Test de la Ring Spotlight Cam Wired : bien mais peut mieux faire

22 juin 2019 à 15h16
0
La note de la rédac
Sécurité et objets connectés font bon ménage depuis maintenant plusieurs années. Le secteur des caméras IP est ainsi en plein boom, avec des productions souvent très intéressantes. Face aux Arlo Pro 2 et autres Netatmo Presence, la Ring Spotlight Cam Wired a-t-elle ce qu'il faut pour se démarquer ? On vous donne la réponse dans ce test.

Ring est une société américaine spécialisée dans la sécurité. En 2018, Amazon la rachète pour la coquette somme d'un milliard de dollars, flairant probablement un gros potentiel dans la sécurité connectée.

Parmi les nombreuses caméras de la marque américaine, nous avons mis la main sur la Ring Spotlight Cam Wired. Ce modèle, destiné à la surveillance extérieure, cherche à être le plus complet possible, avec entre autres l'inclusion de spots LED et d'une sirène de 110 dB. Amazon aidant, on peut aussi s'attendre à une belle intégration avec les objets connectés sous Alexa. Quant à la vidéo, on nous promet de la qualité grâce à l'objectif grand-angle de 140° filmant en Full HD 1080p.

Cette caméra IP a aussi l'avantage d'être plus abordable que ses concurrentes directes. Là où la Netatmo Presence requiert un investissement de 249€, on trouve la Spotlight Cam Wired à 229€ sur Amazon, avec des promos régulières baissant le prix à 199€. Un premier bon point en faveur de Ring. Le reste va-t-il suivre ? On en parle dans les paragraphes qui suivent.

Ouverture de la boite et installation

S'il y a bien une chose que l'on apprécie chez Ring, c'est l'accent mis sur la simplicité. Dès l'ouverture de la boite, on tombe sur un kit complet de visserie contenant, entre autres, un foret, un tournevis et une plaque de fixation avec un niveau à bulle intégré. Des vidéos explicatives sont accessibles sur le site et l'application, au cas où la notice avec ses schémas ne suffirait pas. Il ne vous reste plus qu'à trouver un endroit approprié, à fixer la plaque de support solidement puis y loger la caméra.

Ring Cam Wired - Kit visserie

Nous vous recommandons de fixer l'ensemble relativement haut afin d'éviter qu'un intrus ne déloge le tout. En effet, la Ring Spotlight Cam n'est pas fixée directement dans le mur et se détache très facilement. L'appareil peut pivoter grâce à un pied amovible, vous ne devriez donc pas avoir trop de mal à trouver un emplacement adéquat, quelle que soit la topologie de votre domicile.

Ring Cam Wired - Base

La caméra fonctionne uniquement sur secteur. Pas besoin, donc, d'être un professionnel du bricolage pour l'alimenter puisque le câble de cinq mètres se termine par une simple prise. On branche et le tour est joué !

Ring Cam Wired - Branchement

Si jamais vous ne disposez pas d'une prise de courant à portée de la zone à surveiller, sachez qu'il existe aussi chez Ring une caméra Spotlight à batterie et une autre à chargement solaire. Vous devriez donc trouver votre bonheur, peu importe vos besoins.


Design

Il faut bien le dire, les caméras d'extérieur sont rarement élégantes. La Ring Spotlight Cam Wired ne déroge pas à la règle. Moins massive que la Netatmo Presence, elle reste assez imposante avec des dimensions de 12.6 cm x 6.91 cm x 7.59 cm.

Ring Cam Wired - Design

La face avant comporte l'objectif grand-angle de 140° ceinturé par les diodes de vision nocturne, elles-mêmes encadrées par les LED du projecteur. Le bulbe contenant le détecteur de mouvements est placé en bas de la coque.

Au dos, on trouve le pied à fixer sur la plaque de support. Celui-ci peut pivoter légèrement, ce qui permet de basculer la caméra connectée vers le haut, le bas ou les côtés. Plutôt pratique même si nous aurions apprécié des angles plus larges...

La Ring Spotlight Cam Wired bénéficie d'un design solide qui lui permet de résister aux intempéries. Après une semaine sous le soleil marseillais, elle ne présente aucun signe de dégradation. Idem après une nuit sous l'orage. Elle devrait donc assurer sans souci la protection de votre domicile même dans les pires conditions.

Mise en service

Ça y est, la caméra est installée. Il ne reste qu'à la relier au réseau WiFi du domicile. Les données transitent via une connexion en 802.11 b/g/n en 2.4 GHz. Pas de 5 GHz en vue, mais ce n'est pas forcément grave sachant que les signaux de cette bande se retrouvent vite bloqués par les obstacles.

Ring Cam Wired - Mise en place

Pour ce test, nous avons installé l'application Ring - Always Home sur un Pocophone F1 sous Android 9.0 Pie. Tout comme pour la sonnette Video Doorbell 2, la configuration est enfantine. On choisit son matériel dans une liste, on lui indique à quel routeur se connecter et le tour est joué. Pas besoin d'être un expert pour profiter de la caméra, quelques minutes suffisent.

