Des vidéoprojecteurs 4K plus abordables chez Sony et JVC

30 septembre 2013 à 12h42
0
La dernière édition du CEDIA s'est achevée ce week-end, et sans surprise ce salon dédié au home cinema fut l'occasion pour certains fabricants d'annoncer de nouveaux vidéoprojecteurs Ultra HD. Certains sont natifs 4K, d'autres non.

Sony VPL-VW1100ES

Sony a pour commencer annoncé le successeur de son premier vidéoprojecteur 4K, ainsi qu'une variante dite « économique ». Le VPL-VW1100ES succède ainsi au fameux VPL-VW1000ES présenté il y a deux ans. Cette mise à jour apporte principalement un gain de luminosité et de contraste (non chiffrés), ainsi que des entrées HDMI 2.0.

0190000006672682-photo-sony-vpl-vw1100es.jpg

On retrouve par ailleurs une véritable définition 4K, c'est-à-dire la définition de 4096 x 2160 pixels employée au cinéma, légèrement supérieure à l'Ultra HD. La question des contenus se pose encore plus avec ces dimensions réservées aux salles de cinéma.

Accompagné du lecteur 4K et de la tablette de commande, ce Sony VPL-VW1100ES sera prochainement commercialisé pour la coquette somme de 28 000 dollars, soit environ 25 000 euros. À titre de comparaison, son prédécesseur est actuellement commercialisé en France au prix de 19 000 euros.

Notons que le VPL-VW1000ES pourra prochainement bénéficier d'un service de mise à niveau permettant de remplacer les entrées HDMI 1.4 par des entrées HDMI 2.0. Son tarif n'a pas été communiqué.

Sony VPL-VW600ES

La démocratisation (certes toute relative) de l'Ultra HD entraine Sony à lancer une variante économique (tout est relatif à nouveau) du vidéoprojecteur susmentionné. Le nouveau VPL-VW600ES bénéficie lui aussi d'une véritable définition 4K et d'entrées HDMI 2.0, mais s'en tient à une luminosité de 1700 lumens et à un taux de contraste de 200 000:1.

Son prix passe ainsi à 15 000 dollars, environ 13 000 euros, auxquels s'ajoutent 1000 dollars pour le lecteur 4K et la tablette de commande, cette fois optionnels.

JVC DLA-X900R, DLA-X700R et DLA-X500R

0140000006672684-photo-jvc-dla-x900r.jpg

JVC renouvelle quant à lui sa gamme de vidéoprojecteurs pseudo 4K. Il lance effectivement les DLA-X900R, DLA-X700R et DLA-X500R, qui ne sont pas 4K en natif mais ont recours à la technologie e-shift.

Cet ingénieux procédé, déjà utilisé sur la gamme précédente, repose sur une matrice D-ILA Full HD et sur une lentille qui décale la trame d'un demi-pixel en diagonale par alternance. Il projette deux fois 1920 x 1080 pixels toutes les 1/60e de seconde et crée l'illusion d'une image Ultra HD par persistance rétinienne. La nouvelle gamme passe à la troisième génération de cette technologie.

Les DLA-X500R, DLA-X700R et DLA-X900R se distinguent principalement par leur taux de contraste de respectivement 60 000, 120 000 et 150 000:1, pour respectivement 5000, 8000 et 12 000 dollars.

Pour aller plus loin :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top