ une ou deux secondes seulement se fait sentir, mais pas d'artefacts ou saccades nuisibles. Idem pour les enregistrements différés : c'est fluide à 30 ips, l'image reste propre et lisible. Ring devrait en prendre de la graine avec sa Doorbell 2 qui ne fonctionne bien qu'en fibre !

Kasa Cam Outdoor - Réglage vidéo

Nous émettrons toutefois un petit bémol sur la partie vidéo. Il est impossible de prendre une photo en direct. On peut enregistrer une vidéo de cinq minutes, mais aucun moyen de prendre des photos moins gourmandes en stockage...

Qualité audio

Pour effrayer les intrus, TP-Link a doté la KC200 de deux dispositifs : de l'audio bidirectionnel et une sirène.

Grâce au haut-parleur et au microphone intégrés dans la caméra IP, vous pouvez discuter en direct avec n'importe qui à portée d'oreille. Le son qui sort de la caméra n'est pas des plus puissants, mais reste toutefois parfaitement audible. Quant à la capture opérée par le microphone, elle est correcte, permettant d'entendre clairement notre interlocuteur. On constate toutefois une saturation sur le fond quand il y a beaucoup de sons ambiants, comme du vent. Le système bidirectionnel fait néanmoins son boulot compte tenu du prix plancher de cette caméra.

Voyons maintenant la sirène. Sur le papier, TP-Link indique une puissance de 80 dB à un mètre de la source. Une fois la caméra installée, il faut bien avouer que cette sirène déçoit. Même réglée au maximum, elle peine à convaincre. Le son - qui ressemble à une alarme incendie - manque cruellement de puissance. Il ne suffira pas pour réveiller les voisins, ni même le propriétaire de la caméra si les fenêtres sont fermées. De plus, la sirène s'active uniquement de façon manuelle. Vous aurez donc plus vite fait d'appeler la police que de tenter de dissuader les intrus avec ce système. Dommage...

Compatibilité avec les assistants vocaux

L'un des principaux arguments en faveur de la caméra IP Kasa Cam Outdoor est sa large compatibilité avec les principaux assistants vocaux du marché. Nous avons donc soumis notre Echo Show 5 à un test avec l'appareil de surveillance.

Une simple commande permet de voir en direct et avec le son sur le petit écran connecté d'Amazon. Si nous n'avons pas pu essayer, faute de matériel, sachez qu'il est aussi possible de faire ce type de streaming sur un Chromecast d'après le constructeur.

Kasa Cam Outdoor - Echo Show 5

Lors de nos essais, la connexion avec l'Echo Show 5 s'est malheureusement révélée assez mauvaise. En plus d'une latence de plus de dix secondes, nous avons observé des mises en tampon récurrentes empêchant toute utilisation décente de la caméra. Nous mettons toutefois ce comportement sur le compte de la qualité de notre connexion. Avec une ligne plus solide de type VDSL ou fibre, vous ne devriez avoir aucun problème à transformer votre écran connecté en moniteur de surveillance.

Abonnement Kasa Care

Tout comme chez Ring et la plupart des concurrents, TP-Link offre dès l'activation de la Kasa Cam Outdoor un mois d'essai à son service de stockage en ligne Kasa Care. Cet essai gratuit permet d'enregistrer les vidéos en ligne sur une durée de 30 jours.

Une fois ce mois terminé, deux solutions s'offrent à vous : migrer sur l'offre gratuite ou passer au paiement mensuel afin de continuer de bénéficier du meilleur de Kasa Care. Sauf qu'à l'heure où nous écrivons cet article, le service Kasa Care n'est disponible qu'en bêta !

Kasa Cam Outdoor - Abonnement Kasa Care

Afin de compenser ce petit désagrément, le Premium sera donc actif jusqu'au lancement officiel sous nos latitudes, même si votre caméra est activée depuis plus de trente jours. Après ça, vous pourrez opter pour le paiement récurrent ou l'offre gratuite.

Cette dernière permet de conserver les vidéos pendant deux jours sur le Cloud TP-Link. Ce n'est pas autant que chez Netgear, mais ça reste mieux que ce qu'on trouve chez Ring ou Nest. Une fois de plus, TP-Link se veut léger sur vos dépenses et c'est tant mieux !

TP-Link KC200 : le verdict de Clubic

Comme on pouvait s'y attendre, la Kasa Cam Outdoor brille avant tout par son prix très attractif. On constate vite quelques faiblesses de conception comme le socle magnétique pas très pratique ou le câble d'alimentation trop court pour un modèle extérieur. Dommage aussi que la sirène embarquée manque cruellement de puissance.

Il faut cependant bien avouer que TP-Link réussit à faire mieux que certains concurrents plus haut de gamme sur plusieurs points : application simple d'emploi, réglages complets, connexion stable, audio de bonne qualité...

Ajoutez à ça une offre Cloud gratuite plutôt sympathique et vous aurez une caméra qui peut valoir le coup d'œil, en particulier si votre budget est réduit. Pas parfaite certes, mais pas non plus à jeter.

TP-Link Kasa Cam Outdoor (KC200)

Les plus
+ Prix attractif
+ Simplicité de mise en service
+ Offre en ligne gratuite attractive
+ Qualité vidéo correcte de jour
+ Compatible Google Assistant et Alexa
Les moins
- Pied magnétique peu pratique
- Pas de port micro-SD, ni Ethernet
- Sirène qui manque de puissance
- Câble d'alimentation trop court
- Vidéo de nuit passable
Qualité vidéo
Qualité audio
Mise en service
Fonctionnalités
Application
3

Modifié le 11/09/2019 à 10h51
0 réponses
1 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top