Ring Cam Wired - Configuration 1
Ring Cam Wired - Configuration 2

On notera que l'application permet de faire un test de connectivité afin de s'assurer que l'engin est bien couvert par le WiFi. Dans notre cas, il semble être opérationnel sans souci en étant à environ 5 mètres du routeur et séparé par un mur porteur. Précisons que nous utilisons une connexion ADSL pour cette prise en main, avec des débits d'environ 1 Mbps en montant et 10 Mbps en descendant. Ce n'était pas suffisant pour la Ring Doorbell 2, espérons qu'il en ira autrement de la Ring Cam Wired !

Ring Cam Wired - Test Internet

Application Ring - Always Home

Notre caméra est maintenant pleinement opérationnelle. Explorons donc l'application Android. On y retrouve plus ou moins les mêmes avantages et inconvénients que pour la sonnette connectée de Ring.

Ring Cam Wired - Application

L'interface plutôt sobre donne accès à divers paramètres et bien entendu aux images capturées par la caméra connectée. Une liste chronologique verticale affiche les événements selon deux types : Mouvements et Vidéo en direct. Vous pouvez les classer par genre, mettre des favoris ou partager les images avec d'autres utilisateurs autorisés sur votre compte. C'est simple à utiliser, comme tout le reste de l'application.

Ring Cam Wired - Liste mouvements

Mais cette simplicité joue vite des tours. Les paramètres vidéo restent ainsi trop succincts. Il est par exemple impossible de modifier la définition de la capture ou même la fréquence d'image. C'est 1080p ou rien. Le seul réglage vidéo disponible consiste à passer la vision nocturne en couleur.

La gestion des mouvements est en revanche plus poussée, en particulier la définition des zones de détection. Là où Arlo ne propose que des zones de formes rectangulaires, Ring permet plus de fantaisie.

Ring Cam Wired - Zones mouvements

On peut aussi planifier des horaires de détection pour, par exemple, n'activer la surveillance que la nuit.

Ring Cam Wired - Planning mouvements

Quant à la sensibilité des mouvements, elle se règle sur cinq niveaux. Nous vous recommandons de ne pas aller au-delà de la moitié de la réglette, votre caméra risquant autrement de se déclencher à la moindre feuille qui bouge.

Ring Cam Wired - Paramètres mouvement

Pour terminer, on trouve des réglages pour les spots intégrés à la Ring Spotlight Cam Wired. Vous pouvez ainsi choisir le champ de détection pour l'allumage des lumières, l'intensité et la durée d'allumage. Là aussi, ça manque un peu de précision, surtout quand il s'agit de définir la zone de détection.

Ring Cam Wired - Configuration lumières
Ring Cam Wired - Zones lumières

Qualité vidéo

La Ring Video Doorbell 2 n'avait que moyennement apprécié les débits de notre connexion ADSL. Fort heureusement, les choses se passent mieux avec la caméra de la marque américaine, bien que ce ne soit pas parfait.

Les images enregistrées par l'objectif grand-angle sont de qualité moyenne, avec un certain manque de netteté. Si nous n'avons pas observé de grosses coupures comme avec la sonnette, les mouvements pris par la caméra Spotlight Wired semblent néanmoins saccadés, comme bloqués à 10 fps. Les images restent cependant exploitables.

Ring Cam Wired - Vidéo

Avec la vidéo en direct, le constat est le même : ça pixellise un peu trop pour de la Full HD. Est-ce dû à notre connexion ? Difficile à dire, nous avons obtenu de bien meilleurs résultats avec une caméra Arlo Q Plus située juste à côté du modèle de Ring et utilisant le même réseau.

Le seul point vraiment positif est la très faible latence en mode direct. Il n'y a qu'une ou deux secondes de décalage entre un mouvement et sa retranscription sur l'application. On est bien loin des trente secondes de chez Arlo !

Du côté des points négatifs, on regrette l'absence de port SD. En cas de coupure de la connexion, la caméra de Ring sera incapable d'enregistrer la moindre image. Idem en cas de panne de courant : aucune batterie de secours ne prend le relais, ce qui rend, dans ce cas là encore, la caméra inutile.

Mais n'oublions pas la vue de nuit. La caméra est dotée de deux dispositifs : un éclairage à base de LED et une vision nocturne, elle aussi gérée par des LED. Dès la nuit tombée, les spots s'allument lors de la détection d'un mouvement. Leur puissance est suffisante pour éclairer une surface d'environ 30 m². Toute personne passant dans le champ sera visible presque comme en plein jour. Gageons que des malandrins qui tentent une effraction y réfléchiront à deux fois en passant sous ces spots relativement puissants.

Ring Cam Wired - Spots

Si vous préférez utiliser uniquement la vision nocturne, alors l'image rendue sera de moins bonne qualité. Au-delà de cinq mètres, on ne distingue plus aucun détail, même en utilisant le mode couleur. La pixellisation est alors trop importante pour voir clairement un visage à plus de deux mètres de l'objectif. Nous vous conseillons donc d'utiliser tant que possible les spots, le résultat sera bien meilleur.

Qualité audio

La Ring Spotlight Cam Wired est dotée de microphones et de haut-parleurs comme la plupart de ses concurrentes. Ce système audio bidirectionnel permet ainsi, en théorie, de tenir une conversation, afin par exemple d'effrayer un intrus en le menaçant de faire appel aux forces de l'ordre.

Malheureusement, la mise en œuvre est à peine meilleure que sur la Ring Video Doorbell. La haut-parleur manque de puissance et reste quasiment inaudible pour toute personne à plus de deux mètres de la caméra. Le son reproduit par le micro n'est pas non plus d'excellente qualité. Difficile dans ces conditions de communiquer.

Ring tente toutefois de pallier à ce défaut en intégrant une sirène de 110 dB dans sa caméra de sécurité connectée. Hélas, le son produit semble bien trop faible pour la puissance annoncée. L'effet dissuasif pourra toutefois stopper les intrus les moins déterminés.

Intégration Amazon

Ring a été racheté par Amazon pour la coquette somme d'un milliard de dollars. Le géant américain peut ainsi en profiter pour contrer Google et Nest, les deux alliés de longue date. En outre, on s'attend par conséquent à une intégration plutôt poussée des appareils Ring aux appareils de la gamme Echo.

Une fois de plus, notre Echo Show V2 a été mis à contribution. Une simple commande vocale du style « Alexa, montre-moi le jardin » suffit à obtenir une image de la caméra. L'audio peut aussi être activé d'un appui sur l'écran tactile. N'importe qui dans le domicile peut ainsi consulter l'état des caméras en direct avec la voix.

Ring Cam Wired - Echo Show

Tout comme sur la Doorbell 2, l'intégration avec les écrans connectés Amazon est parfaitement réalisée. Un excellent point pour les Smart Home propulsées par Alexa !

Abonnement Ring Protect

Comme nombre de concurrents, la société Ring propose un abonnement pour ses caméras. Après l'installation de votre Spotlight Cam, vous pourrez d'ailleurs profiter de Ring Protect, gratuitement pendant 30 jours.

Une fois la période écoulée, la somme de 3€/mois et par appareil vous sera demandée afin de continuer à profiter de la sauvegarde de vos vidéos sur 30 jours roulants, leur partage et leur téléchargement en local. Si vous vous abstenez, seule la vidéo en direct sera accessible, ce qui limite vite l'usage d'une telle caméra.

L'abonnement à Ring Protect reste l'un des plus abordables du marché. On regrettera toutefois l'absence d'une option d'enregistrement en continu - ou CVR. La bonne nouvelle, c'est qu'une interface Web est accessible via le site officiel. Vous pouvez ainsi regarder vos enregistrements depuis un navigateur. En revanche, il est impossible de lancer une vidéo en direct depuis cette interface ou de contrôler les réglages de la caméra. Encore une fois, c'est un peu trop basique, mais au moins cette interface a le mérite d'exister.

Ring Cam Wired - Interface Web

Ring Spotlight Cam Wired : le verdict de Clubic

Si vous cherchez une caméra de sécurité connectée simple à mettre en œuvre, alors la Spotlight Cam Wired de Ring est une bonne candidate. Elle s'installe en quelques minutes, se configure facilement et s'utilise en toute simplicité. Dotée de spots et d'une alarme, elle a tout de l'appareil dissuasif par excellence.

Malheureusement, on reste vite sur notre faim. La qualité vidéo est moins bonne que chez les concurrentes Arlo et Netatmo. L'audio bidirectionnel est de piètre qualité, tout comme la puissance de la sirène intégrée. Nous déplorons aussi l'absence de port SD pour sauvegarder les images en cas de coupure Internet. Ring semble, de plus, nécessiter une connexion plus puissante que les concurrents pour vraiment tirer le meilleur parti de son matériel.

L'essai n'est donc transformé qu'en partie. Cette caméra n'est pas mauvaise, loin de là. Mais elle n'arrive malheureusement pas au même niveau que la concurrence directe. Dommage...

Ring Spotlight Cam Wired

Les plus
+ Caméra 3-en-1 : sirène, spots et vidéo
+ Mise en service facile et rapide
+ Application simple à utiliser
+ Abonnement pas cher
Les moins
- Qualité vidéo et audio moyenne
- Sirène qui manque de puissance
- Réglages succincts
- Pas de port SD pour les enregistrements en local
Qualité vidéo
Qualité audio
Mise en service
Fonctionnalités
Application
3


1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top